Biodiversity
 

Biodiversity @ FAO

Aires protégées

Les aires protégées constituent un outil efficace pour la conservation des espèces et des écosystèmes. Elles contribuent de manière substantielle à la fourniture de services sur le long terme et à la conservation des habitats et des écosystèmes, qui sont cruciaux pour préserver les moyens d’existence à l’échelle locale, régionale et mondiale.

Les aires protégées sont cruciales en matière de conservation des environnements terrestres, marins et d’eau douce.

Ces zones sont essentielles en matière de conservation des environnements terrestres, marins et d’eau douce. Toutes les parties intéressées doivent participer à leur gestion et à leur planification, en particulier les populations rurales vivant à proximité qui sont les plus touchées par leur présence et doivent tirer profit des emplois et activités économiques de substitution qu’elles peuvent fournir.

Dans le cadre de son mandat consistant à protéger les forêts et les stocks halieutiques et à conserver la biodiversité, la FAO aide les pays de la région à créer et gérer des aires protégées et leur prête des avis techniques pour la formulation de politiques adaptées. La FAO encourage l’approche écosystémique de la gestion des ressources naturelles, qui contribue à la conservation de la biodiversité terrestre, marine, d’eau douce et culturelle.

Grâce à l’expertise et aux connaissances de la FAO en matière de foresterie, de pêche et d’agriculture à l’échelle mondiale, des solutions reposant sur les meilleures pratiques et des approches novatrices face aux principaux défis de la gestion des aires protégées, comme la surexploitation des espèces et les impacts du changement climatique, peuvent être identifiées et adaptées aux conditions régionales ou nationales.

La FAO s’appuie de plus en plus souvent sur des partenariats afin de fournir la meilleure assistance possible aux pays.

©FAO/FO-6416/M. Kashio