Biodiversity
 

Biodiversity @ FAO

Approche écosystémique

L’approche écosystémique est une stratégie de gestion intégrée des terres, de l’eau et des ressources biologiques favorisant de manière équitable leur conservation et leur utilisation durable. Elle est fondée sur l’application de méthodologies scientifiques adaptées qui sont axées sur des niveaux d’organisation biologique englobant les processus, fonctions et interactions fondamentaux entre les organismes et leur environnement, et considère les êtres humains, avec leur diversité culturelle, comme une composante à part entière des écosystèmes.

Une approche écosystémique de l’agriculture et de la gestion des ressources naturelles met clairement en évidence les possibilités et les arbitrages envisageables. Elle peut permettre de préserver, voire d’augmenter la capacité d’un écosystème d’offrir des avantages à la société, ainsi que de répartir équitablement les avantages et les coûts. En outre, elle est durable à plus long terme. L’approche écosystémique de l’agriculture nécessite l’ajustement de certaines dispositions en matière d’institutions et de gouvernance, de façon à permettre la participation des parties prenantes et à garantir que les décisions concernant les arbitrages soient prises en connaissance de cause et en toute transparence, objectivité et légitimité.

L’approche écosystémique est une stratégie de gestion intégrée des terres, de l’eau et des ressources biologiques favorisant de manière équitable leur conservation et leur utilisation durable.

Les approches écosystémiques sont appliquées à des éléments spécifiques du travail de la FAO, et plus encore, par le biais de ses activités:

  • pour obtenir l’intensification durable de la production agricole grâce à ces approches et à un environnement favorisant, et des gains d’efficacité par le biais des services et de la gestion écosystémiques;
  • dans le cadre du concept Une seule santé et dans la gestion des ressources naturelles, y compris des ressources zoogénétiques, en matière de production animale;
  • dans le domaine de la pêche en mer et de l’aquaculture, à l’appui des ressources halieutiques ainsi que de l’utilisation et de la production durables;
  • s’agissant des forêts, sur les aspects techniques, politiques et juridiques appuyant les approches écosystémiques;
  • comme une stratégie essentielle en vue de concilier la sécurité alimentaire et la conservation de l’environnement par des programmes comme les suivants: i) Programme de travail pluriannuel de la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture; ii) Gestion durable des terres en vue d’améliorer les biens et les services qui en découlent; iii) Programme multisectoriel d’agriculture biologique qui aide les pays à optimiser les résultats de production, de traitement et de commercialisation, en fonction des ressources biophysiques et socioéconomiques dont ils disposent.
©FAO/ H. Null