Biotechnologies Agricoles
Biotechnologies agricoles pour les cultures, les forêts, l'élevage, les pêches et l'agro-industrie  Biotech-banner
 

Les articles de la section Nouvelles traitent des applications biotechnologiques dans l'alimentation et l'agriculture dans les pays en voie de développement et, principalement, des activités de la FAO, des autres agences/organismes des NU et des 15 centres de recherche du GCRAI. Ces articles couvrent tous les secteurs de l'alimentation et l'agriculture (cultures, forêts, pêches/aquaculture, élevage, agro-industrie) et une vaste gamme de biotechnologies (comme l'utilisation des marqueurs moléculaires, l'insémination artificielle, la triploïdisation, les biofertilisants, la micropropagation, la génomique, la modification génétique, etc.). Les nouveaux documents sont inclus dans la section Nouvelles s'ils sont librement disponibles sur Internet. Pour les personnes ne pouvant pas les télécharger ou qui souhaitent de plus amples informations, une adresse électronique est indiquée. Ce service Nouvelles a été lancé en janvier 2002 et toutes les informations postées depuis lors sont disponibles ici (avec 800 articles sur ces 9 premières années). Les articles des sections Nouvelles et Événements de ce site Internet sont aussi diffusés par le biais d'un bulletin électronique, FAO-BiotechNews, publié en six langues: anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe. Pour vous inscrire, il suffit d'envoyer un courriel à FAO-Biotech-News@fao.org indiquant les adresses électroniques à inscrire et les langues de lecture du bulletin pour chacune.

Nouvelles

10/09/2019

La FAO vient de faire paraître une publication majeure sur “L'état des ressources génétiques aquatiques mondiales pour l'alimentation et l'agriculture”, un rapport de 251 pages qui évalue les connaissances et l'utilisation actuelles des ressources génétiques aquatiques (AqGR) propices à une aquaculture durable. Cette publication examine les tendances et les rôles des acteurs, de la recherche, de l'éducation et de la législation concernant les AqGR de nos jours. L’essentiel des informations synthétisées dans ce rapport provient de rapports nationaux soumis par 92 gouvernements, en réponse à un questionnaire préparé par la FAO. Ce questionnaire contient plusieurs questions spécifiques sur l’emploi des biotechnologies susceptibles d’application pour caractériser et développer les AqGR et le rapport de la FAO renseigne sur les niveaux d'application de ces technologies, dont la reproduction sélective est la plus courante. Ce rapport s'est aussi appuyé particulièrement sur cinq études thématiques commandées, dont l’une s’intitule “Genome-based biotechnologies in aquaculture” (Biotechnologies génomiques en aquaculture), rédigée par Zhanjiang Liu. Voir le communiqué de presse à http://www.fao.org/news/story/fr/item/1205432/icode/ (en anglais, arabe, chinois, espagnol, français, italien et russe), le rapport à http://www.fao.org/3/ca5256en/CA5256EN.pdf (5,8 MO) et l'étude thématique de fond à http://www.fao.org/aquatic-genetic-resources/background/sow/background-studies/en/

09/09/2019

La réunion régionale de la FAO sur les biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition en Asie-Pacifique s’est déroulée les 11-13 septembre 2017 à Kuala Lumpur, Malaisie. Pour cette réunion, la FAO avait mandaté la Research and Information System for Developing Countries (RIS), l'institut de recherches politiques basé à New Delhi, pour préparer une étude régionale de fond afin d’évaluer le statut de l'application, des capacités et de l'environnement favorable aux biotechnologies agricoles dans les secteurs des cultures, de l'élevage, de la foresterie et de la pêche/aquaculture dans la région Asie-Pacifique. Ce document de travail de 173 pages, intitulé “The status of application, capacities and the enabling environment for agricultural biotechnologies in the Asia-Pacific Region” a récemment été publié ainsi qu'un dossier politique de 4 pages intitulé “Realizing the potential of agricultural biotechnology in the Asia-Pacific region” (Accomplir le potentiel des biotechnologies agricoles dans la région Asie-Pacifique). Voir le site Internet de la réunion à http://www.fao.org/asiapacific/events/detail-events/en/c/1440/, l'étude de fond à http://www.fao.org/3/ca4438en/ca4438en.pdf (2,3 MO) et le dossier politique à  http://www.fao.org/3/ca5106en/ca5106en.pdf (6 MO) ou contacter RAP-Biotech@fao.org pour de plus amples informations.

08/09/2019

Plusieurs publications majeures, en anglais, de la FAO sur les biotechnologies agricoles sont désormais disponibles sur demande. Ce sont: les actes (organisés en huit chapitres couvrant les points notables) du symposium international de la FAO sur “Le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition” qui avait eu lieu les 15-17 février 2016 au siège de la FAO, Rome (sur Internet à http://www.fao.org/3/a-i5922e.pdf); le livre de 2013 “Biotechnologies at work for smallholders: Case studies from developing countries in crops, livestock and fish” (Biotechnologies au profit des petit agriculteurs: études de cas dans des pays en voie de développement dans les secteurs des cultures, de l'élevage et de la pêche) qui présente une série de 19 études de cas (sur Internet à http://www.fao.org/docrep/018/i3403e/i3403e00.htm); "Biosafety resource book" (Le livre des ressources en matière de prévention des risques biotechnologiques), comprenant cinq modules, d’après les matériels d’une formation organisée par la FAO de 2002 à 2010 (sur Internet à http://www.fao.org/docrep/014/i1905e/i1905e00.htm); et les actes (en dix chapitres accompagnés de plusieurs documents contextuels de la FAO et cinq chapitres consacrés aux résultats) de la Conférence technique internationale de la FAO "Biotechnologies agricoles dans les pays en développement: Options et perspectives pour les cultures, les forêts, l’élevage, les pêches et l’agro-industrie face aux défis de l’insécurité alimentaire et du changement climatique" (ABDC-10), qui a eu lieu à Guadalajara, Mexique les 1-4 mars 2010 (sur Internet à http://www.fao.org/docrep/014/i2300e/i2300e00.htm). Pour recevoir une copie d'une ou plusieurs de ces publications, veuillez lors de votre demande fournir votre adresse postale complète à AGDR-Chief@fao.org.

07/09/2019

La 17e Session ordinaire de la Commission sur les ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture (CGRFA) a eu lieu les 18-22 février 2019 à Rome, Italie. Le point 4 de l'ordre du jour  s’intitulait “‘Information de séquençage numérique’ concernant les ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture”. Le CGRFA a examiné un document de travail (CGRFA-17/19/4) intitulé “'Information de séquençage numérique' concernant les ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture – pertinence du point de vue de la sécurité alimentaire”. Il a aussi tenu compte d'un article de fond de 86 pages intitulé “Exploratory fact-finding scoping study on ‘digital sequence information’”, par J.A. Heinemann, D.S. Coray et D.S. Thaler. Le rapport de la session de la Commission et les documents de travail (en anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe) ainsi que l'article de fond, sont disponibles à http://www.fao.org/cgrfa/meetings/detail/fr/c/1154883/. De plus amples informations concernant “l'information de séquençage numérique” sont disponibles à http://www.fao.org/cgrfa/topics/digital-sequence-information/fr/. Veuillez contacter cgrfa@fao.org pour de plus amples informations. Le CGRFA est un organe intergouvernemental établi par la Conférence de la FAO en 1983, dont les Membres incluent 178 pays et l'Union européenne. Il fournit le seul forum permanent permettant aux gouvernements de spécifiquement discuter et négocier les questions relatives à la diversité biologique pour l'alimentation et l'agriculture, y compris toutes les ressources génétiques végétales, animales, forestières, aquatiques, les micro-organismes et les invertébrées pour l'alimentation et l'agriculture.

06/09/2019

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et la FAO ont récemment publié la 3e édition du “Manual on mutation breeding” (Manuel sur la sélection par mutation), édité par M. Spencer-Lopes, B.P. Forster et L. Jankuloski. Après une 2e édition parue en 1977, ce livre de 299 pages décrit les avancées en matière de sélection végétale par mutation, y compris les techniques d'irradiation de base ainsi que la mutagenèse chimique, dans les espèces cultivées à reproduction sexuée ou végétative. Ce manuel fournit un panorama complet et des directives pour les méthodes de criblage à haut débit - tant phénotypique que génotypique - actuellement disponibles pour permettre la détection de caractères mutants rares et précieux et passe en revue les techniques augmentant l'efficacité de la sélection végétale par mutation. Il présente des méthodes pratiques sur le terrain de techniques de sélection végétale par mutation, avec des protocoles clairs illustrés point par point. Voir http://www.fao.org/3/I9285EN/i9285en.pdf (12,6 MO) ou contacter L.Jankuloski@iaea.org pour de plus amples informations.

05/09/2019

Un projet de la FAO de renforcement de la capacité nationale sur l'évaluation de la sécurité sanitaire des aliments génétiquement modifiés (GM) est en cours au Bhoutan. Les fonctionnaires de la Bhutan Agriculture and Food Regulatory Authority (BAFRA) ont été formés grâce à un atelier "Training on genetically modified (GM) food safety assessment, risk communication and advocacies programme" qui a eu lieu les 23-27 juillet 2018 à Thimphu, Bhoutan. Un atelier de formation intitulé “GM food safety assessment: Using a real case study” a aussi eu lieu les 4-15 février 2019 à Paro, Bhoutan, en s’appuyant sur un cas réel. Les résumés de ces ateliers sont disponibles à http://www.fao.org/3/CA1436EN/ca1436en.pdf (1 MO) et http://www.fao.org/3/ca4442en/ca4442en.pdf (1 MO), respectivement. Veuillez contacter Masami.Takeuchi@fao.org pour de plus amples informations.

04/09/2019

Les 28-29 juin 2018, s’est déroulée la “OECD conference on genome editing: Applications in agriculture – Implications for health, environment and regulation” (Conférence de l’OCDE sur l’édition du génome: Applications dans l'agriculture – Implications pour la santé, l'environnement et la réglementation) au siège de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à Paris, France. Cette conférence a permis de découvrir et de discuter des techniques d’édition génomique, leur développement actuel et leurs applications dans l'agriculture, les considérations scientifiques de sécurité associées à leur utilisation et le statut des cadres législatifs y afférents dans les différents pays. Le compte-rendu de la conférence est désormais disponible. Voir https://www.oecd.org/fr/environnement/edition-genome-agriculture/ ou contacter ehs.contact@oecd.org pour de plus amples informations.

22/09/2017

La Réunion régionale de la FAO sur les biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition en Asie-Pacifique s'est déroulée les 11-13 septembre 2017 à Kuala Lumpur, en Malaisie. Cette réunion fut hébergée et co-organisée par le Gouvernement de Malaisie.

C'est la première de quatre réunions régionales que la FAO a prévu d'organiser en 2017-2018 suite au Symposium international de la FAO sur le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition, qui avait eu lieu les 15-17 février 2016 au siège de la FAO, à Rome.

Cette réunion régionale a rassemblé environ 200 représentants de gouvernements; d'organisations intergouvernementales; d'acteurs du secteur privé; du monde universitaire et des institutions de recherche; ainsi que des organisations de la société civile et des organisations de producteurs. La réunion a couvert un large spectre des biotechnologies disponibles, tant de faible que de haut niveau technologique,  utilisées en foresterie, dans les cultures, dans l'élevage et l'aquaculture/pêche.

Cette réunion de 2,5 jours a compris les présentations de 42 intervenants et des discussions modérées au cours de 9 séances plénières et de 6 sessions parallèles consacrées à de nombreuses questions concernant les biotechnologies agricoles dans la région, dont les investissements; la diffusion, l'adoption et l'utilisation des biotechnologies (et leurs impacts sociaux et économiques); les opportunités régionales d'innovation; la règlementation, les politiques et les droits de propriété intellectuelle; les ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture; la nutrition; le changement climatique et la coopération sud-sud.

En amont de cette réunion, le Bureau régional de la FAO pour l'Asie et le Pacifique avait produit quatre courtes vidéos montrant des exemples réels de biotechnologies appliquées répondant aux besoins des petits agriculteurs en Asie-Pacifique. Elles ont eu trait à l'utilisation de l'insémination artificielle et le sexage du sperme chez les vaches laitières pour la production de lait au Népal; le diagnostic fondé sur l'ADN et les probiotiques pour la gestion des maladies chez les populations de crevette en Thaïlande; la sélection assistée par marqueur de l'ADN pour développer Swarna-Sub1, une variété de riz tolérante aux inondations en Inde; et la culture de tissu pour propager des plants d'arbre pour l'agroforesterie en Thaïlande. Le premier jour de la réunion, la FAO a aussi publié un communiqué de presse intitulé “Improved access to agricultural biotechnologies needed to help defeat hunger, malnutrition and poverty in the Asia-Pacific region” (L'accès amélioré aux biotechnologies agricoles permet d'aider à vaincre la faim, la sous-alimentation et la pauvreté dans la région Asie-Pacifique).

Le site internet de la réunion présente des liens vers de nombreux matériels liés à l'évènement, dont ceux vers le communiqué de presse, les nouvelles vidéos, les questions fréquemment posées (FAQ) ainsi que l'ordre du jour final et les résumés des présentations faites. Tous les matériels de la réunion à venir, comme les présentations des intervenants, seront aussi prochainement disponibles sur le site Internet. Voir http://www.fao.org/asiapacific/events/detail-events/en/c/1440/ ou contacter RAP-Biotech@fao.org pour de plus amples informations.

21/09/2017

Les 22-24 novembre 2017,  se déroulera la Réunion régionale de la FAO sur les biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition en Afrique subsaharienne au Centre de conférence de l'Union africaine (AUCC), à Addis-Abeba, Éthiopie. Cette réunion sera hébergée et co-organisée par le Gouvernement d'Éthiopie. C'est la seconde réunion régionale organisée suite au Symposium international de la FAO sur le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition, qui avait eu lieu les 15-17 février 2016 au siège de la FAO, à Rome.

L'auditoire cible de cette réunion régionale est composé de représentants de gouvernements, des organisations intergouvernementales et des acteurs non gouvernementaux d'Afrique subsaharienne. Le terme ‘acteurs non gouvernementaux’ se réfère aux organisations de la société civile; aux acteurs du secteur privé (dont les fondations philanthropiques); au monde universitaire et aux institutions de recherche; ainsi qu'aux coopératives et aux organisations de producteurs.

Les représentants d'acteurs non gouvernementaux d'Afrique subsaharienne souhaitant participer à cette réunion régionale sont invités à consulter le site internet de la réunion à http://www.fao.org/africa/events/detail-events/en/c/1035227/. Ils  y trouveront les informations précisant les conditions de la participation des acteurs non gouvernementaux ainsi qu'un lien vers le formulaire de candidature. La date limite de candidature est le 30 septembre 2017. Pour de plus amples informations, veuillez contacter RAF-Biotech@fao.org

15/06/2017

Les 11-13 septembre 2017, la FAO organisera la Réunion régionale Asie-Pacifique sur les biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition. Cette réunion aura lieu à Kuala Lumpur, en Malaisie et sera hébergée et co-organisée par le Gouvernement de la Malaisie. C'est la première de quatre réunions régionales que la FAO a prévu d'organiser en 2017-2018. La seconde se déroulera dans la région d'Afrique subsaharienne en 2017, et deux autres sont prévues en 2018 – l'une pour l'Amérique latine et les Caraïbes, l'autre pour l'Afrique du Nord et le Proche-Orient. Les réunions régionales s'inscrivent dans la continuité du Symposium international de la FAO sur le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition, qui a eu lieu les 15-17 février 2016 au siège de la FAO, à Rome.

 

Les participants de ce Symposium avaient souligné l'importance de transposer le dialogue mondial au niveau régional. En clôturant le symposium, le Directeur Général de la FAO avait conclu: "Désormais, la FAO doit avancer. Nous avons l'intention de transposer le débat à l'échelle régionale. Nous voulons connaître, pour toutes les régions, les besoins et les inquiétudes concernant les biotechnologies tant des gouvernements, des agriculteurs que des chercheurs".

 

Le but du Symposium était d'explorer l'application des biotechnologies au profit des petits agriculteurs dans le développement de systèmes alimentaires durables et l'amélioration de la nutrition, compte tenu du contexte lié au changement climatique. La Réunion régionale Asie-Pacifique de la FAO sur les biotechnologies agricoles permettra le dialogue et l'échange de connaissances et d'expériences sur les biotechnologies au niveau régional, par une approche multisectorielle couvrant les cultures, l'élevage, la foresterie et les pêches. Elle prétendra aussi couvrir le large spectre des biotechnologies disponibles, de faible à de haute technologie, y compris la fermentation alimentaire microbienne, la culture de tissu dans d'espèces agronomiques ou forestières, les technologies de la reproduction en élevage, les kits de diagnostic des maladies à base d'ADN chez les poissons d'élevage, l'utilisation de marqueurs moléculaires, la modification génique et d'autres biotechnologies.

 

 

L'audience cible de la réunion régionale en Malaisie comporte les représentants de gouvernements, d'organisations intergouvernementales et des acteurs non gouvernementaux de la région Asie-Pacifique. Le terme 'acteurs non gouvernementaux' se réfère aux organisations de la société civile; aux entités du secteur privé (y compris les fondations philanthropiques); au monde universitaire et aux institutions de recherche; et aux coopératives et organisations de producteurs. Les représentants des acteurs non gouvernementaux sont, dès à présent, invités à manifester leur intérêt à participer à cette réunion régionale. Pour ce faire, veuillez remplir le bref formulaire disponible à http://www.fao.org/asiapacific/events/detail-events/en/c/1440/. La date limite de manifestation d'intérêt est le 30 juin 2017. Pour de plus amples informations concernant cet appel à manifestation d'intérêt des représentants d'acteurs non gouvernementaux en vue de participer à cette réunion régionale, veuillez contacter RAP-Biotech@fao.org.

29/01/2017

La 25e session du Comité de l'Agriculture (COAG) de la FAO a eu lieu au siège de la FAO, Rome, les 26-30 septembre 2016. Un des documents discutés s'intitulait “Parvenir à un développement rural durable grâce à l'innovation agricole » (COAG/2016/6), qui traitait de la question des biotechnologies agricoles. Le “Compte rendu du Symposium international sur le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaire durables et la nutrition (Rome, 15-17 février 2016)” a aussi été présenté au COAG en tant que document d'information (COAG/2016/INF/5). Tous les documents, y compris le rapport de la réunion, sont consultables à http://www.fao.org/about/meetings/coag/coag-25/documents/fr/ (en anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe). Le COAG se réunit normalement tous les deux ans et est l'un des organes directeurs de la FAO qui contribue à définir des politiques générales et des cadres réglementaires sur des questions touchant à l'agriculture, l'élevage, la sécurité sanitaire des aliments, la nutrition, le développement rural et la gestion des ressources naturelles. Pour de plus amples informations, veuillez contacter FAO-COAG@fao.org

28/01/2017

Les 23-25 mai 2016, la FAO a tenu une réunion technique au siège de la FAO, Rome, traitant de l'impact du séquençage du génome entier (WGS) sur la gestion de la sécurité sanitaire des aliments. Cette réunion s'est déroulée conjointement à la 9e réunion mondiale sur l’identification microbienne (Global Microbial Identifier). Elle a été suivie par 175 participants de 50 pays et a traité de nombreux sujets dont les avantages et les inconvénients potentiels du WGS, des considérations concernant les pays en voie de développement, les besoins majeurs des actions mondiales et les rôles potentiels des organisations internationales, les initiatives existantes sur le WGS de pathogènes, la capacité mondiale en matière d'identification et de caractérisation des pathogènes, les questions relatives à l'épidémiologie et la surveillance, des questions autour du partage mondial des données et des discussions techniques sur la génomique environnementale. Le rapport de réunion de 53 pages est désormais consultable à http://www.fao.org/3/a-i6582e.pdf (950 KO). Sur un sujet connexe, la FAO a organisé un événement collatéral, le 20 septembre 2016, intitulé “Application of genome sequencing for sustainable agriculture and food security” (Application du séquençage du génome pour l'agriculture durable et la sécurité alimentaire) lors de la 25e session du Comité de l'Agriculture de la FAO. Le rapport de 9 pages de cet événement collatéral est consultable à http://www.fao.org/3/a-bq675e.pdf (1 MO). Pour de plus amples informations, veuillez contacter Masami.Takeuchi@fao.org

27/01/2017

La 25e session de la Commission internationale du peuplier (CIP) a eu lieu les 13-16 septembre 2016 à Berlin, Allemagne. Pendant cette réunion, des sessions concomitantes ont été organisées sous six thèmes, dont l'un était intitulé “Tree improvement with focus on genomics” (Amélioration des arbres centrée sur la génomique). Tous les documents pertinents, y compris le rapport de la session de la CIP et les présentations, sont consultables à http://www.fao.org/forestry/ipc2016/92288/en/. Veuillez contacter IPC-Secretariat@fao.org pour de plus amples informations. La CIP est un organe statutaire technique de la FAO établi en 1947. Ses sessions se déroulent tous les quatre ans afin que la communauté du peuplier et du saule puisse échanger et partager les progrès et les avancées de la recherche, de la sylviculture, de la gestion, des industries forestières et des marchés.

26/01/2017

La FAO vient de faire paraître une nouvelle publication intitulée “Averting risks to the food chain: A compendium of proven emergency prevention methods and tools” (Prévenir les risques dans la filière alimentaire : un abrégé des méthodes et des outils éprouvés de prévention des catastrophes). Ce document de 103 pages est un abrégé de 23 fiches d'information publiées durant ces deux dernières années par le Système de prévention des crises pour la filière alimentaire (Food Chain Crisis - Emergency Prevention System, FCC-EMPRES) présentant les meilleures méthodes et outils pour la bonne gestion des menaces dans la chaîne alimentaire et l'amélioration de l'aspect préventif. Cette publication démontre comment le développement des nouveaux outils, technologies, manuels et directives peut faciliter le suivi, la détection, l'évaluation et l'alerte concernant des menaces contre la santé végétale et animale (y compris les poissons et les forêts) et la sécurité sanitaire des aliments. La publication inclut une fiche d'information sur le réseau de laboratoires de diagnostic vétérinaire (VETLAB network), qui fournit des conseils techniques, des formations sur des techniques sérologiques et moléculaires pour le diagnostic de maladie et un programme d'assurance-qualité sur le diagnostic des principales maladies, et une fiche d'information sur l'emploi de la technique de l'insecte stérile pour lutter contre les mouches des fruits. Voir http://www.fao.org/documents/card/en/c/86c16a7f-08c6-49a9-bba0-821badda8050/ ou contacter food-chain-crisis@fao.org pour de plus amples informations.

25/01/2017

Les 4-17 décembre 2016, la 13e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP 13); la 8e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique siégeant en tant que réunion des Parties au Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques (CP COP-MOP 8); et la 2e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique siégeant en tant que réunion des Parties au Protocole de Nagoya sur l'accès aux ressources génétiques et au partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (NP COP-MOP 2) ont eu lieu concomitamment à Cancun, Mexique. Tous les documents et les décisions des COP 13, CP COP-MOP 8 et NP COP-MOP 2 sont consultables à https://www.cbd.int/conferences/2016/cop-13/documents, https://www.cbd.int/conferences/2016/cp-mop-8/documents et https://www.cbd.int/conferences/2016/np-mop-2/documents respectivement. Pour de plus amples informations, veuillez contacter secretariat@cbd.int

24/01/2017

Le rapport de la dernière réunion de la Commission des normes biologiques de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), qui s'est tenue du 30 août au 2 septembre 2016 à Paris, France, est désormais consultable (en anglais, espagnol et français) dans la section 'Rapports' de la page Internet de la Commission : http://www.oie.int/international-standard-setting/specialists-commissions-working-groups/laboratories-commission-reports/. La Commission est chargée d’élaborer des normes internationales pour les tests de diagnostic de laboratoire et les vaccins destinés aux maladies des mammifères, des oiseaux et des abeilles figurant sur la liste de l’OIE. Pour de plus amples informations, veuillez contacter scientific.dept@oie.int

« Précédente 1 2 3 4 5 ... 59

Rechercher des articles dans la section Nouvelles

Texte libre
mois
année