Biotechnologies Agricoles
Biotechnologies agricoles pour les cultures, les forêts, l'élevage, les pêches et l'agro-industrie  Biotech-banner
 

Les articles de la section Nouvelles traitent des applications biotechnologiques dans l'alimentation et l'agriculture dans les pays en voie de développement et, principalement, des activités de la FAO, des autres agences/organismes des NU et des 15 centres de recherche du GCRAI. Ces articles couvrent tous les secteurs de l'alimentation et l'agriculture (cultures, forêts, pêches/aquaculture, élevage, agro-industrie) et une vaste gamme de biotechnologies (comme l'utilisation des marqueurs moléculaires, l'insémination artificielle, la triploïdisation, les biofertilisants, la micropropagation, la génomique, la modification génétique, etc.). Les nouveaux documents sont inclus dans la section Nouvelles s'ils sont librement disponibles sur Internet. Pour les personnes ne pouvant pas les télécharger ou qui souhaitent de plus amples informations, une adresse électronique est indiquée. Ce service Nouvelles a été lancé en janvier 2002 et toutes les informations postées depuis lors sont disponibles ici (avec 800 articles sur ces 9 premières années). Les articles des sections Nouvelles et Événements de ce site Internet sont aussi diffusés par le biais d'un bulletin électronique, FAO-BiotechNews, publié en six langues: anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe. Pour vous inscrire, il suffit d'envoyer un courriel à FAO-Biotech-News@fao.org indiquant les adresses électroniques à inscrire et les langues de lecture du bulletin pour chacune.

Nouvelles

21/01/2013

La conférence électronique de la FAO "GMOs in the pipeline: Looking to the next five years in the crop, forestry, livestock, aquaculture and agro-industry sectors in developing countries" (Les OGM en chantier : un regard sur les cinq ans à venir dans les secteurs des cultures, de la foresterie, de l'élevage, de l'aquaculture et de l'agro-industrie dans les pays en voie de développement) s'est déroulée du 5 novembre au 2 décembre 2012. Un résumé de 11 pages est désormais disponible, intitulé “An FAO e-mail conference on GMOs in the pipeline in developing countries: The moderator’s summary”, de J. Ruane. Ce document résume, sur la base des 109 messages postés, les principales questions abordées par les participants pendant les quatre semaines de cette conférence. Il en est ressorti que les OGM en cours sont représentés par une grande quantité et diversité des produits, et que les futurs OGM susceptibles d'être libérés dans les pays en voie de développement dans les cinq ans à venir le seront encore principalement dans le secteur agronomique, avec de nombreuses nouvelles cultures combinant plusieurs caractères. Toutefois, d'autres domaines, comme les poissons, les arbres et les insectes GM, pourront voir aussi leur intérêt augmenter. Voir http://www.fao.org/docrep/017/ap998e/ap998e.pdf (90 KO) ou contacter biotech-admin@fao.org pour toute demande de copie. Tous les messages électroniques postés à la conférence sont consultables à http://www.fao.org/fileadmin/user_upload/biotech/docs/conf18msgs.pdf (0,9 MO).

20/01/2013

Les 22-25 septembre 2010, la Conférence mondiale sur l'aquaculture 2010 s'est déroulée à Phuket, Thaïlande, organisée conjointement par la FAO, le Réseau de centres d'aquaculture pour la région Asie et Pacifique (NACA) et le Ministère royal thaï des pêches. Elle a rassemblé de nombreux experts et acteurs importants qui ont passé en revue les progrès de l'aquaculture et son futur potentiel, afin de jeter la base visant l'amélioration du positionnement du secteur et son mandat envers la communauté mondiale. Les actes de la conférence sont désormais consultables sur internet, sous l'intitulé "Farming the waters for people and food”, édités par R.P. Subasinghe et al. L'essentiel des 896 pages de l'ouvrage est consacré à une série de 19 revues de jury d'experts, dont trois se penchent en détails sur l'utilisation des biotechnologies dans l'aquaculture, à savoir la revue du jury d'experts 1.2 intitulée "Novel and emerging technologies: Can they contribute to improving aquaculture sustainability?" (de C.L. Browdy et al.); la revue 3.1 intitulée "Promoting responsible use and conservation of aquatic biodiversity for sustainable aquaculture development" (J.A.H. Benzie et al.); et la revue 3.3 intitulée "Improving biosecurity: A necessity for aquaculture sustainability" (M. Hine et al.). Voir http://www.fao.org/docrep/015/i2734e/i2734e00.htm ou contacter rohana.subasinghe@fao.org pour de plus amples informations.

19/01/2013

En 2008, la FAO a approuvé un projet de Programme de coopération technique (TCP) de deux ans au Proche-Orient et en Afrique du Nord intitulé "Strengthening capacities towards the establishment of a regional platform for the detection of genetically modified organisms" (Renforcer les capacités vers l'établissement d'une plate-forme régionale pour la détection des organismes génétiquement modifiés), les Émirats arabes unis, la Jordanie, le Liban, le Soudan, la Syrie et le Yémen étant les six pays participants. Ce projet de TCP comprenait une formation avancée intitulée "Detection of genetically modified organisms and biosafety for food and agriculture” (Détection des organismes génétiquement modifiés et prévention des risques biotechnologiques pour l'alimentation et l'agriculture) qui a eu lieu à Alep, Syrie, les 19-24 juin 2010, organisée conjointement par la FAO, le Centre international de recherches agricoles dans les régions sèches (ICARDA) et la General Commission for Scientific and Agricultural Research (GCSAR). Dans le contexte de cette formation, un manuel de laboratoire sur la détection des OGM a été préparé, édité par A.M. Abdul Kader et al., désormais consultable sur Internet. Cette publication de 322 pages est bipartite anglais-arabe. Voir le manuel (10,5 MO) ou contacter alessia.laurenza@fao.org pour de plus amples informations.

18/01/2013

Les 9-12 avril 2012, la Première Conférence sur la chèvre laitière en Asie s'est déroulée à Kuala Lumpur, en Malaisie, organisée par la FAO, l'Universiti Putra Malaysia et la Fédération internationale de laiterie (IDF), fournissant une plate-forme de partage de l'information technique et des expériences et créant un réseau pour la promotion de l'élevage de chèvres laitières. Les actes de la conférence édités par R. Abdullah et al., sont désormais consultables (229 pages). Ils contiennent l'allocution d'ouverture et les séances plénières ainsi que les articles scientifiques couvrant diverses disciplines dont la nutrition, la sélection et la génétique, le lait et les produits laitiers et la socio-économie de la production de chèvre. Voir http://www.fao.org/docrep/017/i2891e/i2891e00.htm ou contacter harinder.makkar@fao.org pour de plus amples informations.

17/01/2013

Les rapports finaux de la 6e réunion des Parties au Protocole Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques (COP-MOP 6), tenue les 1-5 octobre 2012 à Hyderabad, Inde et de la 11e Réunion des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP-11), tenue en même place les 8-19 octobre 2012, sont désormais consultables dans les six langues des NU, anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe. Voir respectivement http://bch.cbd.int/mop6/documents/ et http://www.cbd.int/cop11/doc/ ou contacter secretariat@cbd.int pour de plus amples informations.

16/01/2013

Le numéro 24 (décembre 2012) de Biotechnology Update de l'OCDE, préparé par le Groupe interne de coordination pour la biotechnologie de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), est désormais consultable. Ce bulletin de 32 pages présente l'actualité des activités de l'OCDE en matière de biotechnologie. Voir http://www.oecd.org//env/chemicalsafetyandbiosafety/biosafety-biotrack/oecdbiotechnologynewsletterupdates.htm ou contacter icgb@oecd.org pour de plus amples informations.

15/01/2013

L'Institut international d'agriculture tropicale (IITA) a récemment publié deux manuels, d'après les notes de formations destinées aux opérateurs de pépinière et aux agriculteurs d'Afrique orientale liés à la culture de tissu de bananier, facilitées par l'IITA et le Volunteer Efforts for Development Concern (VEDCO). Ces manuels, tous deux de M. Lule et al., sont organisés en plusieurs modules, chacun étant divisé en sessions (sur la base des sessions de formation réelles effectuées dans le centre de l'Ouganda). Le premier, intitulé “Trainer’s manual: A training course on setting up and running a banana tissue culture nursery” (Manuel du formateur : un cours de formation pour l'installation et la gestion d'une pépinière de vitroplants de bananier), est destiné aux personnes impliquées dans la formation des opérateurs de pépinière, tels des agents de la vulgarisation ou des sciences appliquées. Ce livre, de 88 pages, contient quatre modules: introduction à la culture de tissu de bananier; planification et compétences de gestion pour les opérateurs de pépinière; gestion pratique d'une pépinière de vitroplants de bananier; et notions marketing pour les opérateurs de pépinière. Le deuxième ouvrage, intitulé “Trainer’s manual: A training course for banana farmers interested in growing tissue culture bananas” (Manuel du formateur : un cours de formation pour les agriculteurs intéressés par la culture de vitroplants des bananier), est destiné aux personnes impliquées dans la formation des petit agriculteurs de vitroplants, tels des agents des services de vulgarisation ou des sciences appliquées. Ce livre, de 126 pages, contient cinq modules: introduction à la culture de tissu de bananier; travail de groupe; comment cultiver des vitroplants de bananier; compétences de gestion des agriculteurs; et notions marketing pour les agriculteurs. Voir http://www.iita.org/web/iita/publications ou contacter m.lule@cgiar.org ou t.dubois@cgiar.org pour de plus amples informations.

28/09/2012

Du 5 novembre au 2 décembre 2012, le Forum sur les biotechnologies de la FAO accueillera la conférence électronique provisoirement intitulée "GMOs in the pipeline: Looking to the next five years in the crop, forestry, livestock, aquaculture and agro-industry sectors in developing countries" (Les OGMS en chantier : un regard sur les cinq prochaines années dans les secteurs des cultures, des forêts, de l'élevage, de l'aquaculture et de l'agro-industrie dans les pays en voie de développement). Son objectif est d'alimenter le débat sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) en préparation, spécialement les OGM susceptibles d'être commercialisés dans les pays en voie de développement pendant les cinq prochaines années et de discuter de leurs éventuelles implications. Cette conférence est ouverte à tous, gratuite et sera modérée. Pour s'inscrire à la conférence, envoyez un courriel à listserv@listserv.fao.org en inscrivant la ligne suivante dans le corps du message (et en laissant en blanc l'objet du message) :
subscribe biotech-room2-L firstname lastname

Où 'firstname' et 'lastname' se réfèrent, respectivement, au prénom et au nom de famille de la personne. Par exemple, si le nom de l'abonné est John Smith, on écrira :
subscribe biotech-room2-L John Smith

Le document de fond préparé sera envoyé aux membres du Forum avant le début de la conférence. Il sera placé sur le site Internet du Forum à http://www.fao.org/biotech/biotech-forum/en/. Pour de plus amples informations, veuillez contacter biotech-mod2@fao.org.

27/09/2012

Dans sa collection Animal Production and Health Guidelines, la FAO vient de publier "Cryoconservation of animal genetic resources" (Cryoconservation des ressources zoogénétiques). Cette publication de 203 pages décrit selon un ordre chronologique le processus d'établissement d'un programme de cryoconservation des ressources zoogénétiques. Commençant par l'étape de confirmation de mise en œuvre d'un programme de cryoconservation, il décrit ensuite l'organisation des institutions nécessaire pour répondre aux objectifs de conservation choisis. S'ensuit une synthèse des types de matériel génétique pouvant être cryoconservés et les détails techniques et structurels nécessaires à l'instauration d'une banque de gènes ainsi que les quantités de matériel génétique nécessaires pour assurer une variabilité génétique suffisante. Sont ensuite expliqués les principes de la cryoconservation d'un point de vue biologique et les procédures de cryoconservation pour différentes espèces et types de tissu. Le corps principal des directives se termine par des sections sur les recommandations sanitaires, la gestion des données, les questions juridiques et la création de capacités. Les annexes présentent des protocoles détaillés et des listes d'équipements et de réactifs pour la collecte et la cryoconservation de divers tissus pour un panel d'espèces communes en élevage. Voir http://www.fao.org/docrep/016/i3017e/i3017e00.pdf (3,6 MO) ou contacter DAD-IS@fao.org pour toute demande de copie, en indiquant votre adresse postale complète (pour une demande de plusieurs copies, veuillez préciser l'usage qu'il en sera fait).

26/09/2012

La 7e Session du Groupe de travail technique intergouvernemental sur les ressources zoogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (ITWG-AnGR) aura lieu les 24-26 octobre 2012 au siège de la FAO, à Rome. Le point 6 de l'ordre du jour provisoire s'intitule "Situation et tendances des micro-organismes pour la digestion des ruminants", pour lequel un document de travail portant le même intitulé a été préparé. Ce document de 4 pages présente un bref résumé d'une étude de fond (Background Study Paper 61), intitulée "Micro-organisms and ruminant digestion: State of knowledge, trends and future prospects", de C. McSweeney et R. Mackie. Cette étude de 62 pages rend compte de l'évolution de la recherche sur la microbiologie du rumen et donne un aperçu des connaissances actuelles sur l'écosystème microbien ruminal. Elle analyse également les possibilités qu'offrent les nouvelles technologies de séquençage de l'ADN aux fins d'une amélioration de la productivité de l'élevage et de l'atténuation des incidences des systèmes de production animale sur l'environnement. Voir le document de travail (CGRFA/WG-AnGR-7/12/8, en anglais, arabe, chinois, espagnol et français) et l'étude (disponible sous "other documents") à http://www.fao.org/ag/againfo/programmes/en/genetics/angrvent-docs.html ou contacter cgrfa@fao.org pour de plus amples informations. L'ITWG-AnGR est l'un de quatre groupes de travail techniques intergouvernementaux établis par la Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture.

25/09/2012

Afin de documenter et célébrer l'éradication de la peste bovine, une maladie virale infectieuse des bovins, buffles, yacks et nombre d'espèces sauvages ayant causé des ravages tout au long de l'histoire mondiale, le Secrétariat du Programme mondial d'éradication de la peste bovine de la FAO (GREP) avait organisé une série de quatre événements au siège de la FAO, les 12-15 octobre 2010. Cette publication de 162 pages, intitulée "Lessons learned from the eradication of rinderpest for controlling other transboundary animal Diseases" (Enseignements tirés de l'éradication de la peste bovine pour la lutte contre d'autres maladies transfrontières), rassemble des articles et des discussions des organisations et des personnes impliquées dans son éradication, leurs analyses des forces et faiblesses et leurs avis sur l'avenir. Le corps principal de ces actes provient des articles et des discussions du Symposium GREP (13-14 octobre), couvrant des questions comme la contribution de la virologie moléculaire à la lutte contre la peste bovine. Voir http://www.fao.org/docrep/016/i3042e/i3042e.pdf (840 KO) ou contacter nancy.mcnally@fao.org pour de plus amples informations.

24/09/2012

Le bulletin de juillet 2012 de la Section Production et santé animales de la Division mixte FAO/AIEA des techniques nucléaires dans l'alimentation et l'agriculture est désormais consultable. Ce bulletin de 31 pages, publié deux fois l'an, présente les projets passés et à venir, les publications et les événements. Voir http://www-naweb.iaea.org/nafa/aph/public/newsletters-aph.html ou contacter S.Piedra-Cordero@iaea.org pour s'abonner au bulletin.

23/09/2012

Dans sa collection Joint Departmental Discussion Paper, la Banque mondiale a récemment publié "The status and impact of biosafety regulation in developing economies since ratification of the Cartagena Protocol" (Situation et impact de la réglementation en matière de prévention des risques biotechnologiques dans les économies en voie de développement depuis la ratification du Protocole de Cartagena) par M. McLean, M.-E. Foley et E. Pehu. Après introduction, cet article de 25 pages examine l'impact du Protocole de Cartagena sur la réglementation en matière de prévention des risques biotechnologiques; l'impact de la réglementation en matière de prévention des risques biotechnologiques dans les pays en voie de développement; et identifie des opportunités de promouvoir la règlementation en matière de prévention des risques biotechnologiques. Voir http://documents.worldbank.org/curated/en/docsearch/projects/P112175 ou contacter epehu@worldbank.org pour de plus amples informations. C'est un article collaboratif interdépartemental entre le Département de l'Agriculture et du développement rural et celui de l'Environnement de la Banque mondiale.

22/09/2012

Dans sa collection Safety of Novel Foods and Feeds, la Division Environnement, santé et sécurité de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), vient de publier "Revised consensus document on compositional considerations for new varieties of soybean [Glycine Max (L.) Merr.]: Key food and feed nutrients, antinutrients, toxicants and allergens" (Document de consensus révisé des considérations compositionnelles pour les nouvelles variétés de soja [Glycine Max (L.) Merr.] : Principaux nutriments en alimentation humaine et animale, antinutriments, toxiques et allergènes). Ce document de 48 pages actualise et révise le document de consensus original sur le soja publié en 2001. Il s'intéresse à la composition pour les nouvelles variétés de soja en identifiant les principaux nutriments de l'alimentation humaine et animale, les antinutriments, les toxiques et les allergènes. Une description générale de ces composants est indiquée. De plus, il présente des informations sur la production, la transformation et les utilisations du soja et les considérations dont on doit tenir compte dans l'évaluation des nouvelles variétés de cette espèce. Le texte suggère aussi les constituants devant être analysés en rapport avec l'utilisation en alimentation humaine ou animale. Voir http://www.oecd.org/science/biosafety-biotrack/latestdocuments/ ou contacter ehscont@oecd.org pour de plus amples informations.

21/09/2012

Le Centre international d'amélioration du maïs et du blé (CIMMYT) vient de publier "Doubled haploid technology in maize breeding: Theory and practice" (Technologie des haploïdes doublés en amélioration du maïs : Théorie et pratique), édité par B.M. Prasanna, V. Chaikam et G. Mahuku. Ce manuel de 51 pages est surtout destiné aux sélectionneurs du maïs dans les systèmes nationaux de recherche agricole et les petites et moyennes entreprises semencières dans les pays en voie de développement qui voudraient mieux comprendre et utiliser la technologie des haploïdes doublés (DH) dans des programmes de sélection. C'est un recueil des connaissances accumulées grâce aux contributions scientifiques de plusieurs généticiens et sélectionneurs du maïs dans le monde entier ainsi que des protocoles développés avec succès (en collaboration avec l'Université de Hohenheim, Allemagne) et utilisés par le Programme mondial du CIMMYT pour le développement de lignées DH de maïs, particulièrement au Mexique. Voir http://repository.cimmyt.org/xmlui/bitstream/handle/10883/1351/97066.pdf (2,8 MO) ou contacter b.m.prasanna@cgiar.org pour de plus amples informations.

20/09/2012

Le Centre mondial d'agroforesterie (ICRAF) vient de faire paraître "Agroforestry tree domestication: A primer" (domestication forestière en agroforesterie : un livre de base), édité par I. Dawson, C. Harwood, R. Jamnadass et J. Beniest. Ce manuel de 147 pages vise à synthétiser l'information de base sur les questions importantes de domestication forestière. Il se veut une ressource pour les apprenants et les enseignants qu'ils pourront exploiter à leurs propres fins. Il s'articule autour de 15 unités organisées en 5 modules sur les principaux sujets relatifs à la domestication forestière en agroforesterie. L'unité 8 s'intitule 'Molecular marker characterisation’ et l'Unité 12 s'intitule 'Vegetative propagation techniques’ et couvre aussi la micropropagation. Voir http://worldagroforestry.org/our_products/publications/details?node=53834 ou contacter r.jamnadass@cgiar.org pour de plus amples informations.

Rechercher des articles dans la section Nouvelles

Texte libre
mois
année
Conférence sur les Biotechnologies Agricoles dans les Pays en Voie de Développement (ABDC-10)