Biotechnologies Agricoles
Biotechnologies agricoles pour les cultures, les forêts, l'élevage, les pêches et l'agro-industrie  Biotech-banner
 

Les articles de la section Nouvelles traitent des applications biotechnologiques dans l'alimentation et l'agriculture dans les pays en voie de développement et, principalement, des activités de la FAO, des autres agences/organismes des NU et des 15 centres de recherche du GCRAI. Ces articles couvrent tous les secteurs de l'alimentation et l'agriculture (cultures, forêts, pêches/aquaculture, élevage, agro-industrie) et une vaste gamme de biotechnologies (comme l'utilisation des marqueurs moléculaires, l'insémination artificielle, la triploïdisation, les biofertilisants, la micropropagation, la génomique, la modification génétique, etc.). Les nouveaux documents sont inclus dans la section Nouvelles s'ils sont librement disponibles sur Internet. Pour les personnes ne pouvant pas les télécharger ou qui souhaitent de plus amples informations, une adresse électronique est indiquée. Ce service Nouvelles a été lancé en janvier 2002 et toutes les informations postées depuis lors sont disponibles ici (avec 800 articles sur ces 9 premières années). Les articles des sections Nouvelles et Événements de ce site Internet sont aussi diffusés par le biais d'un bulletin électronique, FAO-BiotechNews, publié en six langues: anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe. Pour vous inscrire, il suffit d'envoyer un courriel à FAO-Biotech-News@fao.org indiquant les adresses électroniques à inscrire et les langues de lecture du bulletin pour chacune.

Nouvelles

23/09/2012

Dans sa collection Joint Departmental Discussion Paper, la Banque mondiale a récemment publié "The status and impact of biosafety regulation in developing economies since ratification of the Cartagena Protocol" (Situation et impact de la réglementation en matière de prévention des risques biotechnologiques dans les économies en voie de développement depuis la ratification du Protocole de Cartagena) par M. McLean, M.-E. Foley et E. Pehu. Après introduction, cet article de 25 pages examine l'impact du Protocole de Cartagena sur la réglementation en matière de prévention des risques biotechnologiques; l'impact de la réglementation en matière de prévention des risques biotechnologiques dans les pays en voie de développement; et identifie des opportunités de promouvoir la règlementation en matière de prévention des risques biotechnologiques. Voir http://documents.worldbank.org/curated/en/docsearch/projects/P112175 ou contacter epehu@worldbank.org pour de plus amples informations. C'est un article collaboratif interdépartemental entre le Département de l'Agriculture et du développement rural et celui de l'Environnement de la Banque mondiale.

22/09/2012

Dans sa collection Safety of Novel Foods and Feeds, la Division Environnement, santé et sécurité de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), vient de publier "Revised consensus document on compositional considerations for new varieties of soybean [Glycine Max (L.) Merr.]: Key food and feed nutrients, antinutrients, toxicants and allergens" (Document de consensus révisé des considérations compositionnelles pour les nouvelles variétés de soja [Glycine Max (L.) Merr.] : Principaux nutriments en alimentation humaine et animale, antinutriments, toxiques et allergènes). Ce document de 48 pages actualise et révise le document de consensus original sur le soja publié en 2001. Il s'intéresse à la composition pour les nouvelles variétés de soja en identifiant les principaux nutriments de l'alimentation humaine et animale, les antinutriments, les toxiques et les allergènes. Une description générale de ces composants est indiquée. De plus, il présente des informations sur la production, la transformation et les utilisations du soja et les considérations dont on doit tenir compte dans l'évaluation des nouvelles variétés de cette espèce. Le texte suggère aussi les constituants devant être analysés en rapport avec l'utilisation en alimentation humaine ou animale. Voir http://www.oecd.org/science/biosafety-biotrack/latestdocuments/ ou contacter ehscont@oecd.org pour de plus amples informations.

21/09/2012

Le Centre international d'amélioration du maïs et du blé (CIMMYT) vient de publier "Doubled haploid technology in maize breeding: Theory and practice" (Technologie des haploïdes doublés en amélioration du maïs : Théorie et pratique), édité par B.M. Prasanna, V. Chaikam et G. Mahuku. Ce manuel de 51 pages est surtout destiné aux sélectionneurs du maïs dans les systèmes nationaux de recherche agricole et les petites et moyennes entreprises semencières dans les pays en voie de développement qui voudraient mieux comprendre et utiliser la technologie des haploïdes doublés (DH) dans des programmes de sélection. C'est un recueil des connaissances accumulées grâce aux contributions scientifiques de plusieurs généticiens et sélectionneurs du maïs dans le monde entier ainsi que des protocoles développés avec succès (en collaboration avec l'Université de Hohenheim, Allemagne) et utilisés par le Programme mondial du CIMMYT pour le développement de lignées DH de maïs, particulièrement au Mexique. Voir http://repository.cimmyt.org/xmlui/bitstream/handle/10883/1351/97066.pdf (2,8 MO) ou contacter b.m.prasanna@cgiar.org pour de plus amples informations.

20/09/2012

Le Centre mondial d'agroforesterie (ICRAF) vient de faire paraître "Agroforestry tree domestication: A primer" (domestication forestière en agroforesterie : un livre de base), édité par I. Dawson, C. Harwood, R. Jamnadass et J. Beniest. Ce manuel de 147 pages vise à synthétiser l'information de base sur les questions importantes de domestication forestière. Il se veut une ressource pour les apprenants et les enseignants qu'ils pourront exploiter à leurs propres fins. Il s'articule autour de 15 unités organisées en 5 modules sur les principaux sujets relatifs à la domestication forestière en agroforesterie. L'unité 8 s'intitule 'Molecular marker characterisation’ et l'Unité 12 s'intitule 'Vegetative propagation techniques’ et couvre aussi la micropropagation. Voir http://worldagroforestry.org/our_products/publications/details?node=53834 ou contacter r.jamnadass@cgiar.org pour de plus amples informations.

24/07/2012

Le site internet du Glossaire multilingue de la biotechnologie de la FAO fait peau neuve avec une nouvelle interface. Sa nouvelle apparence et sa structuration améliorées le rendent plus accessible et facile d’utilisation et il est doté de meilleures capacités de recherche. Le nouveau Glossaire de la biotechnologie en ligne sera désormais actualisé et révisé à intervalles réguliers par une équipe internationale d'experts techniques utilisant VocBench, un outil internet de gestion de vocabulaire multilingue développé par la FAO. La version originale du Glossaire de la biotechnologie pour l'alimentation et l'agriculture avait été publiée en 2001, préparée par A. Zaid, H.G. Hughes, E. Porceddu et F. Nicholas, donnant les définitions consolidées, complètes et accessibles de plus de 3 000 termes et les acronymes utilisés régulièrement quant aux biotechnologies agricoles. C’est une source de références éprouvée très populaire qui a été traduit dans les cinq autres langues officielles des NU (arabe, chinois, espagnol, français et russe) ainsi qu’en polonais, serbe et vietnamien, tandis que les termes ont aussi été traduits en kazakh. Voir la nouvelle interface à http://www.fao.org/biotech/biotech-glossary/fr/ (en anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe). Vos commentaires sur ce nouveau site sont les très bienvenus, à biotech-website@fao.org.

23/07/2012

Un atelier international intitulé "International workshop on socio-economic impacts of genetically modified (GM) crops", co-organisé par l'Institute for Prospective Technological Studies du Centre commun de recherche de la Commission européenne ((JRC) et la FAO, s’est déroulé à Séville, Espagne, les 23-24 novembre 2011. Les actes de cet atelier, de 133 pages, de M. Lusser, T. Raney, P. Tillie, K. Dillen et E. Rodríguez-Cerezo, sont désormais disponibles sur Internet. Ils sont organisés en quatre chapitres, le chapitre 3 présentant le contexte et le chapitre 4 récapitulant les sept principaux sujets présentés à l'atelier, les discussions de chacune des sessions ainsi que les perspectives de nouvelle recherche. Ces sujets étaient: l'adoption de variétés d’espèces cultivées GM et les impacts socio-économiques sur les agriculteurs; les impacts globaux et mondiaux des technologies GM dans l’agriculture; l'économie de ségrégation/coexistence de la chaîne d’approvisionnement; les impacts socio-économiques des espèces GM : les exemples d'utilisation dans le processus décisionnel; la compensation économique, les questions de responsabilité et de cadre institutionnel influençant l'adoption des espèces GM; la recherche sur les attitudes des consommateurs et les impacts directs/indirects des espèces GM sur les consommateurs incluant la santé; les perspectives : les nouvelles espèces GM en cours et leurs impacts économiques et sociaux éventuels. Voir http://www.fao.org/docrep/015/ap016e/ap016e.pdf (4,8 MO) ou contacter Terri.Raney@fao.org pour de plus amples informations.

22/07/2012

Le Groupe de travail de la FAO sur les Biotechnologies a récemment réédité l’ouvrage "Marker-assisted selection: Current status and future perspectives in crops, livestock, forestry and fish" (Sélection assistée par marqueurs dans les cultures, l’élevage, la foresterie et la pêche). À l'origine publié en 2007, ce livre de 494 pages, est édité par E.P. Guimarães, J. Ruane, B.D. Scherf, A. Sonnino et J.D. Dargie et est organisé en six sections : une introduction à la sélection assistée par marqueurs (MAS, chapitres 1-2); les études de cas de MAS dans les cultures (chapitres 3-9); dans l’élevage (chapitres 10-13); en foresterie (chapitres 14-15); en aquaculture (poissons et coquillages, chapitres 16-17); et la section finale est consacrée à plusieurs questions non techniques relatives aux applications de la MAS dans les pays en voie de développement, comme les capacités nationales de recherche et les partenariats internationaux, les considérations économiques, les impacts des droits de propriété intellectuelle et les considérations politiques (chapitres 18-22). Voir http://www.fao.org/docrep/010/a1120e/a1120e00.htm ou contacter Charlotte.Lietaer@fao.org pour toute demande de copie, en indiquant votre adresse postale complète.

21/07/2012

Le Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient, en collaboration avec l’Association des institutions de recherche agricole du Proche-Orient et d'Afrique du Nord (AARINENA), a organisé un atelier régional intitulé "Agricultural biotechnology network for strengthening regional cooperation and knowledge sharing" (Réseau de biotechnologie agricole pour renforcer la coopération régionale et le partage des connaissances), les 2-4 juillet 2012, au Caire, Égypte. Cet atelier de formation souhaitait sensibiliser au réseau Regional Agricultural Biotechnology Network of Near East and North Africa (RABNENA) et développer la capacité des participants à faire fonctionner et utiliser le RABNENA comme plate-forme pour le partage des connaissances en matière de biotechnologie et à établir des collaborations entre groupes ciblés en biotechnologie et des parties prenantes aux niveaux national et régional. Voir http://rabnena.net/Pages/CD/index.html pour les présentations d'atelier et les documents connexes, http://www.rabnena.net/ pour le site Internet du réseau (en anglais et arabe) ou contacter Magdi.Latif@fao.org pour de plus amples informations.

20/07/2012

La revue scientifique Agriculture & Food Security vient de publier "Re-orienting crop improvement for the changing climatic conditions of the 21st century" (Réorienter l'amélioration des plantes en tenant compte des changements climatiques du 21e siècle) par C. Mba, E.P. Guimarães et K. Ghosh. Cet article fait valoir que l’amélioration des plantes doit être réorientée pour produire des variétés d'espèces 'intelligentes' demandant moins d’intrants pour des rendements supérieurs. Il présente quelques techniques actuelles prometteuses pour l'amélioration des plantes, dont la sélection assistée par marqueurs, l'identification des lésions induites localement dans le génome (TILLING), la modification génétique, ainsi que les biotechnologies naissantes pertinentes au sujet comme les nucléases à doigt de zinc, la mutagénèse dirigée à partir d’oligonucléotide, la génomique synthétique, etc. Cet article recommande aussi des politiques adéquates permettant l’amélioration des plantes, la formation d'une nouvelle génération de phytosélectionneurs, l'établissement de partenariats (incluant des synergies entre secteurs public-privé), l'adoption de l'approche en continuum appliquée à la gestion de ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture comme moyens d’améliorer la cohésion des composants de sa chaîne de valeur et de renforcer la recherche nationale et les systèmes de vulgarisation agricoles des pays en voie de développement. Voir http://www.agricultureandfoodsecurity.com/content/pdf/2048-7010-1-7.pdf (350 KO) ou contacter Chikelu.Mba@fao.org pour de plus amples informations.

19/07/2012

Le dernier Bulletin d’information sur les glossines et les trypanosomoses (volume 34, parties 1 et 2) est désormais consultable sur Internet. Publié deux fois l’an par la FAO, il contient des nouvelles et des résumés scientifiques afin de diffuser les informations courantes sur tous les aspects de la recherche et de la lutte contre les glossines et la trypanosomose à l’intention des institutions et des chercheurs qui s’intéressent au problème de la trypanosomose africaine (une maladie transmise par vecteurs affectant les hommes et les animaux et causée par diverses espèces de parasites sanguins du nom de trypanosomes). Les bulletins incluent aussi des articles couvrant les applications biotechnologiques pour le diagnostic de maladie et la recherche sur les trypanosomes et sont disponibles en anglais et en français. Voir http://www.fao.org/ag/againfo/programmes/en/paat/ttiq.html ou contacter MariaGrazia.Solari@fao.org pour s’abonner.

18/07/2012

L’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), en collaboration avec Politecnica delle Marche Università, Italie, organise un master en prévention des risques relatifs aux biotechnologies végétales. Ce cours enseignera des connaissances spécialisées et des compétences en ce qui concerne l'évaluation des risques environnementaux et la gestion des espèces génétiquement modifiées (GM) ainsi que l'évaluation de la sécurité des aliments GM en alimentation humaine et animale. Il sera plus spécifiquement concentré sur les espèces et les aspects prioritaires de certaines zones de culture (principalement les Balkans, le pourtour méditerranéen et l'Afrique centrale). Il devrait commencer le 5 novembre 2012 et durera 46 semaines, avec deux sessions de formation sur campus (Ancône, Italie) d'une semaine chacune au commencement et à la fin du cours. La date limite d’inscription est le 1 octobre 2012. Voir http://binas.unido.org/moodle/ ou contacter b.mezzetti@univpm.it pour de plus amples informations.

17/07/2012

La 6e Réunion de la Conférence des Parties siégeant en tant que Réunion des Parties au Protocole de Cartagena sur les risques biotechnologiques (COP-MOP 6) aura lieu le 1-5 octobre 2012 à Hyderabad, Inde, adossée à la 11e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP 11), les 8-19 octobre 2012. Cette réunion abordera plusieurs questions récurrentes à l'ordre du jour de COP-MOP (conformité; opérations et activités du Centre d'échange pour la prévention des risques biotechnologiques; mécanismes financiers et ressources; coopération avec d'autres organisations, conventions et initiatives; et administration et questions budgétaires). Elle traitera aussi plusieurs questions d'importance résultant du programme de travail et des décisions des réunions COP-MOP précédentes (activités de création de capacités; traitement, transport, emballage et identification des organismes génétiquement modifiés; conditions de notification; responsabilité et réparation; mouvements transfrontières involontaires et mesures de secours; évaluation des risques et gestion du risque; organes subsidiaires; considérations socio-économiques; suivi et rapport; évaluation et examen). Voir http://www.cbd.int/doc/?meeting=MOP-06 pour les informations de fond et les documents (certains étant en anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe) ou contacter secretariat@cbd.int pour de plus amples informations.

16/07/2012

La Convention sur le Centre d'échange pour la prévention des risques biotechnologiques (BCH) a conduit un forum en ligne intitulé "Strategic approaches to capacity-building for biosafety and the comprehensive review of the capacity-building action plan" (Approches stratégiques de la création de capacités en matière de prévention des risques biotechnologiques et examen complet du plan d'action de création de capacités". Ce forum s’est déroulé du 20 février au 4 mai 2012. Son but était de faciliter la discussion sur les approches stratégiques de la création de capacités en matière de prévention des risques biotechnologiques, ainsi que sur les mesures pour améliorer la planification (dont l'évaluation des besoins), la mise en œuvre, la coordination et le contrôle des initiatives de création de capacités en matière de prévention des risques biotechnologiques. Les conclusions du Forum contribueront à l'examen complet du plan d’action de création de capacités devant être examiné par la sixième Réunion de la Conférence des Parties siégeant en tant que réunion des Parties au Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques (COP-MOP 6). Voir http://bch.cbd.int/onlineconferences/portal_art22/cbforum2012_focus.shtml pour les messages postés ainsi que les documents de fond pour chaque groupe de discussion ou contacter cbforum@cbd.int pour de plus amples informations.

15/07/2012

Les 9-11 mai 2012, le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (CDB) a organisé un atelier intitulé "Inter-regional workshop on capacity needs for the implementation of the Nagoya - Kuala Lumpur Supplementary Protocol on Liability and Redress to the Cartagena Protocol on Biosafety" (Atelier interrégional sur les besoins de capacités pour la mise en œuvre du Protocole additionnel de Nagoya - Kuala Lumpur sur la responsabilité et la réparation relatif au protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques) à Riga, en Lettonie. Cet atelier faisait suite aux quatre ateliers régionaux organisés par le Secrétariat en 2011 en Afrique, Asie et Pacifique, Europe centrale et Europe de l'Est et en Amérique latine et Caraïbes. L'objectif de cet atelier interrégional était, à partir des discussions tenues pendant les ateliers régionaux, de permettre aux participants des différentes régions de partager l'information et des expériences en ce qui concerne le développement et la mise en œuvre d'instruments régulateurs intérieurs traitant des questions de responsabilité ou des mesures de réponse pour des dégâts environnementaux ou des dégâts à la diversité biologique et de passer en revue les éventuels besoins de capacités dans ces secteurs particulièrement sur les besoins en capacités pour mettre en œuvre le Protocole additionnel. Voir le rapport et tous les documents connexes à http://www.cbd.int/doc/?meeting=BSLRRW-CBN-01 ou contacter secretariat@cbd.int pour de plus amples informations.

14/07/2012

Dans sa collection Document de travail de l’OCDE sur l’environnement (n° 40), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié l’article intitulé "Adaptation et innovation : Une analyse des données sur les brevets dans le domaine des biotechnologies agricoles" de S. Agrawala, C. Bordier, V. Schreitter et V. Karplus. En analysant les demandes de brevet comme indicateur, cet article propose une quantification empirique des innovations en matière de biotechnologie pour développer des espèces végétales plus résistantes à trois formes de stress abiotique (sécheresse, salinité du sol et températures extrêmes) associés au changement climatique. Voir www.oecd.org/env/documentsdetravail (en anglais et français) ou contacter Michael.Mullan@oecd.org pour de plus amples informations.

13/07/2012

Dans sa collection IFPRI Discussion Papers, l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI) a récemment publié "Measuring the contribution of Bt cotton adoption to India’s cotton yields leap" (Évaluation de la contribution de l'adoption de coton Bt au bond des rendements en Inde)" par G.P. Gruere et Y. Soleil. Cet article examine la contribution de l'adoption du coton Bt aux rendements moyens de coton à long terme en Inde. Voir http://www.ifpri.org/publication/measuring-contribution-bt-cotton-adoption-india-s-cotton-yields-leap ou contacter g.gruere@cgiar.org pour de plus amples informations.

Rechercher des articles dans la section Nouvelles

Texte libre
mois
année
Conférence sur les Biotechnologies Agricoles dans les Pays en Voie de Développement (ABDC-10)