Biotechnologies Agricoles
Biotechnologies agricoles pour les cultures, les forêts, l'élevage, les pêches et l'agro-industrie  Biotech-banner
 

Les articles de la section Nouvelles traitent des applications biotechnologiques dans l'alimentation et l'agriculture dans les pays en voie de développement et, principalement, des activités de la FAO, des autres agences/organismes des NU et des 15 centres de recherche du GCRAI. Ces articles couvrent tous les secteurs de l'alimentation et l'agriculture (cultures, forêts, pêches/aquaculture, élevage, agro-industrie) et une vaste gamme de biotechnologies (comme l'utilisation des marqueurs moléculaires, l'insémination artificielle, la triploïdisation, les biofertilisants, la micropropagation, la génomique, la modification génétique, etc.). Les nouveaux documents sont inclus dans la section Nouvelles s'ils sont librement disponibles sur Internet. Pour les personnes ne pouvant pas les télécharger ou qui souhaitent de plus amples informations, une adresse électronique est indiquée. Ce service Nouvelles a été lancé en janvier 2002 et toutes les informations postées depuis lors sont disponibles ici (avec 800 articles sur ces 9 premières années). Les articles des sections Nouvelles et Événements de ce site Internet sont aussi diffusés par le biais d'un bulletin électronique, FAO-BiotechNews, publié en six langues: anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe. Pour vous inscrire, il suffit d'envoyer un courriel à FAO-Biotech-News@fao.org indiquant les adresses électroniques à inscrire et les langues de lecture du bulletin pour chacune.

Nouvelles

25/05/2012

Un rapport intitulé "Évaluation du rôle et des activités de la FAO en matière de politiques alimentaires et agricoles" a été présenté à la 110e session du Comité du programme de la FAO qui a eu lieu au siège de la FAO à Rome, en Italie, les 7-11 mai 2012. L’objectif principal de cette évaluation était de mesurer la capacité, le rôle et l'avantage comparatif de la FAO dans le pourvoi d’assistance aux politiques de la communauté mondiale dans les domaines de son mandat, sachant qu'aucune évaluation n'avait été effectuée sur le travail de la FAO dans ce secteur depuis 2001. Il s’est agi de mesurer si la FAO s’est acquittée de sa fonction fondamentale, exprimée en termes d’options politiques et stratégiques et de conseils (ainsi que des autres éléments concernant la politique dans ses autres fonctions fondamentales) dans son travail aux niveaux mondial, régional et national. Dans l'analyse politique, le rapport examine le travail de la FAO sur les biotechnologies (paragraphes 223-225). Le rapport est consultable en cinq langues officielles de la FAO (anglais, arabe, chinois, espagnol et français). Le Comité du programme de la FAO assiste le Conseil de la FAO dans l'exécution de ses devoirs quant au développement et à la mise en œuvre des activités du programme de l'organisation. Voir document PC 110/5 à http://www.fao.org/bodies/pc/pc110/fr/ ou contacter evaluation@fao.org pour de plus amples informations.

24/05/2012

La 6e Session du Sous-comité de l'Aquaculture du Comité des Pêches (COFI) a eu lieu au Cap, en Afrique du Sud, les 26-30 mars 2012. L’un des documents de travail présentés à cette réunion s’intitule "Rapports intérimaires sur la mise en œuvre du Code de conduite pour une pêche responsable (CCPR), dans ses dispositions intéressant l’aquaculture et la pêche fondée sur l’élevage, et nouveau mécanisme d’établissement de rapports". Ce document, COFI:AQ/VI/2012/3, résume les rapports des Etats membres, des organismes régionaux des pêches et des organisations internationales non gouvernementales sur une enquête faite en 2010 et présente une version finale révisée du nouveau questionnaire et le processus d’amélioration du rapport au CCPR. Le Code est un ensemble de principes et des normes applicables volontairement à la conservation, la gestion et au développement des pêches, qui implique également spécifiquement les stocks génétiquement modifiés (Article 9.3.1). Un événement spécial a aussi été organisé intitulé “Les ressources et les technologies génétiques au service du développement de l’aquaculture: perspectives et obstacles”, s’appuyant sur le document de travail (COFI:AQ/VI/2012/9) et sur un document d’information (COFI:AQ/VI/2012/Inf.9). Ces documents synthétisent brièvement les applications des technologies, y compris les biotechnologies, dans le développement et la gestion de l'aquaculture. Ces trois documents sont consultables dans les six langues officielles de la FAO (anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe). Voir http://www.fao.org/cofi/aq/73970/fr/ ou contacter Matthias.Halwart@fao.org pour de plus amples informations.

23/05/2012

Le 20 mars 2012, un atelier d’une demi-journée intitulé "Facilitating Smallholder Access to Improved Dairy Genetics" (Faciliter l'accès des petits agriculteurs à la génétique laitière) a eu lieu à Washington D.C, Etats-Unis d'Amérique, coordonné par la Banque mondiale, la FAO et d'autres partenaires. L'objectif de cet atelier était de passer en revue et de discuter des tentatives d'augmentation de la productivité des petits éleveurs laitiers dans les pays en voie de développement, en particulier concernant l'économie et les facteurs techniques influençant l'accès à la sélection génétique et à l'insémination artificielle. Les enregistrements vidéo et les présentations de l'atelier sont désormais disponibles sur Internet. Voir http://go.worldbank.org/3NBM1XQ230 ou contacter Badi.Besbes@fao.org pour de plus amples informations.

22/05/2012

Une conférence internationale intitulée “Scientific Developments and Technical Challenges in the Progressive Control of Foot-and-Mouth Disease (FMD) in South Asia” (Développements scientifiques et défis techniques dans le contrôle progressif de la fièvre aphteuse (FA) en Asie du Sud) a eu lieu les 13-15 février 2012 à New Delhi, en Inde. Elle a été organisée conjointement par la FAO et le Conseil indien de la recherche agricole du ministère de l'Agriculture, en Inde, sous l’égide du Cadre mondial pour la maîtrise progressive des maladies animales transfrontières. L’objectif de cette conférence était de passer en revue les progrès dans le domaine des vaccins contre la FA et des programmes de vaccination, le diagnostic et la science de la maîtrise progressive (processus décisionnel de gestion des risques et optimisation du programme) et d’identifier des priorités d'investissement en sciences afin d’optimiser les actions régionales, voire mondiales, de lutte présentées à la Conférence mondiale FAO/OIE de lutte contre la FA à Bangkok, en Thaïlande les 27-29 juin 2012. Les présentations et les résumés sont consultables à http://www.fao.org/ag/againfo/programmes/en/empres/footandmouthdisease_india_2012.html ou contacter FMD-India-2012@fao.org pour de plus amples informations.

21/05/2012

Le Secrétariat de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) a lancé un appel à candidatures d'experts dûment qualifiés qui seront appelés à siéger dans le groupe technique sur les traitements phytosanitaires (TPPT), le groupe technique sur les protocoles de diagnostic (TPDP) et le groupe technique pour le glossaire (TPG). Le TPDP produit des protocoles de diagnostic pour des ravageurs spécifiques, impliquant souvent l'utilisation de techniques de diagnostic morphologiques et moléculaires/biochimiques. Voir https://www.ippc.int/index.php?id=1111080&no_cache=1&L=2 (en anglais, espagnol et français) ou contacter ippc@fao.org pour de plus amples informations. La date limite des candidatures est le 1 juin 2012.

20/05/2012

Le Secrétariat du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture a publié un module éducatif intitulé “Conservation et utilisation durable selon le Traité international”, comme faisant partie d'une série de matériels pédagogiques pour la mise en œuvre du Traité. Ce module vise à renforcer les capacités techniques et fonctionnelles, en présentant le contexte technique sur la conservation et l'utilisation durable des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (RPGAA), les mesures qui promeuvent la conservation et l'utilisation durable des RPGAA, explique les dispositions juridiques du Traité et fournit des exemples de mise en œuvre par différents groupes d’acteurs. Des informations sont données sur les méthodes complémentaires de conservation, dont des techniques de conservation ex situ telles le stockage in vitro, la cryoconservation et le stockage d'ADN ainsi que sur l'utilisation des biotechnologies pour améliorer l'efficacité de stratégies de sélection. Voir http://www.planttreaty.org/content/training_edm2 (en anglais, espagnol et français) ou contacter pgrfa-treaty@fao.org pour de plus amples informations.

19/05/2012

Le bulletin de janvier 2012 de la Section Amélioration des plantes et génétique de la Division mixte FAO/AIEA de techniques nucléaires dans l'alimentation et l'agriculture est désormais disponible. Ce bulletin de 40 pages, publié deux fois l’an, présente les événements passés et à venir (réunions, formations, etc.), les projets en cours et les publications. L'éditorial souligne le besoin d’une intensification durable de la productivité agricole pour la sécurité alimentaire et l'amélioration des moyens de subsistance au vu des effets négatifs du changement et de la variabilité climatiques, y compris les approches biotechnologiques pour améliorer les génotypes. Voir http://www-naweb.iaea.org/nafa/pbg/public/pbg-nl-28.pdf (950 KO) ou contacter k.allaf@iaea.org pour toute demande de copie.

18/05/2012

Le bulletin de janvier 2012 de la Section Production et santé animales de la Division mixte FAO/AIEA des techniques nucléaires dans l'alimentation et l'agriculture est désormais disponible. Ce bulletin de 28 pages, publié deux fois l’an, présente les projets passés et à venir, les publications et les événements. Voir http://www-naweb.iaea.org/nafa/aph/public/APH-NL-55.pdf (1,6 MO) ou contacter S.Piedra-Cordero@iaea.org pour s’abonner au bulletin.

17/05/2012

À sa 5e réunion, la Conférence des Parties servant de réunion des Parties au Protocole de Cartagena sur les risques biotechnologiques, dans la décision BS-V/3, a demandé au Secrétaire exécutif de convoquer un atelier régionalement équilibré sur la création de capacités pour la recherche et l'échange d'information sur les impacts socio-économiques des organismes vivants modifiés (OVM), avec en objectifs principaux: (a) l'analyse des activités de création de capacités, des besoins et des priorités socio-économiques soumis au Centre d'échange pour la prévention des risques biotechnologiques par les Parties et d'autres Gouvernements et l’identification de coopérations possibles en réponse à ces besoins; (b) l’échange et l’analyse d'information sur l'utilisation socio-économique dans le contexte de l'Article 26 du Protocole. Cet atelier a eu lieu les 14-16 novembre 2011 à New Delhi, en Inde. Voir le rapport et tous les documents connexes à http://bch.cbd.int/protocol/meetings/documents.shtml?eventid=4742 ou contacter bch@cbd.int pour de plus amples informations.

16/05/2012

Le numéro 23 (mars 2012) de Biotechnology Update, préparé par le Groupe de coordination interne pour la biotechnologie de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), est désormais consultable. Ce bulletin de 32 pages informe sur les activités de l'OCDE liées aux biotechnologies. Voir http://www.oecd.org/dataoecd/44/40/49867087.pdf (700 KO) ou contacter icgb@oecd.org pour de plus amples informations.

15/05/2012

Dans sa collection Policy Research Working Paper, la Banque mondiale a publié “Biotechnology innovation for inclusive growth: A study of Indian policies to foster accelerated technology adaptation for affordable development” (Innovation biotechnologique pour une croissance globale: une étude des politiques indiennes pour favoriser l'adaptation accélérée des technologies en faveur d’un développement abordable) de K. Vijayaraghavan et Mark A. Dutz. Cet article décrit et analyse des initiatives de politique publique en Inde favorisant l'innovation biotechnologique pour répondre aux besoins locaux de la santé publique, de l'agriculture, de l'industrie et de l'environnement d’une façon plus accessible. Voir http://go.worldbank.org/26DT1NN2X0 ou contacter mdutz@worldbank.org pour de plus amples informations.

14/05/2012

Le rapport de la réunion de la Commission de normes biologiques de l’OIE (BSC) qui a eu lieu le 8-10 février 2012 à Paris, en France, est désormais disponible sur Internet. La BSC est l’une des quatre Commissions de spécialistes de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et s’intéresse au développement de normes internationalement consenties pour des essais diagnostiques de laboratoire et des vaccins contre les maladies animales de mammifères, d’oiseaux et des abeilles inscrites sur la liste de l’OIE. Le point 4 de l’ordre du jour a discuté de l'examen et la validation d'essais diagnostiques, y compris ceux basés sur des techniques moléculaires/biochimiques. Sous le point 5 de l'ordre du jour, les chapitres proposés à adoption du “Manual of Diagnostic Tests and Vaccines for Terrestrial Animals” ont été revus, dont l’un intitulé “Biotechnology in the diagnosis of infectious diseases” (Biotechnologie dans le diagnostic des maladies infectieuses). La BSC a aussi discuté de la formation d'un groupe spécial dédié au projet d'un Livre blanc de l’OIE sur les nouvelles technologies de diagnostic, comme le diagnostic direct sur des échantillons par le séquençage génomique entier. Voir http://www.oie.int/fileadmin/Home/eng/Internationa_Standard_Setting/docs/pdf/BSC/A_BSC_Feb2012.pdf (245 KO) ou contacter scientific.dept@oie.int pour de plus amples informations.

21/12/2011

La conférence électronique modérée de la FAO intitulée "Strengthening partnerships in agricultural biotechnologies for the benefit of smallholders in developing countries: Discussing North-South, South-South, Public-Private cooperation and more" (Renforcer les partenariats en matière de biotechnologie agricole en faveur des petits agriculteurs dans les pays en voie de développement: Débat Nord-Sud, coopération Sud-Sud, coopération Public-Privé et plus encore) s’est déroulée du 14 novembre au 18 décembre 2011. Les principaux sujets discutés ont été les partenariats public-privé, la coopération Sud-Sud et l'importance et les façons d'impliquer les petits agriculteurs dans des partenariats. Les débats ont principalement porté sur le secteur agricole des cultures suivi par celui de l’élevage. 340 personnes environ se sont inscrites à la conférence et 76 messages ont été envoyés par 48 personnes vivant dans 25 pays différents. Presque deux tiers des messages provenaient de personnes vivant dans des pays en voie de développement. Voir les messages postés ainsi que le document de fond de la conférence, long de 13 pages, à http://www.fao.org/biotech/biotech-forum/en/ ou contacter biotech-admin@fao.org pour de plus amples informations.

20/12/2011

Le volume de décembre 2011 du Journal of Biotechnology est consacré aux contributions choisies des sessions du 14e Symposium international de biotechnologie, qui a eu lieu les 14-18 septembre 2010 à Rimini, en Italie. L’un des articles inclus est de J. Ruane et A. Sonnino, de la Branche Recherche et vulgarisation de la FAO, et s’intitule "Agricultural biotechnologies in developing countries and their possible contribution to food security" (Biotechnologies agricoles dans les pays en voie de développement et leur contribution possible à la sécurité alimentaire). Voir http://www.fao.org/docrep/015/an111e/an111e00.pdf ou demander une copie à biotech-admin@fao.org.

19/12/2011

Le 29 novembre 2011, le Conseil de la FAO a adopté le deuxième Plan d'action mondial pour les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, agréé par la Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture en juillet 2011. Il renferme un ensemble de 18 Activités prioritaires, dont plusieurs relèvent des biotechnologies, comme l'Activité prioritaire 9 (Appuyer la sélection végétale, les activités d’amélioration génétique et d’élargissement de la base génétique) et 1 (Recenser et inventorier les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture). Le premier Plan d'action mondial avait été adopté par la Déclaration de Leipzig en 1996. Voir le communiqué de presse de la FAO à http://www.fao.org/news/story/fr/item/113740/icode/ (en anglais, arabe, espagnol et français) ou contacter kakoli.ghosh@fao.org pour de plus amples informations. La FAO est dirigée par la Conférence des Etats membres qui se réunit tous les deux ans. La Conférence élit un Conseil de 49 Etats membres agissant en qualité d’organe exécutif intérimaire. Le Plan d'action a été adopté à la 143e session du Conseil, tenue à Rome du 28 novembre au 2 décembre 2011.

18/12/2011

Le Comité d'experts FAO/OMS sur les additifs alimentaires (JECFA) est un comité international scientifique d’experts administré conjointement par la FAO et l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il se réunit depuis 1956 avec, au départ, la mission d’évaluer la sécurité sanitaire des additifs alimentaires. Son travail inclut désormais aussi l'évaluation de contaminants, toxiques et résidus naturels de médicaments vétérinaires dans l'alimentation. Le JECFA a émis un appel aux experts pour inscription sur sa liste pour la période 2012-2016. Voir http://www.fao.org/food/food-safety-quality/home-page/fr/ ou contacter jecfa-call@fao.org pour de plus amples informations. La date limite de dépôt des candidatures est le 15 février 2012.

Rechercher des articles dans la section Nouvelles

Texte libre
mois
année
Conférence sur les Biotechnologies Agricoles dans les Pays en Voie de Développement (ABDC-10)