FAO.org

Accueil > Country_collector > FAO au Cameroun > Actualités > Detail
FAO au Cameroun

Lutte contre l’IAHP-H5N1. La FAO appuie le Gouvernement camerounais avec plus de 2 tonnes de matériel et équipement de protection du personnel et d’analyse de laboratoire

15/07/2016

La cérémonie officielle de remise des équipements et produits en appui à la lutte contre l’éradication de la grippe aviaire s’est déroulée dans l’enceinte du Laboratoire National Vétérinaire (LANAVET annexe de Yaoundé) en présence du Représentant de la FAO au Cameroun, de L’ambassadeur d’Israël  au Cameroun et du Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales. Dans  allocution qu’il a prononcée , le Représentant de la FAO, Mr Mai Moussa Abari a félicité le Gouvernement pour sa prompte réaction en déclarant officiellement l’épidémie de la grippe aviaire immédiatement après l’apparition de la maladie dans le Complexe avicole de Mvog-Betsi à Yaoundé le 24 Mai 2016 et a réitéré l’engagement de la FAO a accompagner le Gouvernement  jusqu’à l’éradication de cette épizootie.

En effet,  dès l’annonce officielle du foyer l’IAHP-H5N1 dans le Complexe Avicole de Mvog-Betsi à Yaoundé, la FAO a dépêché au Cameroun une équipe d’experts composée d’un fonctionnaire du  Bureau Sous –Régional pour  Afrique Centrale, d’un spécialiste en gestion de crise, d’un expert laboratoire, d’un vétérinaire épidémiologiste et d’un spécialiste en communication en temps de crise. L’objectif de cette mission était de venir en appui à l’équipe nationale dans la gestion de la crise. Les équipements et produits, objet de la cérémonie de ce matin sont   destinés aux services vétérinaires et au laboratoire et  composés essentiellement des équipements de protection personnelle (PPE), de lunettes de protection, des gants, de désinfectants et autres réactifs d’un montant estimé a plus de deux cent mille dollars ont permis de circonscrire les foyer déclarés du Complexe Avicole de Mvog-Betsi (Région du Centre , département de Nfoundi) et au niveau des fermes situées dans les trois autres régions (Sud, Ouest et Adamaoua) du pays, dans les départements de la Mvila, le département du Koung-khi, de la Mifi et du Djerem. La FAO va poursuivre  son assistance au  Gouvernement en fournissant des équipements et produits supplémentaires en vue de constituer des  stocks de sécurité dans toutes les régions du pays  en vue de parer à toute éventualité.

M. Maï Moussa Abari, Représentant de la FAO au Cameroun a conclu son propos  en louant  la  coopération fructueuse qui existe  entre son organisation et le Gouvernement camerounais et a réitéré son engament à œuvrer davantage pour le raffermissement de cette  coopération. Dans son discours, le Dr Taïga, Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales a remercié la FAO et a déclaré «en pareilles circonstances, la riposte des autorités vétérinaires ne s'est pas faite attendre, une interdiction immédiate de la commercialisation  de volailles et produits avicoles dans les régions infectées, a été décidée par arrêté ministériel. Cela a permis un contrôle strict des transactions commerciales entre les régions et vers les pays voisins».

Son Excellence M. Ran Gidor, Ambassadeur d’Israël au Cameroun présent a  cette cérémonie  s’est déclaré heureux de poursuivre la collaboration avec la FAO. «La FAO a démontré qu'elle était un leader très efficace et innovant pour répondre à la menace posée par les maladies zoonotiques émergentes. La FAO continue d'être un acteur clé en démontrant l'importance capitale des partenariats de collaboration à travers les domaines intersectoriels de l'environnement, de la santé animale et de la santé humaine. Grâce aux efforts conjoints, nous espérons être en mesure de continuer à fournir une large gamme de support technique, opérationnel et de matériel au Cameroun pour la lutte contre ce fléau».