Portail de la FAO pour le renforcement des capacités
Bonnes Pratiques
 

Maladies et ravageurs des animaux et des plantes

  1. Lutte biologique antiparasitaire - l’exemple des herbes aquatiques
  2. Planification des mesures d’urgence pour lutter contre les ravageurs et les maladies
  3. Développement des capacités: capacité d’évaluation phytosanitaire
  4. Éradication, dans une zone ciblée, des insectes nuisibles à l’aide du lâcher d’insectes stériles
  5. Détection précoce des maladies au niveau communautaire
  6. Réseaux de surveillance et de contrôle épidémiologiques


Approches structurées à la préparation d'une éventuelle apparition de pestes ou maladies et à l'amélioration de la distribution stratégique des ressources

Quel problème est abordé, et où?

Les pestes et maladies animales transfrontières comme la Langouste du Désert, la Peste Bovine, ou la Fièvre Aphteuse peuvent apparaître d'un coup dans un pays et provoquer la panique étant donné que le temps d'action est limité. La planification de plans d'intervention permet l'utilisation d'information et d'expérience internationale dans les plans nationaux, en incluant nouvelles données sur la diffusion de pestes et maladies des pays voisins, prioriser les actions, régulations, ressources et communication de plans pour répondre plus rapidement quand une maladie ou peste transfrontière envahit. Sous les auspices du Comité de Contrôle de la Langouste du Désert la FAO a assisté les pays du Proche Orient, du Nord de l'Afrique, la Corne de l'Afrique et plus récemment l'Afrique de l Ouest pour préparer un plan d'intervention pour la Langouste du Désert. Des pays en Asie du Sud ou de l'Est, l'Afrique du Sud ou de l'Ouest ont mis en pratique des plans d'intervention pour la Fièvre Aphteuse, et des plans d'intervention sont en train d'être développés pour le Sud-est de l'Asie dans de cas du foyer épidémique d'Influenza Aviaire.

Comment?

Suivant la demande d'un ou plusieurs pays membres, et utilisant les directrices préparées par la FAO, des feuilles de calcul et des mises à jour de données sur la distribution et dynamique des pestes et maladies, des séminaires d'une ou deux semaines se sont déroulés dans lesquels des spécialistes techniques, des chargés d'opérations et le personnel sur le terrain ont simulé des scénarios réalistes où ont été taboulés des ressources qui ont été comparées avec les échelles des foyers épidémiques attendue, mettant en termes pratiques des estimations simples et robustes de coûts et d'autres estimateurs (comme par exemple la croissance de la population, les indices de dissémination de l'infection, budgets disponibles) pour pouvoir décider si les organisations son bien préparées pour répondre à des supposés foyers épidémiques. Quand la planification des plans d'intervention peut être fusionnée à la création de cartes, les plans peuvent être utiles pendant les foyers épidémiques sur le terrain.

Et maintenant où?

En Afrique Subsaharienne, Asie, Proche Orient et les petits états insulaires en développement où les maladies transfrontières tant dans le domaine animal comme végétal sont en train d'accroître dû au trafique et au commerce, augmentant les risques liés à la production, la santé et l'environnement.

Contactez notre équipe