Portail de la FAO pour le renforcement des capacités
 

Capitaliser et partager les savoirs en matière de sécurité alimentaire
et d’autonomisation des populations rurales

Comment?

Une méthodologie d’analyse est proposée en accompagnement d’une activité de rechercheaction afin de «genrer» la pratique. Le renforcement des capacités intervient aussi dans la manière de communiquer le genre, de l’intégrer dans une action de développement, de promouvoir le leadership féminin. Ce processus est accompagné par un renfoncement en gestion des connaissances afin de documenter les expériences, de les partager en valorisant les résultats acquis et par conséquent, permettre l’adoption de bonnes pratiques.

Méthodologies de partage des savoirs

Diverses méthodologies sont utilisées pour favoriser l’échange de savoirs, notamment:

  • Visites d’échange
  • Rétrovision
  • Maquis mondial
  • Assistance par les pairs

Ces méthodologies sont détaillées sur le site:
www.kstoolkit.org : Knowledge Sharing Tools and Methods Toolkit. Elles ont été utilisées lors de la Foire aux savoirs, permettant aux 250 participants d’en prendre connaissance de façon concrète.

La Foire aux savoirs
La Foire aux savoirs qui s’est tenue en juin 2010 à Niamey au Niger est une activité importante du Programme, à la fois pour le faire connaître à travers ses composantes, ses méthodologies participatives et les activités menées avec ses partenaires, mais aussi pour initier des dynamiques d'échanges et de mise en réseau sur des thématiques communes aux partenaires. Les 250 participant-e-s ont apprécié la teneur des échanges, mais aussi la méthodologie participative utilisée pour le partage des savoirs comme le maquis mondial, les débats-interviews ou encore la cartographie.

Lors de la Foire, une plateforme collaborative, appelée Foire aux savoirs, a été mise à la disposition des participants pour se familiariser aux nouvelles technologies de l’information et de la communication ainsi qu’aux médias sociaux. De nombreux reportages audio et vidéo ont été réalisés au cours de la Foire et chaque session a été documentée en photos.

La Foire aux savoirs de Niamey fait partie des foires organisées par les agences romaines apparentées au système des Nations unies. On peut la retrouver sur le site www.sharefair.net/share-fair-niamey/a-propos-de-la-foire/en/.
Pour plus d'information, ce bulletin présente un dossier Foire aux Savoirs : Bulletin Dimitra 19, novembre 2010 (1.6 MB).

 

 

Méthodologies sensibles au genre

Parmi les méthodologies sensibles au genre ayant été élaborées, on  peut mentionner «Communiquer le genre pour le développement rural».

Une réflexion sur le genre dans les actions de communication pour le développement, ainsi que trois ateliers de formation (2009) à MBour au Sénégal, à Lubumbashi en République démocratique du Congo (RDC) et à Niamey au Niger ont représenté des étapes clé dans le processus de préparation de la  nouvelle publication de Dimitra «Communiquer le genre pour le développement rural. Intégrer le genre dans la communication pour le développement». Les formations ont rassemblé près de 90 participants provenant de ministères, médias, associations de base et organisations internationales avec plusieurs objectifs : alimenter la réflexion sur l’intégration du genre dans les actions de communication pour le développement renforcer les capacités dans ce domaine et tester le module de formation. Les formations ont été organisés pour examiner les manières d’intégrer le genre dans la communication pour le développement en milieu rural afin que les intérêts des hommes et des femmes soient davantage pris en compte dans les projets et les programmes qui les concernent. Cette intégration peut jouer un rôle novateur et décisif, en facilitant un processus par lequel les populations rurales, en particulier les plus démunies, ont l’occasion de s’approprier leur propre développement rural.