Lien entre les petits exploitants et les marchés

La majorité des 600 millions d’exploitations agricoles qui existent dans le monde sont de petite taille. Celles de moins de 1 hectare représentent 70 pour cent de toutes les exploitations mais elles ne couvrent que 7 pour cent de la superficie totale des terres agricoles. Les petites exploitations jouent un rôle essentiel dans la sécurité alimentaire et la nutrition. Elles peuvent aussi fournir toute une série d’avantages du fait qu’elles contribuent à la création d’emplois dans les zones rurales, à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la gestion durable des ressources naturelles. Or, les petits paysans sont eux-mêmes souvent touchés par l’insécurité alimentaire et la malnutrition: dans le monde, 80 pour cent des personnes pauvres et en situation d’insécurité alimentaire vivent en milieu rural et la plupart des ruraux pauvres sont des petits producteurs familiaux.

Le Forum de haut niveau sur l'établissement de liens entre les petits exploitants agricoles et les marchés, tenu en juin 2015, a été l'occasion de se pencher sur les répercussions en matière de politiques, les enjeux et les enseignements tirés des solutions que les petits exploitants ont trouvées pour tisser des liens durables avec les marchés. 

À sa quarante-troisième session en 2016, le CSA a approuvé un ensemble de recommandations sur la mise en relation des petits exploitants et des marchés, qui visent à faire en sorte que les petits exploitants puissent continuer à contribuer à la production alimentaire mondiale ainsi qu'à leur propre sécurité alimentaire et à leur propre nutrition. Ces recommandations ont été formulées dans une volonté d'aider les gouvernements à progresser dans l'exécution du Programme de développement durable à l'horizon 2030, en accordant une attention particulière à la sécurité alimentaire et à la nutrition de même qu'à la promotion de l'agriculture durable. Elles mettent également l'accent sur la réduction des inégalités en s'attaquant aux problèmes à l'origine de l'inégalité d'accès aux marchés, aux terres et aux autres ressources naturelles. Enfin, elles abordent également les enjeux liés à la durabilité environnementale, à la résilience des petits exploitants et à leur adaptation face au changement climatique.

À sa quarante-sixième session, en octobre 2019, le CSA organisera une manifestation consacrée au suivi de l’utilisation et de l’application des recommandations relatives à la petite agriculture, ainsi que de deux autres séries de recommandations du Comité liées à ce domaine, qui figurent dans les documents suivants:

La manifestation envisagera aussi les applications possibles des produits du CSA relatifs aux politiques, en particulier aux fins de la concrétisation des objectifs de développement durable (ODD) et dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour l’agriculture familiale et de la Décennie d’action des Nations Unies pour la nutrition.


Lien entre les petits exploitants et les marchés

Recommandations politiques