FAO.org

Accueil > Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture > Thèmes > Ressources génétiques forestières

Ressources génétiques forestières

Les forêts et autres zones boisées fournissent de nombreux biens et services qui sont essentiels à la subsistance et au bien-être des populations humaines. En outre, les arbres sont la clé de voûte des écosystèmes forestiers, qui représentent la grande majorité de la biodiversité terrestre. Les ressources génétiques forestières sont les matériaux transmissibles entretenus au sein des espèces d’arbres et de plantes ligneuses ou entre ces espèces, qui possèdent une valeur économique, environnementale, scientifique ou sociétale réelle ou potentielle. Les ressources génétiques forestières sont cruciales du point de vue des processus d’adaptation et d’évolution des espèces d’arbres et de plantes ligneuses, ainsi que de la productivité des forêts, tant naturelles que plantées.

Les ressources génétiques forestières sont confrontées à différentes menaces. L’une des menaces principales est le changement d’affectation des terres, autrement dit la conversion de forêts en champs et en pâturages. Parmi les autres menaces, citons la surexploitation, la récolte sélective et le taux de mortalité élevé des arbres qui découle d’événements climatiques extrêmes ou de l’apparition de foyers d’organismes nuisibles ou de maladies. Ces menaces peuvent entraîner l’extinction de la population locale et l’érosion des ressources génétiques forestières. Par conséquent, il est nécessaire de conserver et d’utiliser de façon durable ces ressources afin que les générations actuelles et futures continuent de bénéficier des avantages offerts par les forêts et les arbres.

Les travaux de la FAO sur les ressources génétiques forestières font partie intégrante du programme de l’Organisation dans le domaine des forêts et contribuent à l’objectif stratégique 2 («Intensifier et améliorer de manière durable l’apport de biens et de services issus de l’agriculture, des forêts et des pêches»).

La Commission est bien placée pour faire le lien entre la gestion des ressources génétiques forestières et les grands enjeux mondiaux qui s’y rapportent, et pour intégrer cette gestion dans des stratégies intersectorielles. Au titre de son Programme de travail pluriannuel, elle a guidé l’élaboration de L’état des ressources génétiques forestières dans le monde en 2014. Ce processus a été une étape importante dans la sensibilisation et la constitution d’une base d’information et de connaissances aux fins de l’amélioration de la conservation et de l’utilisation durable des ressources génétiques forestières aux niveaux national, régional et international.

En se fondant sur les éléments contenus dans L’état des ressources génétiques forestières dans le monde et sur les recommandations du Groupe de travail technique intergouvernemental sur les ressources génétiques forestières, les membres de la Commission se sont accordés sur des mesures mondiales que la Conférence de la FAO a adoptées en 2013 sous la forme du Plan d’action mondial pour la conservation, l’utilisation durable et la mise en valeur des ressources génétiques forestières. Le Plan d’action mondial définit quatre domaines d’action prioritaires: 1) l’amélioration de la disponibilité des informations sur les ressources génétiques forestières et de l’accès à ces informations; 2) la conservation des ressources génétiques forestières (in situ et ex situ); 3) l’utilisation durable, la mise en valeur et la gestion des ressources génétiques forestières et 4) les politiques, les institutions et le renforcement des capacités.