FAO.org

Accueil > L'agriculture intelligente face au climat > Sur le terrain > Asia e Pacifique
L'agriculture intelligente face au climat

Asia et Pacifique

Le changement climatique est une priorité essentielle du Bureau régional pour l'Asie et le Pacifique de la FAO.

Climate-Smart Agriculture: A call for action

Juin 2015: Lors de l'atelier régional à Bangkok, les pays de la région Asie-Pacifique ont discuté des mesures à prendre pour sensibiliser davantage le public sur l'agriculture intelligente face au climat et ont examiné les moyens de mettre en pratique cette approche. La publication "Agriculture intelligente face au climat: un appel à l'action" est un résumé de l'atelier qui inclut les études de cas réussis des pratiques agricoles utilisées visant la sécurité alimentaire dans des circonstances défavorables.

L'atelier a été organisé en réponse à une demande issue des pays membres de la FAO lors de la 32ème Conférence régionale pour l'Asie et le Pacifique (APRC) et du Forum de haut niveau sur le changement climatique et la sécurité alimentaire dans les pays en développement enclavés et les petits États insulaires en développement. Ses objectifs étaient:

  • de fournir un soutien accru en faveur de mesures d'adaptation au changement climatique et d'atténuation de ses effets, incluant l'AIC pour rendre les secteurs de l'agriculture et des pêches plus résilients.
  • d'élaborer des stratégies pour soutenir la sécurité alimentaire à différents niveaux, qui pourraient être réalisées par la démonstration de pratiques d'AIC et de systèmes agricoles communautaires.

Dans la région, des efforts ont été faits pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de la déforestation, de la dégradation des forêts et du changement d'utilisation des terres, de l'utilisation excessive d'engrais et de pesticides, des systèmes d'élevage et de production de riz paddy inefficaces.

L'adaptation au changement climatique dans la région constitue un véritable défi. Cela est dû à la hausse de la fréquence et de l'intensité des événements extrêmes tels que les sécheresses et les inondations, à la modification et à l'irrégularité des régimes de précipitations,  aux mutations dans les zones agro-écologiques, et à l'élévation du niveau de la mer en particulier pour les pays d'Asie de faible altitude (Bangladesh et Viet Nam) et pour les petits États insulaires en développement (PEID) de faible altitude dans le Pacifique.

Bangladesh

De nombreuses communautés dépendantes de la pêche et de l'aquaculture dans les  zones côtières du Bangladesh sont de plus en plus affectées par les cyclones, les inondations, l'élévation du niveau de la mer, les sécheresses prolongées et par d'autres effets induits ou exacerbés par le changement climatique. Le projet "Développement des pêches et de l'aquaculture communautaires résilientes au climat au Bangladesh" est actuellement dans sa phase de préparation pour être financé par le Fonds pour l'environnement mondial (FEM). Il appuiera les communautés à élaborer et adopter des pratiques propres à chaque lieu, intelligentes face au climat et résilientes au climat, par exemple à travers la sélection d'espèces aquacoles plus résistantes, des écloseries résilientes au changement climatique, et des systèmes d'alerte précoce pour les événements climatiques extrêmes.