Nouvelles sur le changement climatiques

 Nouvelles de la FAO sur le changement climatique

Nouvelles estimations des émissions de gaz à effet de serre dans l'agriculture 11 avril 2014 De nouvelles estimations de la FAO des gaz à effet de serre montrent que les émissions de l'agriculture, des forêts et des pêches ont quasiment doublé au cours des cinquante dernières années et pourraient continuer à augmenter de 30 pour cent d'ici 2050, si les efforts pour les réduire ne sont pas intensifiés. C'est la première fois que la FAO publie ses propres estimations mondiales des émissions de gaz à effet de serre (GES) issues de l'agriculture, de la foresterie et d'autres utilisations des terres (AFOLU), contribuant au cinquième Rapport d'évaluation du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC). [plus]
La communauté des forêts s’engage pour une économie plus verte 12 décembre 2013 12 décembre 2013 , Rovaniemi/Rome – Le Plan d'action de Rovaniemi relatif au secteur forestier dans le contexte d'une économie verte a été adopté aujourd'hui par le Comité des forêts et de l'industrie forestière (COFFI) de la CEE-ONU et la Commission européenne des forets de la FAO (CEF). Le Plan d'action servira de plateforme au secteur forestier pour soutenir sa transformation vers une économie verte axée sur les biotechnologies en Europe, mais aussi en Amérique du Nord, dans le Caucase et en Asie centrale. Les dirigeants forestiers ont appelé le document stratégique "Plan d'action de Rovaniemi", du nom de la ville où se tient leur session conjointe "Metsä2013". [plus]
La FAO lance un avertissement: les Philippines risquent une double tragédie 27 novembre 2013 Une aide immédiate de la communauté internationale en faveur des agriculteurs philippins est cruciale pour éviter une double tragédie pour les survivants des zones rurales du typhon Haiyan, a annoncé la FAO aujourd‘hui.La FAO lance un appel à la communauté des donateurs pour débloquer de toute urgence plus de 11 millions de dollars de fonds en faveur des populations rurales sinistrées et leur permettre de débarasser les terres agricoles et les canaux d'irrigation des décombres laissés par le passage du typhon. [plus]
Quatre millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire à Madagascar 9 octobre 2013 8 octobre 2013, Rome - La production rizicole a été victime des conditions météorologiques défavorables et des invasions acridiennes. Quatre millions d'habitants des zones rurales de Madagascar sont en situation d'insécurité alimentaire suite à la récolte réduite de cette année. La production de riz - l'aliment de base de cette île de l'Océan indien - et de maïs a souffert de conditions météorologiques capricieuses et d'une invasion de criquets. L'insécurité alimentaire risque de toucher 9,6 millions d'autres personnes, selon les deux organisations des Nations Unies. L'ampleur de la crise alimentaire est dévoilée dans un rapport de la Mission conjointe d'évaluation des récoltes et de la sécurité alimentaire détachée en juin/juillet par la FAO et le Programme alimentaire mondial (PAM). Elle attribue la mauvaise campagne agricole à plusieurs facteurs: des conditions météorologiques irrégulières l'an dernier, des cyclones en début d'année qui ont causé des inondations, suivis d'une période de faible pluviosité. [plus]
Réduire les émissions de gaz à effet de serre dues à l’élevage: c’est possible 26 septembre 2013 26 septembre 2013, Rome - Les émissions de gaz à effet de serre produites par l'élevage pourraient être réduites de 30 pour cent en utilisant plus largement les meilleures pratiques et technologies existantes, selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).Le rapport, Tackling climate change through livestock: A global assessment of emissions and mitigation opportunities , représente l'évaluation la plus exhaustive à ce jour du rôle de l'élevage dans le réchauffement de la planète- et du potentiel que le secteur recèle pour affronter le problème. [plus]
La Norvège investit 23,7 millions de dollars dans la diversité agricole pour aider les agriculteurs à faire face au changement climatique 25 septembre 2013 24 septembre 2013, Muscat, Oman - Le gouvernement norvégien a engagé aujourd'hui 23,7 millions de dollars pour conserver et gérer de façon durable les cultures vivrières les plus importantes de la planète, expliquant que leur diversité est fondamentale face à la forte croissance démographique et au changement climatique qui menace des aliments de base comme le riz et le maïs."En l'espace de dix ans, nous aurons un milliard de bouches supplémentaires à nourrir, mais dans le même temps, nous pourrions voir la production rizicole diminuer de 10 pour cent si les températures augmentaient de seulement un degré", a déclaré Marie Haga, Directrice exécutive du Fonds fiduciaire mondial pour la diversité des cultures, qui jouera un rôle déterminant dans la répartition des fonds. "Pour se prémunir d'une catastrophe, il faut veiller à disposer d'une vaste gamme de cultures vivrières pour garantir des récoltes saines dans les greniers alimentaires du monde". [plus]
L’impact du changement climatique sur les forêts requiert l’adoption de mesures de prévention 17 septembre 2013 17 septembre 2013, Rome - Il faut agir rapidement et accroître les investissements pour répondre aux menaces que constitue le changement climatique pour les forêts de la planète. Il coûtera vraisemblablement moins de modifier les stratégies de gestion forestière dès maintenant pour les adapter aux impacts du changement climatique que de réagir a posteriori aux dégâts causés par le climat, conseille le nouveau document de la FAO intitulé Climate change guidelines for forest managers . Des mesures d'intervention précoce contribueront également à améliorer les moyens d'existence et la sécurité alimentaire des communautés locales. En effet, des millions d'habitants des zones rurales qui tirent de la forêt nourriture, combustible, bois d'œuvre, médicaments et revenus pourraient subir le contrecoup de la réduction des services d'écosystèmes, en particulier en ce qui concerne la régulation du cycle de l'eau, la protection des sols et la conservation de la biodiversité. A titre d'exemple, 4 à 5 millions de femmes en Afrique de l'Ouest tirent environ 80 pour cent de leurs revenus de la collecte, de la transformation et de la commercialisation des noix de karité. [plus]
Le gaspillage alimentaire porte atteinte au climat, à l’eau, aux terres et à la biodiversité 11 septembre 2013 11 septembre 2013, Rome - Le gaspillage effarant de 1,3 milliard de tonnes de nourriture chaque année n'est pas juste une gigantesque perte économique, il porte aussi un grave préjudice aux ressources naturelles dont l'humanité dépend pour se nourrir, indique un nouveau rapport de la FAO paru aujourd'hui. Food Wastage Footprint: Impacts on Natural Resources est la première étude qui entreprend d'analyser les impacts des pertes et gaspillages alimentaires à l'échelle mondiale depuis un point de vue écologique, en se penchant sur ses conséquences pour le climat, les utilisations de l'eau et de la terre, et la biodiversité. [plus]
Les cultivateurs peinent à adopter les techniques d’agriculture intelligente face au climat 20 août 2013 Analyse des premiers résultats du projet FAO-CE au Malawi, au Viet Nam et en Zambie. 14 août 2013, Rome - Les résultats préliminaires d'un projet visant à aider le Malawi, le Viet Nam et la Zambie à opérer la transition vers une 'agriculture intelligente face au climat ' montrent que certains agriculteurs peinent à adopter les techniques, tandis que d'autres trouvent les moyens de bien s'adapter aux problèmes du changement climatique, comme les pluies tardives."Afin d'élargir les options qui s'offrent aux agriculteurs, nous estimons que des investissements accrus, issus aussi bien de la finance agricole traditionnelle que de fonds émergents comme le Fonds vert pour le climat, seront nécessaires pour aider les petits exploitants à effectuer la transition", a déclaré Leslie Lipper, responsable du Programme Économie et politiques novatrices pour une agriculture intelligente face au climat (EPIC) qui héberge le projet. [plus]
Aider les pays à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’agriculture 12 août 2013 6 août 2013, Rome - Face aux effets de plus en plus manifestes du changement climatique sur les systèmes de production vivrière, il faut s'efforcer d'exploiter le potentiel de l'agriculture pour atténuer le réchauffement de la planète, recommande un nouveau document d'orientation de la FAO publié aujourd'hui . L'agriculture est directement responsable de plus de 10 pour cent de toutes les émissions de gaz à effet de serre (GES) dues à l'homme, selon les données de la FAO. Mais de meilleures pratiques agricoles offrent la possibilité de réduire ces émissions et de piéger le carbone de l'atmosphère tout en renforçant la résilience des systèmes de production, lit-on dans le rapport National integrated mitigation planning in agriculture publié par le Programme sur l'atténuation du changement climatique dans l'agriculture (MICCA) de la FAO. [plus]

plus...
dernière mise à jour:  jeudi 10 novembre 2011