Suivi & évaluation

Le suivi et l’évaluation de l’environnement sont une condition essentielle pour la gestion durable des ressources naturelles, la protection de l’environnement, la sécurité alimentaire, les programmes humanitaires, le développement économique et social et les questions liées au changement climatique.

Pour pouvoir attribuer les causes du changement climatique, analyser les impacts potentiels, évaluer les options d’adaptation et permettre la caractérisation des phénomènes extrêmes tels qu’inondations, sécheresses et vagues de chaleur, il faut un suivi systématique à l’échelle mondiale. Ces informations sont en outre indispensables pour la formulation et la mise en œuvre d’accords internationaux sur les questions de mitigation telles que les incitations à réduire les émissions dues à la déforestation et à la dégradation (REDD).

Activités

La FAO soutient et entreprend un certain nombre d’activités de suivi et d’évaluation. Par exemple, elle travaille au sein de partenariats actifs avec 55 pays afin d’améliorer et de créer des systèmes de suivi robustes à long terme, basés sur un échantillonnage systématique sur le terrain et la collecte des données. A l’échelle internationale, la FAO aide les pays à communiquer leurs informations en vue de l’Évaluation mondiale des ressources forestières (FRA), qui est le recueil de données le plus complet sur l’état des forêts du monde. La FAO continue aussi à travailler en collaboration étroite avec ses États membres pour les aider à honorer leurs engagements internationaux tels que la comptabilisation du carbone forestier.  Au niveau national, la FAO s’occupe d’évaluations des impacts du changement climatique sur les rendements des cultures, et du renforcement des capacités pour l’adaptation au changement climatique.


La FAO met en oeuvre également un certain nombre d’initiatives de cartographie de la couverture végétale, y compris l’évaluation et le suivi de ses changements, par divers programmes (ex. le Réseau mondial sur la couverture terrestre (GLCN). La FAO contribue en outre à l’élaboration de normes (telles que le Système de classification de l’occupation des sols– LCCS) nécessaires pour garantir l’harmonisation des données et la mise au point de séries de données régionales et mondiales. D’autres activités importantes servent également à suivre les disponibilités de bois de feu et d‘eau.


Par ailleurs, la FAO héberge le Système global d’observation terrestre (GTOS) qui a pour mandat d’améliorer la qualité, la couverture et l’accessibilité des données de l’écosystème terrestre servant à détecter, quantifier, comprendre et avertir des changements de l’écosystème. En particulier, le GTOS soutient la mise en oeuvre des 13 Variables climatiques essentielles qui ont été identifiées comme observations fondamentales par l’UNFCCC pour atteindre ses objectifs.

Publications 


dernière mise à jour:  mercredi 5 décembre 2012