Concernant les bases de données spatiales de la FAO

FAO et l'information géographique

La FAO a un mandat très vaste qui inclut des activités aussi diverses que le développement agricole, la sécurité alimentaire, la foresterie, les pêches, la gestion des ressources en terres et en eau, la réduction de la pauvreté rurale, l'impact du changement climatique et de la bioénergie sur la sécurité alimentaire. Pour tous ces thèmes de travail, tout comme pour d'autres activités liées au développement rural, l'utilisation des Systèmes d'Information Géographique (SIG) s'est généralisée.

Plusieurs services de la FAO sont activement impliqués dans la création et l'utilisation de divers jeux de données thématiques géo référencées en lien avec leur mandat spécifique. Parmi la variété de produits de la FAO, certains des plus consistants ensembles de données aux niveaux global, continental et sub-continental ont été identifiés en tant qu'Ensembles de Données Centraux que la FAO rend disponibles publiquement à la Communauté Geospatiale.


Qu'est-ce que l'information géographique ?

L'information spatiale, aussi connue comme information géographique, données géo-spatiales ou géo-information, regroupe des données sur la localisation, la forme et les relations entre espaces géographiques. L'utilisation des technologies pour les Systèmes d'Information Géographique (SIG) facilite la collecte de données, l'analyse et le processus décisionnel.


L'évolution de l'information géographique

L'intérêt pour l'information géographique a augmenté en lien avec les divers débats internationaux sur l'environnement et le développement tels que ceux des conférences des Nations Unies de Río de Janeiro et Johannesburg respectivement en 1992 et 2002, et autres forums nationaux et régionaux. Parallèlement, la capacité technique pour collecter, traiter, analyser, présenter et gérer des quantités très importantes de données spatiales a augmenté ces vingt dernières années. Par exemple, pendant la dernière décennie, les avancées technologiques dans la perception à distance de données environnementale et terrestres à partir d'une variété de satellites d'observation ainsi que des logiciels de SIG et de systèmes de localisation par setallite (GPS) ont contribué à la création de nombreuses bases de données digitales, d'archives cartographiques et de données géo-spatiales.


Information pour quoi ?

La plupart des informations collectées, analysées et utilisées par la FAO et par les autres agences de Nations Unies et organisations internationales (imagerie satellitaire, cartes thématiques, recensements, statistiques sociales et économiques, rapports sur l'état de l'environnement au niveau national ou régional,...) sont liées à un lieu précis et, dans de nombreux cas, bénéficieront d'une présentation sur une carte. L'identification des composantes spatiales de phénomènes comme l'insécurité alimentaire et la pauvreté rurale est critique pour la formulation et la mise en œuvre d'interventions de court terme et de stratégies d'aide à long terme.


Données pour qui ?

La capacité de l'utilisateur à accéder aux données spatiales n'a pas suivi le développement énorme de cette profusion d'information géographique. Ce défaut est crucial car la valeur de l'information se mesure en grande partie par la capacité des utilisateurs potentiels à la trouver et l'utiliser. Le défi pour la FAO, ainsi que pour la communauté ds utilisateurs de données spatiales, est de rendre l'information spatiale davantage accessible aux techniciens, aux décideurs et aux utilisateurs qui suivent et étudient les divers aspects du développement durable.


Rendre les données disponibles

La FAO, avec les autres agences des Nations Unies qui ont des mandats complémentaires (PAM, PNUD et OCHA), a concentré ses efforts ces dernières années sur l'amélioration de l'accès à ses bases de données géo-spatiales, ainsi qu'à celles générées par et localisées dans diverses organisations et institutions de par le monde.

Cet effort s'est matérialisé dans le développement de « GeoNetwork », un système de gestion en ligne d'informations géoréférencées qui a pour objectif de faciliter l'identification, l'accès, la recherche, la récupération et la combinaison d'informations telles que des ensembles de données spatiales, des cartes thématiques et des images satellite de sources diverses.

A travers GeoNetwork, les bases de données de la FAO sont organisées, documentées et publiées de manière cohérente, selon les standards internationaux pour les services et protocoles au niveaux des données et des metadonnées. Pour davantage d'information sur GeoNetwork, visitez le site : http://www.fao.org/geonetwork.


Normes standard et normes spatiales

La FAO est en train d'établir des guides SIG et des normes et standards pour usage interne de manière à rationaliser, harmoniser et avancer dans ses activités cartographiques et de SIG et de subvenir aux besoins de GeoNetwork. En même temps, plusieurs cartes sont en cours de développement avec un certain nombre de partenaires pour usage interne et externe.

Pour les guides SIG et les standards utilisés dans les bases de données interdisciplinaires de la FAO, contactez: GIS-Manager@fao.org.

 

dernière mise à jour:  mardi 31 mars 2009