Économie et politiques novatrices pour une agriculture intelligente face au climat
 

 Malawi

 

 

Domaine du projet

Ces dix dernières années, le taux de pauvreté du Malawi (plus de la moitié de la population) a globalement stagné, alors que sa croissance économique ralentissait, passant du pic de 9,7 pour cent enregistré en 2008 à environ 3 pour cent en 2012. La forte densité démographique et la pauvreté ont pesé lourdement sur l'environnement et entraîné la détérioration des ressources naturelles du Malawi, notamment foncières et forestières.

Le Malawi est sujet aux catastrophes naturelles, principalement liées à la variabilité et au changement du climat. Depuis une vingtaine d'années, les vagues de sécheresse et les inondations sont plus fréquentes, intenses et étendues et ont des répercussions négatives sur la sécurité alimentaire et hydrique, ainsi que sur la viabilité à long terme des moyens de subsistance des populations rurales. Le maïs est la principale culture de base. Les subventions à l'achat d'engrais pour le maïs ont donné lieu à des récoltes exceptionnelles. Toutefois, des études plus approfondies seraient utiles pour apporter un éclairage quant à la durabilité financière de cette mesure ainsi qu'à l'efficacité du recours aux engrais. 

 

 

Activités de recherche

Dans le sillage de l'atelier de lancement du projet, auquel ont participé des interlocuteurs et des parties prenantes clés, et une fois menées à bien les analyses des données, l'équipe du programme EPIC a cerné 5 domaines d'action prioritaire en matière d'agriculture intelligente face au climat au Malawi:
1. Agroforesterie/espèces pérennes
2. Rotation des cultures avec légumineuses
3. Adoption de variétés à fort rendement
4. Exploitation laitière
5. Agriculture de conservation

 

Resource partner

           
      European Commission