Économie et politiques novatrices pour une agriculture intelligente face au climat
 

Premiers enseignements tirés sur le terrain

Élaborer une stratégie agricole climatiquement pertinente au niveau des pays

Forte de l'expérience récemment acquise au Malawi, au Viet Nam et en Zambie, la FAO a défini cinq grandes étapes à suivre pour élaborer une stratégie agricole intelligente face au climat qui soit efficace dans le contexte du changement climatique: 

Évaluer la situation
Évaluer les avantages potentiels pour la sécurité alimentaire, l'atténuation du changement climatique et l'adaptation à ses effets afin d'établir quelles sont les pratiques agricoles adaptées au climat et lesquelles d'entre elles doivent être privilégiées dans un contexte donné. Il convient alors d'examiner comparativement les coûts et avantages relatifs de cette stratégie agricole intelligente face au climat en regard des stratégies de croissance classiques. Une telle analyse révélera les avantages liés à l'atténuation du changement climatique et à l'adaptation à ses effets, qui peuvent être considérés comme «additionnels» et permettre de prétendre à un financement au titre du changement climatique. L'analyse indiquera également les coûts supplémentaires entraînés par la mise en œuvre d'une stratégie agricole judicieuse au regard du climat. 

Comprendre les obstacles qui font entrave à l'adoption de pratiques agricoles intelligentes face au climat
Plusieurs obstacles peuvent empêcher les agriculteurs d'opter pour une agriculture intelligente face au climat. Il peut s'agir d'obstacles institutionnels, de goulets d'étranglement financiers ou d'un accès insuffisant aux marchés d'intrants ou d'extrants. Il est fondamental de comprendre la nature de ces obstacles et la manière de les traiter pour prendre des décisions en connaissance de cause en matière de politiques et d'investissement. 

Mettre en place des politiques cohérentes
Les stratégies agricoles intelligentes face au climat ont d'autant plus de chances d'être adoptées qu'elles sont conformes aux priorités de développement déjà définies au plan national et que les producteurs agricoles voient clairement quels avantages il y a à les adopter. Les responsables politiques disposent de différents outils et instruments pour encourager l'agriculture intelligente face au climat. Toutefois, seules certaines politiques peuvent être appropriées et envisageables pour un pays donné. Il est possible d'établir quels sont les meilleurs leviers politiques en créant des formules permettant des interventions réalistes et coordonnées afin de remédier aux obstacles rencontrés et en en évaluant ensuite l'efficacité grâce à un processus de consultation des parties prenantes et à des analyses rigoureuses fondées sur des éléments factuels (analyses économétriques, analyses par simulation et analyses du rapport coût-bénéfice). 

Gérer les risques liées au climat
La gestion des risques liés au changement climatique constitue un enjeu clé pour les agriculteurs. Dans la mise au point d'une stratégie agricole intelligente face au climat, il est essentiel de parvenir à une meilleure compréhension du profil de risque des pratiques agricoles adaptées au climat susceptibles d'être pertinentes et d'élaborer des outils politiques destinés à réduire les risques liés au changement climatique auxquels sont confrontés les agriculteurs sans limiter les mesures d'incitation qui leur sont proposées pour s'adapter au changement climatique. Cela peut être accompli en parvenant à une meilleure compréhension de la manière de faire face à la vulnérabilité et de gérer les risques liés au changement climatique, en analysant le profil de risque de pratiques agricoles adaptées potentiellement pertinentes, en examinant la nature du rapport des filets de sécurité (y compris des assurances indexées sur les conditions météorologiques) avec l'adaptation autonome des ménages et en fournissant des informations actualisées et pertinentes. 

Orienter les investissements
Les stratégies agricoles intelligentes face au climat peuvent permettre d'établir quels sont les investissements à faire compte tenu des coûts et des avantages, éventuellement par des financements conjuguant changement climatique et agriculture. À cet égard, l'expérience récente indique que les investissements ont plus de chances d'être efficaces s'ils s'appuient sur des analyses des coûts et des avantages, sur une meilleure compréhension des obstacles à l'adoption de pratiques adaptées et sur des considérations liées à la gestion des risques. Ces différentes composantes doivent toutes être prises en compte à la fois dans les propositions d'investissement et les politiques. 

 

Téléchargez la publication complète.