Le Programme MICCA

Le Programme sur l'atténuation du changement climatique dans l'agriculture (MICCA) a été lancé en 2010 pour rendre l'agriculture plus intelligente face au climat.

MICCA est un programme multidisciplinaire financé par l'Allemagne, la Finlande et la Norvège et s'appuie sur les travaux de longue date exécutés par les différents départements techniques de la FAO et collabore avec des organisations internationales et nationales. MICCA complète les efforts de la FAO et des Nations Unies pour faire face au changement climatique et collabore avec le Programme ONU-REDD. Les informations techniques fournies par le projet contribuent au processus de négociation entrepris par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
 

Le travail de MICCA

Les activités menées par le Programme MICCA peuvent être regroupées en quleques catégories connexes:

Pour plus d'informations sur le travail effectué dans chaque catégorie, cliquez sur les liens.
 

Pourquoi MICCA?

L'agriculture produit 14 pour cent des émissions mondiales de gaz à effet de serre, l'équivalent de sept milliards de tonnes de dioxyde de carbone chaque année. C'est à peu près équivalent au secteur des transports. En outre, les changements d'ultilisation des terres, en particulier la déforestation entraînée par l'expansion agricole dans les zones tropicales, représentent un autre 17 pour cent du total des émissions de gaz à effet de serre. Cliquez pour plus d'informations.

La production agricole doit accroître si l'approvisionnement alimentaire mondial suit le rythme de croissance de la population. Pourtant, en même temps, il est clair que si le monde veut atteindre ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et atténuer le changement climatique, l'agriculture doit devenir plus intelligent face au climat. Les systèmes de production agricole gérés de façon intelligente face au climat, émettent moins de gaz à effet de serre et créent des puits de carbone importants et sont plus productifs et plus résistants face aux changements climatiques. En fin de compte, ce sont les agriculteurs du monde qui auront le plus grand rôle à jouer pour rendre l'agriculture plus productive et plus intelligente face au climat. Si les pratiques agricoles intelligentes face au climat doivent prendre pied, elles doivent être perçues par les agriculteurs comme un moyen pour fournir des avantages en termes de productivité, d'amélioration des moyens de subsistance et une plus grande capacité d'adaptation aux changements environnementaux et économiques. Le Programme MICCA oeuvre à améliorer les moyens de subsistance des petits agriculteurs dans les pays en développement et permettre à ces agriculteurs de contribuer aux efforts mondiaux pour atténuer les effets sur le changement climatique.

Donateurs

Les activités de MICCA sont rendues possibles grâce au généreux soutien des gouvernements de la Finlande, l'Allemagne et la Norvège.

 

dernière mise à jour:  mardi 21 octobre 2014