Genre et changement climatique

 New World Bank–FAO–IFAD publication: Gender in Climate-Smart Agriculture

Gender in Climate-Smart Agriculture a new module for the Gender in Agriculture Sourcebook co-published by the World Bank, IFAD, and FAO is now available.

The publication gives evidence of tested practices and innovative approaches to gender mainstreaming in CSA useful to development agencies and practitioners, policymakers, civil society, researchers and academics, as well as those working in the private sector.  

 

Les femmes, l'agriculture et le changement climatique

Télécharger l’infographie

Les agriculteurs du monde entier ont un rôle central à jouer pour faire en sorte que l’agriculture soit intelligente face au climat et plus productive. Le rapport de la FAO sur la situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2010-2011 constate que «En moyenne, les femmes représentent 43 pour cent de la main-d'oeuvre agricole dans les pays en développement». Pour que les pratiques agricoles intelligentes face au climat soient largement acceptées dans les communautés agricoles des pays en développement, elles doivent être perçues par les agriculteurs et les agricultrices comme bénéfiques du fait qu’elles améliorent la productivité, les moyens d’existence, les revenus et qu'elles fournissent d’autres solutions pour gérer l’incertitude et les changements.

Les hommes et femmes qui travaillent dans leurs champs au Burundi

Le rapport souligne également que l’accès aux ressources productives et aux opportunités des femmes travaillant dans l’agriculture et les zones rurales est inférieur à celui des hommes, et que combler l’écart entre hommes et femmes dans l’agriculture «pourrait se traduire par une réduction de 12 à 17 pour cent du nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde». 

En veillant à ce que les pratiques intelligentes face au climat reconnaissent et répondent clairement aux différents besoins des hommes et des femmes, on pourrait contribuer à réduire l'insécurité alimentaire, à limiter les émissions de gaz à effet de serre, et  à augmenter l'adaptabilité des systèmes d’exploitation.

Nouveau matériel de formation pour les chercheurs

Une démarche soucieuse de la parité hommes-femmes est essentielle pour accéder à une agriculture intelligente face au climat. Les rôles, les responsabilités et les capacités des hommes et des femmes doivent être bien définis pour que tous puissent tirer profit de pratiques agricoles climatiquement intelligentes. Toutefois, la recherche pour comprendre de quelle façon les hommes et les femmes s'adaptent au changement climatique, réduisent les émissions et assurent leur sécurité alimentaire n’est guère avancée. Il faudrait disposer de méthodes et d’approches en matière de recherche et de planification du développement.

Pour contribuer à combler ce fossé, MICCA et le Programme de recherche sur le changement climatique, l’agriculture et la sécurité alimentaire (CCAFS) du CGIAR ont conjointement mis au point le matériel de formation Recherche sur le genre et les changements climatiques dans l’agriculture et la sécurité alimentaire pour le développement rural.  

Explique clairement les concepts liés au genre et au changement climatique:

  • décrit des méthodes de recherche soucieuses de la parité hommes-femmes pour identifier les impacts du changement climatique;
  • explique comment utiliser les différents outils de recherche participative pour faire des études dans les domaines de l’adaptation au changement climatique, les risques, l’atténuation et la sécurité alimentaire;
  • donne des indications sur les différentes manières de rendre compte des résultats de recherche pour qu'ils soient analysés correctement.

Ce matériel permettra de collecter des informations importantes sur le genre et le changement climatique, donnant ainsi aux chercheurs et aux agents de développement la possibilité de formuler des politiques et des programmes de développement rural soucieux de la parité hommes-femmes.

dernière mise à jour:  mardi 13 octobre 2015