FAO.org

Accueil > Country_collector > FAO en République du Congo > Actualités > Detail
FAO en République du Congo

Gouvernance, gestion intégrée et capitalisation des ressources en eau

Photo de famille - Atelier de validation du schéma directeur pour la valorisation intégrée des ressources en eau. Crédit Photo: Reine Bemba
14/06/2019

Validation du schéma directeur pour la valorisation intégrée des ressources en eau pour l’agriculture, l’élevage, la pêche et la pisciculture en République du Congo

« Le potentiel des ressources en eau doit devenir un moteur du développement global de l’agriculture, étant entendu que ces ressources peuvent contribuer pour près de 70% dans l’augmentation de la production agricole. Pour l’heure, certains usages de ces ressources ne sont pas considérés, tandis que d’autres sont mal valorisés » a déclaré Henri Djombo Ministre d’Etat, Ministre de l’agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) à l’occasion du lancement des travaux de restitution et de validation du schéma directeur pour la valorisation des ressources en eau pour l’agriculture, l’élevage, la pêche et la pisciculture.

Cet atelier de deux jours a réuni une soixantaine de participants parmi lesquels les parlementaires, les représentants de la présidence, de la primature, du MAEP et autres ministères impliqués ainsi que les partenaires techniques et financiers. Il a eu pour objectif non seulement la restitution du document final du schéma directeur, mais aussi l’appropriation dudit document par les parties prenantes et la mise en œuvre du projet d’appui à l’élaboration du schéma directeur sur la valorisation des ressources en eau pour l’agriculture, l’élevage, la pêche et la pisciculture par le Gouvernement en vue de renforcer la résilience des populations face au dérèglement des régimes pluviométriques causé par les changements climatiques.

Pour Suze Percy Filippini, Représentante de la FAO, « la mise en valeur des ressources en eau pour le développement intégré et durable de l’agriculture, l’élevage, la pêche et la pisciculture ainsi que le développement des chaines de valeur y relatifs est l’un des axes majeurs que comprend le rapport qui fera l’objet des travaux du présent atelier » a –elle précisé dans son allocution d’ouverture.

En effet, dans le cadre du Programme de Coopération Technique de la FAO, une assistance au Gouvernement Congolais à travers le projet d’appui à l’élaboration du schéma directeur de valorisation intégrée des ressources en eau centré sur l’agriculture, l’élevage, la pêche et la pisciculture en République du Congo, a permis de réaliser un diagnostic du potentiel d’irrigation dans six départements du pays notamment : le Pool, les Plateaux, la Cuvette, le Niari, la Bouenza et le Kouilou, ayant  conduit à l’élaboration du projet.

Ce schéma directeur qui comprend 42 projets intégrés et 9 projets transversaux assortis de notes conceptuelles, rédigées de manière détaillée et prêtes à leur mise en œuvre, constitue un portefeuille important de plus de 3000 milliards de FCFA.

Après des échanges fructueux, les participants à l’atelier ont validé après amendements, le rapport du schéma directeur centré sur la valorisation intégrée des ressources en eau pour l’Agriculture, l’Elevage et la Pêche en République du Congo.

Il sied de signaler que, dans son Plan national du développement, le gouvernement a décidé de faire du secteur agricole le principal pilier de la croissance et de la diversification de l’économie à partir des terres cultivables dont dispose le pays. Pour Henri Djombo, l’immense réseau hydrographique, l’importante pluviométrie et le riche pâturage sont des atouts qui méritent une valorisation intégrée.