FAO.org

Accueil > Country_collector > FAO en République du Congo > Actualités > Detail
FAO en République du Congo

Relance de la production agropastorale et halieutique dans le Département du Pool : Les éleveurs de Mayama sensibilisés sur l’arrivée du bétail

Sensibilisation des bénéficiares du distrsit de Mayama
09/07/2019

Une mission conjointe FAO/ACTED a été déployée dans le District de Mayama en vue de sensibiliser les bénéficiaires et les autorités locales sur la distribution des petits ruminants.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du plan de réponse humanitaire et de relèvement des populations du Pool par le Gouvernement congolais et le Système des Nations Unies, le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) , le Ministère des Affaires Sociales et de l’Action Humanitaire (MASAH) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont lancé le 15 novembre 2018 à Brazzaville, deux projets portant sur la relance de la production agricole dans le Département du Pool. Il s’agit des projets : « Appui à la relance de la production agropastorale et halieutique dans le Département du Pool » financé par les fonds d’urgence de la FAO et le « Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le département du Pool » financé par les fonds CERF. Ces projets sont mis en œuvre avec l’appui opérationnel des Organisations non gouvernementales, ACTED et APDRA Pisciculture Paysanne.

Après la présentation de ces projets en février 2019 à Kinkala, Chef-lieu du Département du Pool, ACTED a aussitôt amorcé le processus d’identification des bénéficiaires dans les districts de Kimba, Kindamba, Mayama et Vindza. A l’issue de cette première phase d’identification et avant la distribution du bétail (ovins et caprins) du 16 au 19 juillet 2019, la FAO et ACTED ont organisé une mission conjointe de sensibilisation des bénéficiaires sur les dispositions relatives à leur répartition et sur l’intérêt de construire / renforcer les enclos pour éviter la divagation des bêtes.

Ainsi, du 7 au 9 juillet 2019, les deux équipes ont sillonné les cinq villages ciblés de la Sous-préfecture de Mayama à savoir : Loukouangou, Mayama centre, Mouvimba, Nkoué et Ngatoko où ont été tenues des rencontres communautaires avec les bénéficiaires et les autorités locales. L’objectif de ces entrevues ont contribué entre autres à la remise des cartes d’identifications des bénéficiaires et à la sensibilisation sure : (i) l’intervention de la FAO avec l’appui opérationnel d’ACTED; (ii) le reprofilage des activités du projet en joignant l’approche métayage; et (iii) la construction / renforcement des enclos. 

Répondant à la question répétitive des bénéficiaires sur « comment allons nous nourrir et traiter ces bétails ? » Credo Ngouissani Yamboté, Superviseur du projet a répondu : « Vous ne serez pas seuls.   Nous vous accompagnerons pendant toute la durée du projet. Il faut cependant, noter que concomitamment à notre appui, l’aliment et le traitement de ces cheptels seront repérés localement avec la participation et l’expertise communautaires ».

A cet effet, en dehors de Mayama Centre qui a opté pour l’approche individuelle, les bénéficiaires des villages Loukouangou, Mouvimba, Nkoué et Ngatoko, quant à eux ont décidé de s’organiser en petits groupements en vue de favoriser l’entraide communautaire et tirer davantage profit de ces dons à travers la mise en commun et la pratique du métayage.  

En marge de la sensibilisation des bénéficiaires du District de Mayama, la délégation de la FAO a visité la station piscicole domaniale de Mindouli où elle s’est rendue compte de l’avancement à plus de 75% des travaux de réhabilitation. En effet, dix-sept étangs sont effectivement réhabilités et ensemencés sur les vingt et un existants.

Construite en 1974, cette station composée d’un bassin d’une superficie de 2,29 hectares représentant à elle seule 20% de production piscicole nationale a été électrifiée grâce au projet de relance de la production agropastorale et halieutique dans le Département du Pool.