FAO.org

Accueil > Country_collector > FAO en République du Congo > Actualités > Detail
FAO en République du Congo

Partenariat stratégique : Un Accord pour la suite du Recensement Général de l’Agriculture en République du Congo

Signature de l’Accord UTF entre le Gouvernement de la République du Congo et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Crédit Photo: R. Bemba
13/07/2019

« Désormais, nos producteurs auront des données pour se comparer aux autres…Et nous la voulons durable, cette nouvelle page de la statistique agricole en République du Congo ».

C’est en ces termes que le Ministre d’Etat, Henri Djombo a marqué sa satisfaction à l’issue de la signature de l’Accord UTF (Fonds Fiduciaires Unilatérale) entre le Gouvernement de la République du Congo et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), marquant ainsi le lancement officiel du projet « Système Permanent Intégré des Statistiques Agricoles » (SPISA).

Ce projet de 42 mois contribuera à aider le Gouvernement à redéfinir et à mieux piloter sa politique agropastorale et de sécurité alimentaire sur la base de données statistiques fiables, permanentes et accessibles concernant l’agriculture, l’élevage et la pêche, et contribuera ainsi à l’élaboration et au suivi des politiques de modernisation du secteur rural, de lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire dans le pays.

La signature ce 13 juillet 2019 de cet Accord UTF marque également l’aboutissement d’un long processus de plaidoyer pour la mobilisation des ressources additionnelles en vue de poursuivre les opérations de recensement général agricole au Congo.

« En effet, c’est depuis environ deux ans que nous réfléchissons, échangeons et même proposons des mécanismes de financements de cette deuxième phase du Recensement Général de l’Agriculture (RGA). Grâce à la détermination du Gouvernement, appuyé par ses partenaires, ce projet est finalement actif » a déclaré pendant cette cérémonie de signature, Suze Percy Filippini, Représentante de la FAO.

Pour la Représentante de la FAO, les statistiques sont d’une importance qui n’est plus à démontrer et la maitrise des statistiques agricoles est un paramètre déterminant   pour ce secteur ciblé comme l’un des principaux piliers de la diversification de l’économie nationale.

Le but du projet « SPISA » est d’améliorer la production et la diffusion des statistiques agropastorales et halieutiques afin de répondre aux besoins en données pour le pilotage et/ou le suivi et l’appréciation des interventions  et initiatives en faveur du développement de l’ensemble du secteur rural.

En étroite collaboration avec le Projet de Renforcement des Capacités en Statistiques (PSTAT), le Projet de Développement de l’Agriculture Commerciale (PDAC), le Projet de Développement de la Pêche et de l’Aquaculture Continentales (PDPAC), le Projet SPISA s’attèlera à la réalisation des opérations statistiques clés, tout en prenant en compte la possibilité d'intégration méthodologique avec les programmes AGRIS et LSMS-ISA, pour renforcer les normes méthodologiques relatives aux enquêtes sur les ménages et les exploitations agricoles dans le pays.

Parmi ces opérations on peut citer :

  • La valorisation des résultats définitifs du RGA 2015-2017 par l’impression et la diffusion des volumes restants des modules centraux (Module de base des ménages agricoles, Module des exploitations modernes et Module communautaire).
  • La réalisation des enquêtes des modules thématiques du Recensement Général de l’Agriculture (RGA) en travaillant à l'intégration méthodologique et opérationnelle des programmes AGRIS et LSMS-ISA (sur l’agriculture commerciale, la production végétale et animale, la pêche et l’aquaculture, la forêt, la sylviculture, l’environnement, l’agroforesterie ainsi que le Suivi trimestriel des prix au producteur des produits agricoles et du bétail.
  • La collecte/rassemblement des statistiques courantes disponibles auprès des administrations publiques et parapubliques 
  • L’élaboration des Bilans Alimentaires.
  • La consolidation et développement du Système CountrySTAT-Congo comme Guichet unique rapidement et facilement accessible sur le web.
  • Ainsi que le renforcement des capacités techniques et opérationnelles du Service Statistique du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

A travers le projet SPISA, le Gouvernement disposera désormais des statistiques fiables et actualisées sur les acteurs et les productions agricoles nécessaires à la prise de décisions stratégiques et opérationnelles pour le développement effectif du secteur agricole.