Agriculture de conservation

Actualité

News - « Les exploitants familiaux doivent rester au cœur des efforts visant à intensifier l'agroécologie, » a affirmé M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, lors de son discours de clôture prononcé à l'occasion du 2ème Symposium International sur l'agroécologie, qui se tenait à la FAO, à Rome. « Il est temps d'accélérer la démocratisation de l'agroécologie. Nous avons réussi à dépasser le stade où nous parlions de ce qu'est l'agroécologie pour passer au stade où nous avons fixé des objectifs précis pour chaque programme qui doivent être atteints d'ici les prochaines années et où nous disposons d'un fort soutien en provenance de...
News - Cet ouvrage se veut une contribution à la création du monde que nous appelons de nos vœux. Le maïs, le riz et le blé sont les piliers de la sécurité alimentaire mondiale. En 2014, la récolte mondiale de céréales a battu un record historique, mais la majeure partie a été produite dans quelques grandes zones de céréaliculture où les agriculteurs paient le prix de décennies de monoculture intensive: dégradation du sol, épuisement des eaux souterraines et ralentissement marqué de la progression des rendements. Dans de vastes zones du monde en développement, les exploitants agricoles n'obtiennent que des rendements bien inférieurs aux...
News - «Les initiatives visant à lutter contre la faim en Afrique doivent être développées et approfondies afin de remettre le continent sur la bonne voie en vue de lutter contre le fléau de la sous-alimentation», a déclaré aujourd’hui M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, aux Chefs d’État et de gouvernement présents pour le Sommet de l’Union africaine (UA). Atteindre l’objectif Faim Zero de notre vivant est toujours possible.Cela impliquera de redoubler d’efforts, de renouveler l’engagement politique et de prendre des actions concrètes, en temps opportun, comme cela n’a jamais été le cas auparavant», a indiqué M. José Graziano...
News - Guide à l’intention des décideurs sur l’intensification durable de l’agriculture paysanne Nous devons faire en sorte d’asseoir la production et la consommation alimentaires sur une base véritablement durable. D’ici à 2050, d’après les projections, la population de la planète passera de 7 milliards à 9,2 milliards d’habitants, ce qui exigera une augmentation de la production alimentaire mondiale de l’ordre de 60 pour cent si les tendances actuelles se confirment. Étant donné la diminution des surfaces de terre inutilisées présentant un bon potentiel agricole, il faudra, pour répondre à cette demande, accroître sans cesse le rendement des cultures et, ce, dans un contexte de concurrence...
1 2