FAO.org

Accueil > Themes_collector > Responsabilité environnementale de l’Organisation > Projets
Responsabilité environnementale de l’Organisation

Projets

Depuis 2008, la FAO s’active pour réduire son impact environnemental en surveillant ses émissions à travers des inventaires de gaz à effet de serre et en mettant en œuvre des projets verts (voir la liste des projets plus bas). L’empreinte carbone de l’Organisation a déjà diminuée de 29% et plusieurs autres projets (non seulement reliés à la neutralité du carbone) ont été mis en place, dans d’autres domaines de travail,  ayant un impact sur l’environnement (p. ex. l’eau et sa gestion, approvisionnement durable, événements soutenables). Tout ce travail a permis à la FAO de diminuer globalement son empreinte écologique, mais il reste encore beaucoup à faire pour améliorer notre performance environnementale.

Économies d’énergie et efficience énergétique

  • modernisation des éclairages afin d'utiliser des systèmes et des techniques consommant moins d’énergie;
  • amélioration des façades pour une meilleure isolation et un plus grand confort du personnel;
  • amélioration des salles de réunion et des espaces communs, notamment au moyen de dispositifs de contrôle «intelligents» et de capteurs;
  • modernisation des principaux équipements (ascenseurs, appareils de chauffage et de climatisation);
  • installations photovoltaïques et garanties d'origine de l’électricité;
  • systèmes modernes de contrôle de la consommation d'énergie.

Gestion des déchets

  • réduction de la quantité totale de déchets produits;
  • réutilisation des matériaux lorsque c'est possible;
  • recyclage systématique;
  • communication et sensibilisation.

Water Management

  • Further water-saving solutions;
  • Awareness-raising on water scarcity and sustainable use of water in urban contexts.

Voyages et transports

  • réduction des voyages et des déplacements inutiles et développement des installations de téléconférence et de webconférence;
  • groupement des déplacements;
  • utilisation de moyens de transport plus respectueux de l’environnement (par exemple le train plutôt que l'avion);
  • voyages en classe économique quand c’est possible (au lieu de la classe affaire ou de la première classe).

Achats écoresponsables

  • analyse du cycle de vie et normes environnementales intégrées dans le processus d'achat, lorsque c'est possible sans compromettre l'application du principe de la recherche du meilleur rapport qualité-prix;
  • Formation aux achats écoresponsables;
  • collaboration à l'échelle du système des Nations Unies et accords-cadres avec des fournisseurs et des partenaires responsables.

Événements et réunions écoresponsables

  • réduction des déchets liés à l'organisation des réunions et conférences et résultant de l’emploi de documents imprimés et d’eau en bouteilles (plastique);
  • mesures d'économies d'énergie dans les salles de réunion (éclairage, systèmes de contrôle intelligents);
  • utilisation dans les salles de réunion d'un mobilier réalisé à partir de matériaux écologiques (bambou et autres matières premières respectueuses de l'environnement);
  • sensibilisation des visiteurs et des participants aux événements et réunions afin qu'ils contribuent à l'initiative;
  • compensation des émissions de carbone liées à l'organisation d'événements et réunions.

Un système de gestion écoresponsable au Siège de la FAO

La FAO a mis au point un système pour une gestion écoresponsable des activités opérationnelles liées aux produits et services fournis par le Siège. Ce système reprend les principaux éléments du cadre de gestion environnementale du système des Nations Unies, qui lui-même s’inspire de la norme ISO 14001 et du système communautaire de management environnemental et d'audit (EMAS) de l’Union européenne. Ce système de gestion environnementale de la FAO contient:

  • la politique de la FAO en matière de responsabilité environnementale à l’échelle de l’Organisation;
  • des déclarations relatives aux responsabilités et aux pouvoirs;
  • un récapitulatif des procédures et contrôles de l’Organisation en matière d'environnement;
  • un récapitulatif des ressources et des formations prévues en matière de gestion, de performance et de vérification, dont l'audit interne;
    • la nomination du responsable de la gestion environnementale;
    • les mesures prévues pour un contrôle régulier.