FAO.org

Accueil > Pays > Ontologie géopolitique

Information géopolitique

L’ontologie géopolitique de la FAO et les services afférents ont été mis au point pour faciliter l’échange et le partage de données de manière standardisée entre les systèmes de gestion d’informations relatives à des pays et/ou à des régions.

L’ontologie géopolitique permet à la FAO et à ses partenaires de disposer d’une base de référence fiable en matière de données géopolitiques, car elle gère des termes en de multiples langues (anglais, français, espagnol, arabe, chinois, russe et italien), utilise des systèmes de codification normalisés (ONU, ISO, FAOSTAT, AGROVOC, etc.), indique les relations entre territoires (frontières terrestres, appartenance à un groupe, etc.) et suit les changements historiques.

Présentation générale de l’ontologie géopolitique

L’ontologie géopolitique a été développée à partir des données de la FAO, de l’ONU et d’autres sources reconnues au niveau international.

L’ontologie géopolitique de la FAO gère les données ci-après:

Types de zones1:

  • territoires: autonomes, non autonomes, contestés, autre,
  • groupes: géographiques, économiques, organisations, groupes spéciaux.

Données relatives aux zones:

  • noms (officiels, abrégés et noms de liste) en arabe, chinois, anglais, français, espagnol, russe et italien
  • codes internationaux: codes utilisés par l’ONU – M49, ISO-3166 Alpha-2 et Alpha-3, code PNUD, code GAUL, FAOSTAT, AGROVOC et FAOTERM
  • coordonnées: latitude maximale, latitude minimale, longitude maximale, longitude minimale
  • DBPedia ID
  • noms et codes des devises
  • adjectifs de la nationalité
  • données statistiques de base: superficie du pays, superficie des terres, terrains agricoles, population et PIB

Relations:

  • appartenance à des groupes,
  • pays partageant une frontière terrestre,
  • changements historiques: prédécesseur, successeur, valide depuis2, valide jusqu’à.3

Son utilisation est régie par les droits d’auteur de la FAO. Pour toute question, contacter .


Représentation partielle de l'ontologie géopolitique: Exemple Fédération de Russie

Glossaire

Ontologie: description d’un domaine donné à l’aide d’un langage normalisé. L’ontologie géopolitique utilise le langage d’ontologie web OWL, qui est une norme W3C. Le terme ontologie est emprunté à la philosophie et correspond à la science de description des types d’entités dans le monde et de leurs interactions. Une ontologie OWL peut inclure des descriptions de classes, de propriétés, d’instances. Tous ces objets sont appelés ressources.

Domaine: champ d’intérêt particulier présenté par l’ontologie.

Classe: ensemble d’objets ayant une même définition, comme “zone”. La classe “zone”, par exemple, est définie comme ayant des noms à utiliser dans différents contextes, codes, etc. (correspondant aux propriétés “aUnNomAbrégé”, “aUnNomOfficiel”, “code”). Les classes peuvent être organisées hiérarchiquement, comme dans le cas de “zone”, qui est une superclasse des classes “groupe” et “territoire”. Les classes “groupe” et “territoires” sont des sous-classes de “zone”.

Instance: individu d’une classe déterminée. “Argentine”, par exemple, est une instance de la classe des territoires qui sont “autonomes”. Les instances d’une classe ont des valeurs spécifiques pour les propriétés définies au niveau de la classe.

Propriété: tout attribut de l’objet décrit. Les propriétés peuvent être de deux types: propriétés de types de données et propriétés d’objet. Les propriétés de types de données sont utilisées pour décrire des propriétés “simples”, exprimées par des symboles littéraux ou des chiffres. Les propriétés d’objet sont utilisés pour les attributs dont la valeur correspond à une instance d’une autre classe. Les propriétés peuvent être organisées hiérarchiquement, comme dans le cas de “code”, ayant pour sous-propriétés “CodeAGROVOC,” “CodeFAOSTAT” etc. La propriété “code” est la superpropriété de “CodeAGROVOC” et de “CodeFAOSTAT. 1 Lorsqu’une zone (territoire ou groupe) a été modifiée dans le temps, mais qu’elle a conservé le même nom, l’ontologie différencie les deux zones en attachant un suffixe au nom d’origine qui correspond à l’année (ex: “FAO 2006”). L’année indique le début de validité de la zone en question. 2 La valeur de la propriété de type de donnée "valideDepuis" indique l’année d’entrée en application de la zone (territoire ou groupe) à laquelle elle est associée. L’ontologie politique ne prend en compte les changements historiques qu’à partir de 1985. Ainsi, si une zone présente une valeur valideDepuis = 1985, cela signifie que la zone est valide depuis 1985 ou avant. 3 La valeur de la propriété de type de donnée "valideJusqu’à" indique la dernière année de validité de la zone (territoire ou groupe) à laquelle elle est associée. Lorsque la zone est valide, cette valeur est mise par défaut à 9999.


1 Lorsqu’une zone (territoire ou groupe) a été modifiée dans le temps, mais qu’elle a conservé le même nom, l’ontologie différencie les deux zones en attachant un suffixe au nom d’origine qui correspond à l’année (ex: “FAO 2006”). L’année indique le début de validité de la zone en question.

2 La valeur de la propriété de type de donnée "valideDepuis" indique l’année d’entrée en application de la zone (territoire ou groupe) à laquelle elle est associée. L’ontologie politique ne prend en compte les changements historiques qu’à partir de 1985. Ainsi, si une zone présente une valeur valideDepuis = 1985, cela signifie que la zone est valide depuis 1985 ou avant.

3 La valeur de la propriété de type de donnée "valideJusqu’à" indique la dernière année de validité de la zone (territoire ou groupe) à laquelle elle est associée. Lorsque la zone est valide, cette valeur est mise par défaut à 9999.