A propos
En action
Pays
Communications
Documents
Portail pour les Membres de la FAO
Thèmes
Médias
Publications
Statistiques
Partenaires
Emploi
Contactez-nous
enquête
Americas
Afrique
Portail d'information sur les sols
Le Programme de Développement pour l'après 2015 et les OMD
Situation alimentaire mondiale
Automatic Translation
Comité de l'agriculture (COAG)
giahs
short_url
ag
agriculture
AGRO noticias
asiapacific
bioenergy
Biotech
bodies
capacity development
Climate Change
Crisis
Dimitra
Economic
ERP
Situations d’urgence
empres
Partenariat FAO-UE
europe
evaluation
Initiative sur la flambée des prix des aliments
FAO in North America
FCIT
fi
fishery
Food
Food composition
foodclimate
Food Chain Crisis Management Framework (FCC)
food-quality-origin
forestry
FFOA Web site
Gender
GEF
GlobalSoilPartnership
G77
International Mountain Day
International Year of Family Farming
iee-follow-up-committee
INPhO
Investment
KCE
Legal
Page d'accueil
LON
MAFAP
Medium Term Plan and Programme of Work and Budget
news-management
nr
organicag
Rapports précédents sur l'exécution du programme
Année internationale du quinoa 2013
Right to Food
RIO20
Services
SIDS
SOFA
sudanfoodsecurity
termportal
tc
UN coordination
unfao
un-security-italy
Valuechain
wbf
wfd-poster-contest
WFD-poster-contest
WFD2007
WSFS
Accueil
Nouvelles Dimitra
A propos de Dimitra
Clubs d'écoute communautaires Dimitra
Ateliers Dimitra
Publications Dimitra
Base de Données Dimitra
Ressources par Thème
Liens
Contacts

A propos de Dimitra

Dimitra vient de Déméter, nom de la déesse de l'agriculture et des moissons dans la mythologie grecque.

Dimitra, un projet de la FAO

Le projet Dimitra, qui a son siège à Bruxelles (Belgique), a été lancé en 1994 par la Commission européenne grâce au soutien de la Fondation Roi Baudouin

Depuis 1998, le projet est géré par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et reçoit un soutien financier de la Coopération belge au Développement. Dimitra bénéficie également du soutien d’autres bailleurs bi- ou multilatéraux dans le cadre de ses activités sur le terrain.

Depuis 2008, Dimitra fait partie du programme de Partenariat FAO-Belgique « Gestion des connaissances et genre ».


Objectifs : genre, communication et développement rural

Dimitra est un projet d'information et de communication participative qui contribue à améliorer la visibilité des populations rurales, particulièrement des femmes.

Le but de Dimitra est de mettre en lumière les rôles en tant que producteurs et productrices des hommes et des femmes, pour que leurs intérêts respectifs soient davantage pris en compte et qu’ils puissent participer pleinement au développement rural de leurs communautés et leur pays.

Le projet renforce les capacités des populations rurales, en particulier des femmes, par la diffusion d’informations et l’échange d’expériences. Il vise à permettre aux femmes rurales et à leurs organisations de faire entendre leur voix aux niveaux national et international. Ainsi il contribue à améliorer leurs conditions de vie et leur statut en soulignant l'importance et la valeur de leurs contributions à la sécurité alimentaire et au développement durable. Dimitra cherche également à rendre les acteurs du développement plus sensibles au genre et à promouvoir l’égalité entre hommes et femmes.

Dimitra fonctionne selon trois grands principes:

  • Partenariat - mise en valeur des connaissances locales en travaillant en étroite collaboration avec des organisations partenaires locaux ;

  • Participation - participation active des organisations de la société civile ;

  • Mise en réseau - soutien à l'échange de bonnes pratiques, d'idées et d'expériences.

Un accent particulier est également mis sur le lien entre les organisations paysannes de femmes et d’hommes et les radios communautaires. Moyen de communication incontournable en Afrique, la radio communautaire est une actrice importante du développement, en particulier en milieu rural.


Ce que fait Dimitra

Le projet

  • collabore avec des organisations partenaires en Afrique pour sensibiliser sur les questions de genre et la communication pour le développement, en particulier par le biais des clubs d'écoute communautaires Dimitra;

  • diffuse ces informations le plus largement possible en utilisant aussi bien les nouvelles technologies (Internet, base de données en ligne, etc.) que des moyens de communication plus « classiques » (bulletin d’information, brochures, radios communautaires, clubs d’écoute, etc.) ;

  • appuie l'organisation d’ateliers, conférences et événements sur des thèmes déterminés par des organisations de base, les organisations de femmes en particulier ;

  • aide à la mise en réseau des organisations de base ;

  • renforce les capacités d’organisations de la société civile et du personnel des ministères directement concernés en matière d'information, de communication, de genre, de plaidoyer et de réseautage ;

  • promeut l’échange d'informations entre les populations rurales, femmes et hommes, les organisations de base, les ONG, les Ministères et tous les acteurs et actrices du développement.

Vers le haut