FAO.org
Food and Agriculture Organization of the United Nations

Inicio > Director General José Graziano da Silva > Sala de prensa > Noticias > Noticias
Director General  José Graziano da Silva

Le Directeur général rencontre les ministres ivoiriens des ressources animales et halieutiques et de la santé

Relancer le secteur agricole pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle en Côte d’Ivoire

20 novembre 2014, Rome--- Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a rencontré aujourd’hui Mme Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la santé et de la lutte contre le SIDA et M. Kobenan Kouassi Adjoumani, Ministre des ressources animales et halieutiques de la République de Côte d’Ivoire, en marge de la 2ème Conférence internationale sur la nutrition qui se tient du 19 au 21 novembre au siège de la FAO, à Rome.

M. Graziano da Silva a remercié les ministres ivoiriens pour leur participation à la 2ème Conférence internationale sur la nutrition et a reconnu l’implication constante de la Côte d’Ivoire dans les travaux de l’Organisation. En effet, la Côte d’Ivoire abritera en mai 2015 la Conférence pour le lancement du programme de lutte contre la Peste des Petits Ruminants et la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique en 2016.

Les ministres ivoiriens ont exprimé leur satisfaction au Directeur général pour l’excellent déroulement de la 2ème Conférence internationale sur la nutrition et se sont engagés à mettre en œuvre la Déclaration de Rome sur la nutritionet son Cadre d'action en vue de résoudre les problèmes récurrents liés à la malnutrition dans le pays.

Le ministre de la santé, Mme Gouddou Coffie, a également fait part à M. da Silva de la situation du virus Ebola en Afrique de l’Ouest et en particulier en Côte d’Ivoire où aucun cas n’a été détecté. Du fait de sa position géographique, la Côte d’Ivoire a instauré des mesures de sensibilisation des populations et a mis en œuvre une campagne de promotion de l’élevage d’animaux à cycle courts tels que la volaille et les petits ruminants.

M. da Silva et M. Adjoumani ont en outre évoqué l’importance de l’aquaculture comme moyen d’intéresser les jeunes au secteur agricole et de favoriser une alimentation riche et nutritive. A cet effet, le ministre des ressources animales et halieutiques a reconnu l’assistance de la FAO pour la mise en œuvre de projets de la Coopération sud-sud entre la Côte d’Ivoire et le Brésil visant à renforcer le secteur de l’aquaculture.

 

Le Directeur général a informé les ministres ivoiriens du lancement de projets de la FAO dans les pays touchés par le virus Ebola et a réaffirmé son soutien à l’Afrique de l’Ouest. La FAO entreprend une démarche importante pour soutenir les paysans en crise et pour s’assurer de la reprise effective de l’agriculture pour une meilleure sécurité alimentaire dans le pays.

 

Send
Print