FAO.org
Food and Agriculture Organization of the United Nations

Inicio > Director General José Graziano da Silva > Sala de prensa > Noticias > Noticias
Director General  José Graziano da Silva

Le Directeur général rencontre le ministre de l’économie forestière, du développement durable et de l’environnement du Congo

Renforcer les moyens d’existence des populations vivant dans les zones forestières de la région

18 juillet 2016, Rome- Le Directeur général de la FAO, M. José Graziano da Silva, a rencontré aujourd’hui Mme Rosalie Matondo, Ministre de l’économie forestière, du développement durable et de l’environnement de la République du Congo, en marge de la 23ème session du Comité des forêts de la FAO.

Au cours de la session d’ouverture du Comité des forêts, Mme Matondo a partagé ses impressions sur l’état des forêts du monde et a souligné l’engagement de son pays en faveur de la préservation des ressources naturelles.

Le Directeur général a reconnu les efforts fournis par le Congo en matière de gestion durable des écosystèmes forestiers. Le Congo a mis en œuvre des projets d’envergure visant à aider les populations vulnérables qui dépendent des ressources forestières pour assurer leurs moyens d’existence à accroître leurs revenus et ce, grâce aux paiements pour les services environnementaux. Certains pays d’Amérique latine et d’Asie s’inspirent également de cette initiative à succès et l’associent aux programmes de protection sociale.

S'étendant sur une superficie de 3 millions de km2, le Bassin du Congo – qui comprend l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Rwanda, la Tanzanie et la Zambie – abrite la deuxième forêt tropicale la plus importante au monde en termes de surface.  

Mme Matondo et M. José Graziano da Silva ont discuté de l’importance de l’assistance technique de la FAO pour la mise en œuvre de projets qui pourraient être financés par le «Fonds vert pour le climat», un mécanisme financier de l'Organisation des Nations Unies, rattaché à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). 

Le Directeur général a en outre invité Mme Matondo à prendre part à la prochaine Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 22), qui se tiendra en novembre 2016 à Marrakech.

 

Send
Print