FAO.org
Food and Agriculture Organization of the United Nations

Inicio > Director General José Graziano da Silva > Sala de prensa > Noticias > Noticias
Director General  José Graziano da Silva

La FAO veut renforcer son engagement auprès des Organisations de la Société Civile œuvrant pour le développement rural et la sécurité alimentaire et nutritionnelle

©FAO/RIJASOLO

Dans le cadre de sa visite officielle dans les pays de l’Océan Indien, le Directeur Général de la FAO – José Graziano da Silva -  a tenu à discuter de manière conviviale et rapprochée avec les principaux acteurs de la Société Civile malgache, qui œuvrent dans les domaines du Changement Climatique, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et ainsi que de la réduction de la pauvreté.

A l’issue de ses rencontres avec le Président de la République, le Président du Sénat, et les membres du Gouvernement à Madagascar, le DG de la FAO a rencontré les membres de la société civile, avec qui il a partagé ses observations sur la coordination et la gouvernance.

Avec l’exemple de la situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle qui sévit dans le sud du pays, il a souligné la nécessité de la coordination locale pour améliorer la situation des populations dans le Sud, entre autres, pour se préparer aux éventuels impacts de La Nina dans quelques mois, ainsi que pour la mise en œuvre de l’approche « Faim zéro ».

Dans leurs interventions, les représentants des ONGs, des plateformes et organisations faîtières de producteurs Agricoles ont mis l’accent sur les points suivants : (i) la nécessité impérieuse d’une augmentation des investissements agricoles dans le pays ; (ii) la pérennisation des actions et la durabilité des services techniques ; (iii) la structuration des partenaires ; (iv)  la capitalisation des expériences et la mise à l’échelle des solutions efficaces déjà en œuvre.

« Sur quoi devons-nous travailler ensemble ? » et « quel rôle, dans la coordination, est attendu de la FAO ?» telles sont les questions fondamentales sur lesquelles le DG de la FAO a invité chacune des Organisations de la Société Civile présentes à réfléchir. Une prochaine réunion au sein de la Représentation de la FAO à Antananarivo permettra d’entamer les réflexions et de dégager des solutions appropriées à  un mécanisme de coordination performant. Celui-ci pourrait s’inspirer de l’exemple des Partenaires Techniques et Financiers du Système des Nations Unies à Madagascar. Les participants pourraient également mettre en place des stratégies communes d’intervention sur le terrain.

Si une meilleure coordination – pour des interventions plus efficaces – appuyée d’une meilleure gouvernance – pour la durabilité des actions et des impacts obtenus – pouvait être bâtie, Madagascar gagnerait en visibilité et en intérêt sur la scène internationale, ce qui faciliterait significativement la mobilisation de ressources dans le but de mieux répondre au Défi Faim Zéro et aux Objectifs de développement durable (ODD). 

Send
Print