FAO.org
Food and Agriculture Organization of the United Nations

Inicio > Director General José Graziano da Silva > Sala de prensa > Noticias > Noticias
Director General  José Graziano da Silva

Le Directeur général rencontre le ministre malien de l’élevage et de la pêche

Le Mali s’engage à mettre en œuvre le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS)

20 octobre 2016, Rome--- Le Directeur général de la FAO, M. José Graziano da Silva, s’est entretenu aujourd’hui avec M. Nango Dembélé, Ministre de l’élevage et de la pêche de la République du Mali, en marge de la 43ème session du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA).

Au cours de leur rencontre, M. Graziano da Silva et M. Dembélé ont notamment abordé la question de la contribution des secteurs de l’élevage et de la pêche au produit intérieur brut du pays. La FAO soutient le gouvernement malien dans la mise en œuvre d’un recensement national de l’agriculture et de l’élevage visant à obtenir des données fiables et une meilleure planification des politiques et programmes à l’échelle nationale.

Selon le ministre, la pêche et l’aquaculture représentent une priorité et peuvent notamment contribuer à la création de davantage d’emplois pour les jeunes. Le Mali est un pays traversé par le fleuve Niger et le fleuve Sénégal, ainsi que d’autres lacs et cours d’eaux, offrant par conséquent d’importantes opportunités de développement des activités aquacoles et piscicoles.

Le Directeur général a en outre souligné l’engagement du Mali en faveur de la mise en œuvre du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS) visant à soutenir 2 millions d’éleveurs. Ce projet, financé par la Banque mondiale à hauteur de 248 millions de dollars - en étroite collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) et l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) – s’étale sur une durée de six ans et comprend le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad.

 

 

Send
Print