Directeur général  QU Dongyu
Allocutions du directeur général de la FAO QU Dongyu

DEUXIÈME RÉUNION À DISTANCE DU COMITÉ DIRECTEUR DE L’ACTION MONDIALE CONTRE LA LÉGIONNAIRE D’AUTOMNE

 Observations liminaires de M. QU Dongyu, Directeur général de la FAO

 20 juillet 2020

 Texte avant allocution

 

 

Mesdames et messieurs les vice-présidents et membres du Comité directeur,

Chers collègues,

1. En ma qualité de Président du Comité directeur de l’Action mondiale contre la légionnaire d’automne, je suis heureux de vous accueillir à l’occasion de la présente réunion en ligne.

2. Depuis la dernière réunion du Comité directeur, tenue à distance en février, la pandémie de covid-19 exacerbe les risques qui pèsent sur le bien-être de tous, notamment la santé, les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire.

3. Dans le même temps, la chenille légionnaire d’automne continue de se propager et sa présence est maintenant confirmée en Australie et aux Émirats arabes unis.

4. Alors que nous gérons les répercussions de la covid-19, la FAO redouble d’efforts afin de mobiliser une intervention mondiale coordonnée contre à la légionnaire d’automne et a comblé près de 20 pour cent du déficit de financement estimé en février.

5. 7,2 millions d’USD proviennent du Programme de coopération technique, 1,5 million d’USD de la coopération technique Sud-Sud et 5,4 millions d’USD de pays donateurs.

6. La première réunion du Comité directeur régional pour l’Asie et le Pacifique s’est tenue le 17 juin 2020.

7. Des réunions des points de contact nationaux sont aussi organisées dans la région Proche‑Orient et Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne.

8. La FAO a lancé un état des lieux des pays touchés et a constaté que la plupart d’entre eux avaient mis en place des groupes de travail nationaux chargés de la lutte contre la légionnaire d’automne.

9. Une étude pilote des pertes de rendement et des répercussions économiques liées à la chenille légionnaire a montré un recul de la production de 10,8 pour cent en moyenne, certains agriculteurs connaissant de très lourdes pertes alors qu’ils étaient déjà en situation d’insécurité alimentaire.

10. Afin de soutenir les efforts d’atténuation sur le terrain, nous avons continué de diffuser des connaissances et de fournir des outils innovants au service de la lutte contre la légionnaire d’automne, dans le cadre de formations et de webinaires en ligne.

11. Nous avons publié de nouvelles directives techniques.

12. Nous avons aussi mis sur pied sept groupes de travail technique, qui évalueront les possibilités en matière de gestion de la légionnaire d’automne et concevront des stratégies visant à appliquer à plus grande échelle les technologies au niveau des pays.

13. Des difficultés demeurent toutefois en ce qui concerne le renforcement des capacités, la transposition à plus grande échelle des pratiques de gestion durable, la gestion concertée au niveau régional et la mobilisation des ressources, en particulier dans le contexte de la covid‑19 et des autres menaces qui pèsent sur la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance, telles que les invasions acridiennes.

14. C’est pourquoi le renforcement des capacités et l’échange d’expériences sont primordiaux, en particulier pour valider les modalités de gestion au niveau local et transposer à une plus grande échelle des technologies durables.

15. Nous devons aussi trouver des moyens innovants qui permettent de traduire les données en alertes rapides concrètes, que les agriculteurs reçoivent à temps, notamment à l’aide d’applications telles que le Système de surveillance et d’alerte rapide sur la légionnaire d’automne et d’autres outils.

16. Chers membres du Comité directeur, nous attendons de votre part des indications sur ces questions.

17. J’espère que les débats d’aujourd’hui seront fructueux, afin que nous puissions assurer le succès de l’action mondiale contre ce ravageur et, ainsi, aider les petits agriculteurs.

Je vous remercie.

Send
Print