Directeur général  QU Dongyu
Allocutions du directeur général de la FAO QU Dongyu

Journée internationale des légumineuses de 2021

Observations liminaires de

M. Qu Dongyu, Directeur général

12 février 2021

Texte avant allocution

 

Mesdames et Messieurs les ambassadeurs et représentants permanents,

Chers collègues,

Mesdames et Messieurs,

1. Je suis heureux de me joindre à vous pour célébrer la Journée internationale des légumineuses de 2021. 

2. Notre célébration coïncide avec le Nouvel an chinois, celui de l’année du Bœuf, ce qui donne à cette journée une dimension particulière.

***

3. La FAO dirige les efforts mondiaux de transformation de nos systèmes agroalimentaires dans le sens d’une plus grande inclusivité, résilience et durabilité.

4. Cette transformation passe par des améliorations en matière de production, de nutrition, d’environnement et de conditions de vie – ce que nous désignons comme «les quatre améliorations».

5. Envisagées au prisme de ces quatre objectifs d’amélioration, les légumineuses révèlent un potentiel et une valeur incroyables.

6. Amélioration de la production: les légumineuses nécessitent de moindres quantités d’eau que les produits comparables et peuvent se cultiver sur de petits lopins.

7. Amélioration de la nutrition: les légumineuses sont une source de nourriture saine et nutritive à la portée de tous, riche en protéines, fibres et vitamines, et renfermant des quantités abondantes de micronutriments. Elles sont d’une importance particulière pour les personnes qui reçoivent des produits végétaux l’essentiel de leurs apports en protéines.

8. Amélioration de l’environnement: les légumineuses ont la capacité de fixer l’azote de l’atmosphère, de libérer dans le sol des matières organiques de qualité supérieure et de faciliter la circulation des nutriments des sols en favorisant la rétention d’eau dans ces derniers. Moins d’engrais, une empreinte hydrique plus faible et une consommation d’énergie réduite ont pour corollaire de moindres émissions de gaz à effet de serre.

9. Amélioration des conditions de vie: les légumes secs présentent un rapport coût-bénéfice supérieur à celui d’autres denrées de base. Cet avantage permet une diversification et une amélioration des revenus des populations rurales, dont profitent souvent les femmes et les jeunes. 

Mesdames et Messieurs,

10. Dans notre effort commun d’élimination de la faim et de la malnutrition, nous ne pouvons faire abstraction de la grave question des pertes et gaspillage de nourriture.

11. Tous les ans, un tiers de la production alimentaire mondiale destinée à la consommation humaine est perdu ou gaspillé. 

12. Il s’agit d’une question éthique car, pour citer le pape François, «c’est comme si l’on volait la nourriture à la table des pauvres».

13. Les légumes secs ont une durée de conservation longue. L’évolution des habitudes de consommation privilégiant les légumes secs et légumineuses pourrait donc contribuer à réduire le gaspillage alimentaire.

14. Cette caractéristique s’est révélée particulièrement utile dans la pandémie actuelle, durant laquelle les personnes n’ayant pas accès à des aliments frais ont pu encore consommer des légumes secs.

Mesdames et Messieurs,

15. La Journée internationale des légumineuses offre une précieuse occasion de mettre en valeur ces produits de nature diverse et polyvalente.

16. Nous exprimons notre gratitude au Gouvernement et au peuple du Burkina Faso pour le rôle de premier plan qu’ils ont joué dans la désignation de la Journée internationale des légumineuses et leur appui constant apporté à cette importante célébration.

17. La FAO s’est engagée à aider ses Membres à accroître tant la production que la consommation des légumineuses. 

18. Nous soutenons l’intensification de leur production par leur intégration dans la production céréalière de base.

19. Nous mettrons à contribution nos réseaux et nos plateformes pour favoriser la consommation de plats de légumes secs répondant aux goûts locaux dans l’ensemble du monde.

20. Car la consommation est le moteur véritable des transformations!

21. Et nous devons prendre exemple sur des cas concrets, tels ceux dont vous allez entendre parler aujourd’hui.

22. L’Inde pour commencer, plus grand pays producteur et consommateur de légumes secs, assurant 25 pour cent de la production mondiale.

23. La Chine ensuite, quatrième producteur mondial de légumes secs, qui assure 17 pour cent du commerce mondial des légumineuses asiatiques.

24. La France enfin, plus grand producteur de légumes secs de l’Union européenne.

25. Notre excellente coopération avec la Confédération mondiale des légumineuses nous est précieuse.

26. Œuvrons avec toutes les parties prenantes, redoublons d’efforts pour élaborer des politiques fortes et favoriser la recherche, l’innovation, l’enseignement et la sensibilisation.

27. Je vous souhaite une très productive Journée internationale des légumineuses!

Send
Print