Page PrécédentTable des matières

Veuillez trouver ci-dessous des directives éditoriales pour la préparation de documents de la FAO. Ces directives n'étant pas exhaustives, se conformer à l'orthographe figurant dans les dictionnaires Petit Robert 1 (Editions Le Robert) en ce qui concerne les noms communs, et Petit Robert 2 pour ce qui est des noms propres. Le Dictionnaire des difficultés de la langue française (Editions Larousse) peut également être d'une grande utilité. Se servir des Bulletins de terminologie de la FAO (disponibles également sur Intranet [FAOTERM]). Comme il est prévu qu'un logiciel Word de traitement de textes sera utilisé dans la plupart des cas, les raccourcis clavier disponibles ont été indiqués.

1. Ponctuation

Point

  • Le point final (.) est collé au mot qui précède et suivi d'un seul espace.
  • Ne pas séparer les lettres d'un sigle par des points:
  • FAO, PNUD, UNESCO, etc.
  • Mettre un point après les abréviations M. et MM. Par contre, dans le cas de Mme, Mmes, Mlle, Mlles, Dr, Me et Mgr, ne pas mettre de point.
  • Mettre un seul point après l'abréviation «etc.», qui doit être précédée d'une virgule.
  • Le rappel de note de bas de page s'écrit avant le point:
  • Dans certaines régions d'Asie, les cultures irriguées sont déjà bien établies1.

Virgule

  • La virgule (,), collée au mot qui précède et suivie d'un seul espace, sépare des éléments juxtaposés ou apposés: sujets, verbes, adjectifs, etc.:
  • La pomme de terre est devenue une denrée alimentaire acceptable dans plusieurs pays en développement dont la Chine, la Bolivie, la Colombie et l'Equateur.
  • Défricher la terre, sarcler, planter, mettre des tuteurs comme dans le cas de l'igname, et récolter...
  • La virgule sépare également des propositions circonstancielles, relatives à valeur explicative et incises:
  • Dès que la pluie cessera, nous sortirons.
    Les feuilles de taro, qui sont cuites et consommées comme légumes, contiennent du bêta-carotène.
  • On doit mettre une virgule devant «et» lorsque cette conjonction unit, dans une seule phrase, deux propositions de constructions différentes:
  • Il allait et venait, et finalement il partit.
  • On ne sépare pas par une virgule le sujet (et ses compléments) de son verbe.
  • Il faut toujours une virgule avant l'abréviation «etc.»:
  • Les légumes, les légumineuses, etc.

Deux-points

  • Le deux-points (:) précède un développement explicatif ou une citation. Il est collé au mot qui le précède et suivi d'un seul espace. Dans le cas d'un développement explicatif, le deux-points est suivi d'une minuscule, et dans le cas d'une citation (avec ou sans guillemets) d'une majuscule:
  • Les populations des zones rurales ont en commun deux valeurs morales plus motivantes que l'intérêt personnel et l'attrait de l'argent: l'honneur et l'altruisme.
    La Commission déclare que: «Les agriculteurs ont un rôle critique à jouer pour atteindre la sécurité alimentaire.»

Point-virgule

  • Le point-virgule (;) marque une pause un peu plus longue que la virgule et un peu plus courte que le point. Il est collé au mot qui précède et suivi d'un seul espace.
  • Tantôt, dans une phrase, il joue le rôle d'une virgule, pour séparer des parties d'une certaine étendue, surtout lorsqu'une de ces parties est déjà subdivisée par une ou plusieurs virgules:
  • L'acte contiendra les prénoms, noms, âge et profession des déclarants; et, s'ils sont parents, leur degré de parenté.
  • Tantôt il unit des phrases grammaticalement complètes, mais logiquement associées:
  • Un paysage pourra être beau, gracieux, sublime, insignifiant ou laid; il ne sera jamais risible.

Points de suspension

  • Les points de suspension sont au nombre de trois (y compris, éventuellement, le point final d'une phrase) et ne sont pas espacés entre eux.
  • Placés au commencement d'un alinéa ou d'une phrase, ils sont séparés du mot qui les suit par un espace:
  • «... afin que les gouvernements intéressés puissent communiquer leurs observations et remarques au Secrétariat de l'ONU.»
  • En fin de phrase, ils sont collés au mot qui les précède. La ponctuation normale subsiste, à l'exception du point final qui disparaît:
  • «De cette manière, les gouvernements intéressés pourraient communiquer leurs observations...»
  • «Pourraient-ils alors communiquer leurs observations...?»
  • Pour éviter, dans une citation, des risques de confusion entre d'une part des points de suspension qui figurent dans le texte cité et d'autre part des points de suspension indiquant que des mots ont été supprimés, il est recommandé de placer ces derniers points de suspension entre crochets:
  • «... afin que les gouvernements [...] puissent communiquer leurs [...] remarques au Secrétariat [...].»

Parenthèses et crochets

  • Les parenthèses s'emploient surtout pour intercaler dans un texte quelque indication accessoire; celle-ci peut, soit être grammaticalement indépendante et même avoir sa propre ponctuation, soit avoir une fonction dans la phrase, mais sans influencer les accords en dehors de la parenthèse:
  • L'emprunteur étant responsable du remboursement du prêt, sa signature (et dans la plupart des pays, l'empreinte digitale) devrait figurer sur les reçus.
  • On ne laisse pas d'espace après une parenthèse ouvrante ni avant une parenthèse fermante.
  • (Si la parenthèse contient une mention commençant par une majuscule, la ponctuation finale se met avant la parenthèse fermante.)
  • On ne met pas deux parenthèses à la suite l'une de l'autre. On emploiera les crochets:
  • (sauf trois pays [Argentine, Chili et Pérou] qui se sont abstenus)
  • La parenthèse précède le crochet:
  • (sauf trois pays [Argentine (qui s'est abstenue), Chili et Pérou (qui ont voté contre)])
  • Cette règle ne s'applique cependant pas aux numéros de résolutions ni aux cotes des documents:
  • [voir résolution 1233 (XXVI)]

Tiret

  • Le tiret (signe de ponctuation) ne doit pas être confondu avec le trait d'union. Le premier est plus long que le second. Le tiret ne neutralise jamais la ponctuation normale d'une phrase; par exemple une virgule nécessaire sera simplement déplacée après le tiret fermant. Le tiret est précédé et suivi d'un espace:
  • Par une résolution relative à la fusion de deux de ses organes délibérants – le Comité de la population et le Comité du développement social –, la Commission a demandé...
  • Toutefois, le second tiret disparaît avant un point-virgule ou un point final:
  • C'était là un truquage - ou mieux trucage.

Guillemets

  • Dans les textes de la FAO, on utilise les guillemets français («»). Les guillemets s'emploient surtout au début et à la fin d'une citation, d'un discours direct (représentant des paroles ou des pensées):
  • Le Directeur général de la FAO a dit: «A l'approche du troisième millénaire, le plus fondamental des droits de l'homme - manger à sa faim - est encore gravement menacé.» (S'agissant d'une citation complète, le point final se situe avant le guillemet fermant.)
    Le Directeur général de la FAO a dit qu'«à l'approche du troisième millénaire, le plus fondamental des droits de l'homme - manger à sa faim - est encore gravement menacé». (S'agissant d'une citation faisant partie d'une phrase, le point final se place après le guillemet fermant.)
  • Lorsqu'un passage entre guillemets compte plusieurs alinéas, les guillemets ouvrants doivent être répétés au commencement de chaque alinéa:
  • «La FAO doit continuer de jouer un rôle de chef de file dans la poursuite d'un aménagement durable.
    «Elle doit développer davantage sa capacité de vérifier et de diffuser l'information.
    «Elle ne doit pas se limiter à servir de tribune, mais participer activement aux débats.»
  • Lorsqu'une citation ou un discours direct sont insérés dans une autre citation, on utilise les guillemets anglais (""). On appelle cette citation de deuxième rang.
  • «L'avantage d'un bon feuilleton radiophonique est d'intéresser l'auditoire par son intrigue et de l'"accrocher" au récepteur jusqu'au dernier épisode.»

Enumérations

  • Afin de faciliter la lecture de certaines phrases comprenant des énumérations, il est conseillé de faire précéder chaque élément énuméré d'un point centré ou d'un tiret; les éléments énumérés s'écriront en lettres minuscules et seront séparés les uns des autres par un point-virgule lorsqu'il s'agira d'énumérations simples:
  • Pour gréer l'ancre flottante, vous aurez besoin du matériel suivant:
    - un triangle de grosse toile;
    - une alène;
    - une aiguille à voile;
    - une tige en fer rond de 10 mm.
  • Par contre, lorsqu'il s'agira d'éléments énumérés sous forme de phrases, et donc, commençant par une majuscule, ceux-ci seront séparés les uns des autres par un point final:
  • De leurs caractéristiques respectives, il est possible de retenir les éléments suivants:
    - L'hameçon long est facile à manipuler et à appâter, mais n'est pas nécessairement le plus efficace.
    - L'hameçon court ou à large ouverture est plus difficile à manipuler, mais son rendement s'avère supérieur sur certaines espèces.

2. Emploi des majuscules et minuscules

  • Il y a lieu d'uniformiser l'emploi des majuscules dans un même document. Dans le doute, on préférera la minuscule à la majuscule.
  • On emploie la majuscule: au premier mot d'une phrase; après un point; après un deux-points si la phrase introduite est indépendante
  • Il dit: «Ouvrez la porte.»
  • Dans le cas des énumérations en alinéas, on emploie la majuscule lorsque les divers alinéas de l'énumération commencent par des numéros ou des lettres majuscules (avec un point):
  • 1. Chaque alinéa se termine par un point.
    B. Nouvel examen des moyens.
  • On met une majuscule au premier mot de l'appellation officielle des ministères, commissions, conseils, conférences, séminaires, colloques, services divers, divisions, départements, accords, conventions, lois, codes, traités, projets, séminaires, réseaux, réunions, etc., déjà établis (Ministère des affaires étrangères, Département du développement durable, Code de conduite pour une pêche responsable, etc.).
  • Le mot «département», par exemple, prend une majuscule, à l'exclusion généralement des autres substantifs figurant dans le nom du département:
    Département des affaires générales et de l'information
  • Il existe toutefois une exception en ce qui concerne «Nations Unies» ou «Organisation des Nations Unies», les termes «Nations» et «Unies» prenant également une majuscule.
  • A noter que lorsqu'un accord, traité, règlement, etc., après avoir été nommé une première fois, est mentionné de manière abrégée par le mot «accord», «traité», etc., accompagné de l'article défini, et sans adjectif ni complément déterminatif, ce mot prend également une majuscule:
  • l'Accord prévoit que...
    la Convention a été signée par...
    Mais:
    l'accord intervenu prévoit que...
  • La même règle vaut pour les noms d'organismes:
  • l'Organisation (la FAO)...
    Mais:
    cette organisation représente...
  • En ce qui concerne les secrétariats et les sièges du système des Nations Unies, seuls le Secrétariat et le Siège de l'ONU prennent la majuscule:
  • Le Secrétariat de l'ONU
    Mais:
    le secrétariat de la FAO
    Le Siège de l'ONU
    Mais:
    le siège de la FAO
  • Tout secrétariat unique sur le plan national ou international en dehors du système des Nations Unies prend également la majuscule.
  • Le Secrétariat général de la communauté du Pacifique
    Le secrétariat général de la Commission européenne
  • En ce qui concerne les noms géographiques, prend une majuscule l'adjectif qualifiant une montagne, un océan, un fleuve, etc.:
  • L'océan Indien
    La mer Noire
    Le golfe Persique (Mais le Conseil de coopération du Golfe)
    Le mont des Oliviers (Mais: le Mont-Blanc, le Mont-Saint-Michel, car le mot «mont» fait partie d'un nom propre du lieu).
  • Lorsque nord, sud, est et ouest désignent un Etat, une région ou une portion de territoire, ces mots prennent une majuscule:
  • L'Afrique du Nord, l'hémisphère Nord, le Pacifique Nord-Est, le Proche-Orient, l'Italie du Sud, l'Asie du Sud-Est, etc.
  • Inversement, nord, sud, est et ouest prennent une minuscule quand ils sont employés substantivement ou adjectivement (indiquant la direction, l'exposition, la situation):
  • Lille est située au nord de Paris
    Le sud de l'Europe
    Le vent du nord
    Le nord du pays
  • Le mot Etat prend une majuscule lorsqu'il a le sens de nation, qu'il désigne le gouvernement d'un pays, la communauté nationale ou l'administration:
  • L'Etat français
    Le Conseil d'Etat
    Des hommes d'Etat
  • Le mot état prend une minuscule lorsqu'il indique une manière d'être, une position sociale, une disposition, etc.:
  • un état de santé
    L'état civil
    L'état d'urgence
    L'état d'âme
  • Le mot gouvernement prend une majuscule lorsqu'il est suivi d'un adjectif de nationalité, ou d'un nom de pays s'il n'existe pas d'adjectif de nationalité:
  • le Gouvernement italien
    le Gouvernement des Etats-Unis
    les Gouvernements français et marocain
    les Gouvernements de la France et de la Guinée-Bissau (lorsqu'il n'y a pas d'adjectif de nationalité, on présente les deux gouvernements de la même manière)
  • On écrira en majuscules les sigles tels que: FAO, UNESCO, PNUD, OMM, ITT, WWF, BIT, USAID, etc. Par contre, on écrira en minuscules les abréviations commerciales comme c.a.f., f.o.b., etc.
  • Dans le texte d'un document, les mots tableau, section et figure s'écrivent en minuscules:
  • le tableau 3 figurant à la page 5
    (voir figure 7, page 10)

3. Emploi des accents

  • Lorsque les titres sont tout en majuscules, placer les accents sur les voyelles si celles-ci sont accentuées en minuscules:
  • ÉLEVAGE ET TRAÇABILITÉ DES PRODUITS
  • De même , les majuscules initiales doivent être accentués:
  • Élevage et traçabilité des produits
    À sa première session
    États-Unis, Éthiopie

(selon la Traduction française de la FAO, citant les règles typographiques de l'Imprimerie nationale - France)

4. Italique

  • La principale fonction de l'italique est de faire ressortir certains mots ou phrases dans un texte.
  • On utilise l'italique pour des locutions et mots latins et étrangers non encore francisés, notamment:
  • ad hoc, et al., honoris causa, loc. cit., op. cit., etc.
  • On écrit en italique les noms latins cités dans des ouvrages de science naturelle ou de médecine:
  • Canis lupus, Quercus suber, in vitro, etc.
  • Les mots étrangers qui ont été francisés ne sont pas écrits en italique, notamment:
  • alias, campus, mea culpa, no man's land, vice versa, etc.
  • On utilise l'italique pour les lettres ou les termes employés en algèbre et en géométrie (mais non dans les formules chimiques):
  • B = r + t - h
    (a + b2)
  • On écrit en italique les titres d'ouvrages, de journaux, revues, annuaires et autres publications:
  • Le Monde diplomatique
    Réformer la FAO
  • On écrit en italique les mots suite, fin, etc., dans les tableaux.

5. Nombres

  • Les nombres se composent soit en chiffres arabes, soit en toutes lettres, soit en chiffres romains, mais pas indifféremment d'une façon ou d'une autre.

Nombres cardinaux

  • Sous réserve, en particulier, des diverses exceptions énumérées plus loin, on écrit en lettres et non pas en chiffres, les nombres cardinaux inférieurs à 10 (un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit et neuf):
  • Cet avis a été contesté par trois membres du Conseil.
  • Il est des cas où les nombres cardinaux inférieurs à 10 s'écrivent en chiffres, et non pas en lettres:
  • Ages: un enfant âgé de 7 ans
    Cotes:
    de documents: A/38/6
    Dates:
    le 5 décembre
    Degrés
    (température): 9 °C (avec un espace entre le chiffre et le symbole)
    Degrés
    (longitude et latitude): 8° 5' de longitude O
    Divisions d'un ouvrage:
    page 3, paragraphe 8
    Heures:
    7 heures du matin, mais 7 h 15 du matin
    Mesures et poids:
    2 m, 5 kg, 6 ha, 3 km, 6 tonnes, 4 litres (ne jamais abréger ces deux dernières unités de mesure)
    Montants monétaires:
    5 euros, 7 shillings
    Taux, pourcentages, proportions et expressions mathématiques:
    divisé par 4, dans la proportion de 1 à 5, 8 pour cent
  • Que le nombre de voix (ou d'abstentions) soit inférieur ou supérieur à 10, la règle, dans les résultats de votes, est de l'écrire en chiffres sauf «zéro» et «une»:
  • Par 12 voix contre 6, avec une abstention, le projet de résolution est adopté.
  • Sous réserve des deux exceptions indiquées plus loin, on écrit en chiffres, et non pas en lettres, les nombres cardinaux formés de deux chiffres ou plus.
  • Cette convention a été ratifiée par 102 Etats.
  • Les nombres cardinaux formés de deux chiffres ou plus s'écrivent en lettres dans les deux cas suivants:
  • Nombres qui commencent une phrase: Quinze observateurs sont affectés à ce secteur.
  • Nombres mentionnés dans une résolution ou décision: L'Assemblée générale [...] rappelant que quatre-vingts Etats Membres on ratifié la Convention.
  • S'écrivent également en chiffres arabes, même en début de phrase, d'alinéa ou de titre, tous les autres cas. Notamment: dates; degrés; densités; distances; échelles de cartes; énumérations; formules mathématiques; heures; longueurs; méridiens; mesures françaises ou étrangères, décimales ou autres; monnaies; nombres avec décimales; numérotation d'articles, de cartes, de pages, de paragraphes et de tableaux; parallèles; périodes statistiques; poids; pourcentages; proportions; quantités définies; rapports; séances; statistiques; températures; unités de temps et de mesure.
  • Dans un nombre de millions, on écrit le mot «million» en toutes lettres lorsque le nombre ainsi exprimé ne comporte pas plus d'une décimale:
  • 2 millions (et non 2 000 000)
    2,3 millions (et non 2 300 000)
    3 550 000 (et non 3,55 millions)
  • Devant les mots «million» ou «milliard», «un» est article et s'écrit en lettres lorsque la quantité ou le montant est approximatif:
  • environ un million de dollars EU
  • «un» devient chiffre lorsque la quantité ou le montant est précis:
  • une contribution de 1 milliard de dollars EU
  • A noter, les graphies suivantes:
  • une superficie de 2,3 millions de kilomètres carrés (et non une superficie de 2,3 millions km2)
  • Le terme billion de l'anglais équivaut au terme milliard en français.

Nombres ordinaux

  • Sous réserve, en particulier, des diverses exceptions énumérées plus loin, on écrit en toutes lettres les nombres ordinaux suivants:
  • La première conférence tenue en 1981
    Le deuxième Comité du Conseil économique et social
    La troisième Commission de l'Assemblée générale
    La douzième édition de cet ouvrage
    La seconde guerre mondiale (à noter, s et g en minuscules, et seconde et non pas deuxième)
  • Il est des cas où les nombres ordinaux s'écrivent non pas en lettres mais en chiffres (arabes ou romains, selon un usage flottant):
  • Etages d'un bâtiment: le 38e étage du bâtiment
    Manifestations diverses:
    le IVe salon des inventeurs, le 50e Festival international du film
    Parallèles et méridiens:
    le 38e parallèle
    Premier jour du mois dans un date:
    le 1er avril
    Séances:
    la 7e séance du Groupe de travail
    Siècles:
    le XXe siècle, le IIIe siècle avant J.-C., les XVIe et XVIIe siècles (et non vingtième siècle, dix-septième siècle, etc.)

Fractions et nombres fractionnaires

  • Les fractions utilisées isolément s'écrivent en toutes lettres:
  • Le tiers des votants
    Les trois quarts du budget

Ponctuation

  • En français, on n'utilise pas de signe de ponctuation pour marquer la séparation en tranches d'un nombre comportant un assez grand nombre de chiffres; cette séparation doit être marquée par un espace. On sépare de cette manière les nombres en tranches de trois chiffres à partir de la virgule, tant pour la partie entière que pour la partie décimale:
  • 3 860 363,0186
    3,15
    2 632 597
  • Par contre, dans les numéros de circulaires, de décrets, de lois, de pages, de paragraphes, d'années, etc., il n'y a ni point ni espace aux milliers:
  • La circulaire 4837
    Le décret no 74-1834
    La page 1340
    L'année 1997

Années

  • Lorsque l'on mentionne deux ou plusieurs années consécutives, les chiffres de la première et de la deuxième année ou dernière année considérées sont séparés par un trait d'union:
  • 1995-1996
    1990-1997
  • Les chiffres des années ne s'abrègent pas et des formes telles que «1991-92» ou «1996-7» sont donc à proscrire.
  • Par contre, lorsque dans le corps d'un texte ou dans un tableau, on se réfère à une période conventionnelle tel qu'un exercice financier, une année scolaire ou une période statistique particulière, les chiffres des années considérées sont séparés par une barre oblique et l'on n'indique que les deux derniers chiffres de la dernière année:
  • L'exercice biennal 1995/96
    L'année scolaire 1997/98
    La campagne agricole 1986/87

Décennies

  • L'usage français, dans le corps d'un texte, est généralement d'employer les deux derniers chiffres de l'année initiale:
  • Les années 60

Numéro

  • Le mot numéro (numéro et numéros) s'abrègent en «no» et «nos» s'il suit/suivent immédiatement le substantif qu'il(s) détermine(nt):
  • La question no 12
    L'ennemi public no 1
    Les jugements nos 114 à 116
  • Par contre, devenant lui-même substantif principal, il ne s'abrège pas, qu'il soit suivi ou non d'un nombre:
  • Le numéro 15 de la liste
    Le dernier numéro de cette revue
    Le numéro 45 673

Pourcentages

  • Dans un texte, on écrit «pour cent» au long; par contre, dans un tableau, on utilise le symbole «%», selon l'espace dont on dispose.

6. Mois

  • Les noms des mois s'écrivent en toutes lettres et sans majuscule (sauf en début de colonne dans un tableau, en début d'alinéa, de phrase ou de titre, ou lorsqu'il s'agit d'un événement historique comme la révolution d'Octobre ou le 14 Juillet).
  • Il faut parfois, faute d'espace, abréger le nom de certains mois. En pareil cas, les abréviations sont les suivantes: janv.; févr. (et non fév.); juill. (et non juil.); sept.; oct.; nov.; déc. Les autres mois ne sont pas abrégés (mars, avril, mai, juin, août).

7. Unités monétaires

  • Il faut utiliser les abréviations des unités monétaires figurant dans Intranet (FAOTERM/Noms de pays).
  • En ce qui concerne le dollar des Etats-Unis, on écrira dans un texte «dollar des Etats-Unis» ou tout simplement «dollar EU».

Dans un tableau ou une figure on écrira «$EU», selon l'espace dont on dispose.

8. Bibliographies

  • Par souci de simplification, dans les publications de la FAO en français, le style de rédaction des bibliographies s'harmonise plus ou moins avec celui des versions en anglais.
  • Le nom de l'auteur s'écrit en caractères gras, suivi d'un point final en caractère gras.
  • L'année de publication s'écrit en caractères normaux, suivie d'un point final.
  • Le titre de la publication s'écrit en italique.
  • Le lieu de publication figure après le nom de la maison d'édition:
  • Thomas, A.V. 1956. Dictionnaire des difficultés de la langue française. Larousse, Paris.
  • Si le lieu de publication n'est pas une capitale, le nom du pays doit être précisé:
  • Bergeret, A. 1981. Initiation à l'écodéveloppement. Privat, Toulouse, France.
  • A noter que dans le cas des Etats-Unis, on écrira le nom de l'Etat in extenso:
  • Ekpere, J.A. 1999. Biotechnology research and development in Africa. Center for International Development, Université de Harvard, Cambridge, Massachusetts, Etats-Unis.
  • A noter, également, que dans le cas du Royaume-Uni, il ne faut point remplacer le nom de ce pays par: R.-U., Grande-Bretagne ou Angleterre.
  • Lorsqu'une organisation internationale comme la FAO est à la fois l'auteur et l'éditeur d'un ouvrage, il n'est pas nécessaire de répéter le nom de l'organisation, la référence bibliographique se terminant par «Rome» (il en va de même pour les autres organisations comme la Banque mondiale, l'UNESCO, le PAM, etc.):
  • FAO. 1994. Le défi de l'aménagement durable des forêts. Quel avenir pour les forêts mondiales? Rome.
  • Dans les cas de plusieurs auteurs d'un article ou d'un ouvrage, le nom de chacun d'entre eux doit figurer dans la référence bibliographique, le dernier nom étant rattaché aux noms précédents par la conjonction «et» (et non pas par le symbole «&»):
  • Salay, S., Gillespie, G. et Bergeret, A. 1992. Analyse de la mise en œuvre des services alimentaires des collectivités d'enfants à Campinas, Brésil.
  • Lorsqu'il y a plus de trois auteurs dans une référence bibliographique, on abrégera à l'aide de «et al.» dans le texte, mais pas dans la bibliographie où devront figurer les noms de tous les auteurs.
  • Lorsqu'un auteur a écrit plus d'un ouvrage la même année, on utilisera a et b pour les différencier:par exemple: 2000a, 2000b.
  • Le titre d'un article s'écrit en caractères normaux (et non pas en italique) afin de le distinguer du titre de la revue dans laquelle il a été publié, qui lui s'écrit en italique et parfois sous forme abrégée, suivi du numéro du volume, du numéro de la revue entre parenthèses, d'un deux-points, d'un espace et des pages où se trouve l'article:
  • Colin, M. 1994. La cuniculture nord-américaine. World Rabbit Sci., 13(2): 33-51.

9. Adresses

  • Voici le style d'adresse utilisé à la FAO:

Division de l'information
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
Viale delle Terme di Caracalla
00100 Rome, Italie

Tél.: (+39) 06 57050000
Télécopie: (+39) 06 57050001
Courriel: information@fao.org

  • NB: Le terme «fax», abréviation de téléfax est un mot emprunté à l'anglais, et donc à éviter.
  • Le terme «courriel» s'emploie pour désigner une adresse électronique ainsi qu'un message électronique.

Page Précédenthaut de page