AMERIQUE DU NORD

CANADA (18 octobre)

La récolte des céréales de 1996 s'est poursuivie rapidement en octobre après de sérieux problèmes en septembre dus au mauvais temps. De fortes pluies, de la neige et des gelées qui ont frappé la plus grande partie des zones productrices à la fin de septembre ont interrompu toutes les opérations agricoles et on a signalé que les cultures sur pied et les cultures moissonnées avaient subi des dégâts. Bien que l'on n'ait pas encore de précisions, on a indiqué au début d'octobre que de nombreuses cultures étaient sujettes à la verse et que les grains avaient commencé à germer sous l’effet de l’humidité excessive. D'après la dernière prévision officielle, la production de blé de 1996 s'établit à 29,9 millions de tonnes, soit 19 pour cent de plus qu'en 1995 et un chiffre bien supérieur à la moyenne des dix dernières années. Cependant, cette prévision ayant été établie avant les intempéries, il faudra peut-être la réviser à la baisse en attendant les chiffres définitifs de la récolte. Même si des pertes quantitatives ne sont pas importantes, la plus grande partie de la récolte de cette année sera probablement d'une qualité inférieure à la normale.

En ce qui concerne les céréales secondaires, la production globale devrait progresser en 1996 après une extension sensible des superficies ensemencées, notamment pour l'orge et l'avoine, principales céréales secondaires. En revanche, le mauvais temps de septembre a perturbé la récolte du blé et a probablement nui à la qualité des cultures encore sur pied. La production globale de céréales secondaires du pays s'établit, d'après les estimations, à 29,5 millions de tonnes, mais le résultat définitif dépendra en grande partie des conditions météorologiques d'ici à l'achèvement de la moisson.

ETATS-UNIS (18 octobre)

D'après le rapport d'octobre du Département de l'agriculture des Etats-Unis, la production globale de blé (d'hiver et de printemps) de 1996 s'établit à 62,1 millions de tonnes, soit 4 pour cent de plus qu'en 1995. Bien que la production de blé d'hiver ait reculé de 1,5 million de tonnes environ pour tomber à 40,7 millions de tonnes, cette baisse a été plus que compensée par une augmentation sensible de la production du blé de printemps, qui s’élève, d’après les estimations actuelles, à 21,4 millions de tonnes. Les semis du blé d'hiver qui doit être récolté l'année prochaine sont bien avancés et se déroulent dans des conditions normales. Au 15 octobre, les trois quarts de la superficie totale prévue pour la campagne du blé d'hiver avaient été semés dans les 19 principaux Etats producteurs.

Les perspectives de récolte des céréales secondaires de 1996, essentiellement maïs, restent favorables aux Etats-Unis. D'après la dernière prévision du Département de l'agriculture des Etats-Unis, la production globale de céréales secondaires s'établit à 260,5 millions de tonnes, soit un chiffre bien supérieur à la récolte réduite de l'année dernière. La production de maïs prévue a été fixée à 228,9 millions de tonnes, soit 22 pour cent de plus qu'en 1995. Cependant, la récolte vient seulement de commencer, et elle est un peu en retard, les semis ayant été tardifs cette année. On a signalé qu'au 15 octobre, seuls 20 pour cent du maïs étaient récoltés dans les 17 principaux Etats producteurs, contre 34 pour cent en moyenne à cette époque, et les rendements sont très inégaux. Les résultats définitifs de la récolte de 1996 dépendront encore en grande partie du temps qu’il fera pendant les semaines à venir pour l'achèvement de la récolte.