MALAWI* (7 juin)

Des pluies torrentielles en février et une période de sécheresse en mars dans les zones du centre et du nord du pays ont causé des dégâts au maïs, en particulier dans les districts septentrionaux de Karouga et Chitipa, où la production devrait être en forte baisse cette année. La récolte de maïs est estimée à environ 2 millions de tonnes, soit légèrement supérieure au résultat supérieur à la moyenne de l’an dernier. La production de riz, de sorgho et de blé devrait être à peu près la même que l’an dernier.

La situation des approvisionnements alimentaires devrait demeurer satisfaisante en 1997/98, étant donné la production favorable de cette année et les stocks de report importants de maïs de la bonne récolte de la campagne précédente. Toutefois, les zones victimes de la sécheresse dans le nord et des inondations dans le sud auront besoin d’une aide alimentaire et devraient être suivies de près au cours des prochains mois.