FAO/SMIAR - Cultures et Pénuries alimentaires 09/98 - MALI (15 septembre)

MALI (15 septembre)

Les précipitations sont restées dans l’ensemble généralisées et abondantes en juillet et en août, mais elles ont un peu diminué dans le centre-est à la fin du mois d’août; cependant, début septembre, elles sont redevenues plus abondantes. Les cultures se développent de manière satisfaisante. L’état des pâturages est généralement bon. Des informations non confirmées venant de nomades font état de la présence de criquets pèlerins ailés vers la mi-août dans l’Adrar des Iforas, au sud de Kidal, entre Wadi Alkit et Wadi Edjerer.

La production céréalière totale de 1997 ayant été supérieure à la moyenne, avec une production de riz exceptionnelle, la situation générale des approvisionnements alimentaires reste satisfaisante. Des excédents céréaliers étant disponibles, d’importantes quantités de céréales ont été exportées, notamment au Burkina Faso et en Mauritanie. Le système national d’alerte rapide (SAP) a permis d’établir que plusieurs arrondissements du nord et de l’ouest de la région de Tombouctou, ainsi que certaines zones des régions de Kayes, Mopti et Ségou, risquent de connaître des difficultés d’approvisionnement vivrier. Il a recommandé la distribution de 8 600 tonnes de céréales destinées à aider 318 000 personnes pendant 3 mois.

Une mission conjointe FAO/CILSS d’évaluation des récoltes se rendra dans le pays fin octobre pour estimer la production agricole de 1998.


TOCRetour au menu