Previous PageTable of ContentsNext Page

Conserver les forêts d’Asie du Nord-Est: le Forum sur les forêts d’Asie du Nord-Est

L’intérêt mondial pour les forêts tempérées et boréales de la région d’Asie du Nord-Est – Chine, Japon, Mongolie et République de Corée et République populaire démocratique de Corée – s’est considérablement intensifié ces dernières années en raison de phénomènes climatiques aux effets catastrophiques, comme les incendies de forêts, les inondations et les tempêtes de sable, qui se sont déchaînés. La détérioration des forêts et la progression de la désertification constituent des menaces qui peuvent avoir une influence considérable sur les pays adjacents. C’est ainsi que l’avancée de la désertification en Chine occidentale et en Mongolie a augmenté la fréquence des tempêtes de poussière et de sable dans la Péninsule coréenne, entraînant la fermeture des écoles élémentaires, empêchant les avions de décoller et causant des troubles respiratoires chez les enfants et les personnes âgées. Les dommages causés aux ressources forestières ou leur gestion impropre dans un pays influencent aussi profondément le développement et la qualité de l’environnement dans d’autres pays. C’est pourquoi la stabilité et le bon fonctionnement des écosystèmes forestiers en Asie du Nord-Est, qui sont essentiels au bien-être des générations futures, ne peuvent être assurés par les actions d’un seul pays.

Le Forum sur les forêts d’Asie du Nord-Est (NEAFF), une organisation non gouvernementale œuvrant pour la remise en état des écosystèmes dégradés et la conservation des forêts de la région, a été fondé en 1998. Siégeant à Séoul (République de Corée), il se compose de représentants des industries, d’organisations écologistes, de groupes de forestiers et d’universitaires, ainsi que de particuliers venant de Chine, de Mongolie et de la République de Corée. Des sections nationales ont été établies en Mongolie et en Chine.

Les objectifs du NEAFF sont la remise en état des forêts dégradées, la lutte contre la désertification et le déboisement et la promotion d’une gestion durable et respectueuse des écosystèmes forestiers dans la région, par la constitution de nouveaux réseaux et l’échange d’informations entre les pays concernés. Pour réaliser ces objectifs, le forum entreprend les programmes suivants:

  • reboisement et boisement pour régénérer les terres dégradées et lutter contre la désertification;
  • recherche en matière de conservation des forêts et remise en état des forêts dégradées;
  • organisation de réunions internationales sur la conservation des forêts et de conventions internationales sur le déboisement et la désertification;
  • révision des politiques forestières en vigueur et recommandations pour la formulation de nouvelles politiques;
  • conservation et protection de forêts précieuses et menacées d’extinction;
  • enseignement écologique aux fins de la conservation des forêts et promotion de programmes scientifiques aux niveaux national et régional;
  • collaboration avec les organisations internationales et les gouvernements concernant les mesures à prendre aux niveaux international, régional et national.

Les projets de terrain visent la plantation d’arbres et la lutte contre la désertification et tirent parti des expériences accumulées par la République de Corée pendant ses 40 ans de campagnes nationales de reboisement. Les activités de terrain du Forum ont été renforcées par l’aide technique et financière de gouvernements nationaux et d’administrations locales en République de Corée (le Service forestier de Corée et la municipalité de la ville de Séoul), de sociétés privées (Yuhan-Kimberly, Ltd. qui a lancé la campagne de verdissement de la Corée il y a 20 ans), d’un fonds public (Green Fund) et de citoyens. Les propositions de projets sont élaborées au cours de débats approfondis avec les fonctionnaires du pays hôte, des représentants de la société civile et des experts.

Un important projet à court terme, réalisé conjointement avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), vise la remise en état d’une superficie d’environ 1,6 million d’hectares de forêts en République démocratique populaire de Corée dévastée par la progression des terres agricoles pour accroître la production alimentaire et par la surexploitation entraînée par la récolte de bois de feu et de bois d’œuvre pour l’exportation en vue de mobiliser des devises étrangères. Le projet s’occupe de la revalorisation de pépinières forestières dégradées ainsi que de l’établissement de nouvelles pépinières.

Un autre important projet à court terme est la lutte contre la désertification en Chine (sur environ 400 ha dans la Mongolie-Intérieure et 30 ha dans la province de Shandong) et en Mongolie (sur 400 ha à Selenge et 20 ha dans le désert de Gobi). Le projet promeut la plantation d’arbres et la fixation des dunes, l’échange de cadres et d’informations entre pays participants et l’organisation d’ateliers et de séminaires internationaux avec le Secrétariat de la Convention de lutte contre la désertification des Nations Unies (CCD), la FAO et d’autres organisations internationales.

Les projets à moyen et long termes comprennent l’élaboration et la mise en œuvre conjointes de nouveaux modes de gestion durable des forêts; la surveillance des activités responsables de la désertification et du déboisement, et la mise en place de modèles de gestion durable pour les forêts tempérées et boréales.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web du NEAFF (www.neaff.org) ou contacter:

Dr Dong Kyun Park
Secretary General
Northeast Asian Forest Forum (NEAFF)
207 Chongyangri 2-dong, Dongdaemun-gu
Séoul 130-712, Corée

Tél.: +82 2 960-6114
Télécopie: +82 2 960-6005 Courriel: pdk5920@hanmail.net

Des membres du NEAFF s’emploient à planter des arbres en Mongolie
NEAFF

 

Previous PageTop Of PageNext Page