Table des matièresPage suivante


PREFACE


Il est essentiel de bien manger pour avoir une vie saine et active. La plupart des gens savent que nous avons besoin de manger pour avoir la force de travailler, mais pas tout le monde a une idée très précise de ce que signifie exactement bien manger et comment le faire avec peu de ressources. Bien se nourrir avec de faibles ressources est particulièrement difficile pour de nombreuses personnes des pays en développement.

La pauvreté est l'une des causes principales des problèmes nutritionnels que l'on rencontre dans les pays en développement. Toutefois, la malnutrition existe aussi dans des régions où la population n'est pas pauvre et a suffisamment à manger. En fait, il existe deux sortes de malnutrition, diamétralement opposées. La première est due à un apport insuffisant d'aliments sains et de bonne qualité. La seconde résulte d'un apport excessif ou déséquilibré d'aliments ou de certains types d'aliments. Un régime alimentaire satisfaisant, c'est-à-dire sain et équilibré, permet d'éviter ces deux types de malnutrition.

Pour bien se nourrir, les familles doivent disposer de ressources suffisantes, afin de produire et/ou d'acheter assez de vivres. Elles doivent aussi comprendre quelles sont les associations d'aliments qui font qu'un régime alimentaire est sain, et avoir assez de connaissances et de motivation pour prendre les bonnes décisions en ce qui concerne les soins à dispenser à la famille et les pratiques alimentaires.

Que l'approvisionnement alimentaire soit insuffisant ou abondant, il est essentiel que les gens sachent utiliser au mieux leurs ressources, afin de se procurer des aliments variés, sains et de bonne qualité. L'éducation nutritionnelle joue un rôle capital pour favoriser une bonne nutrition. Elle est particulièrement importante dans les pays en développement où, bien souvent, les connaissances traditionnelles ne suffisent plus à elles seules à relever les nouveaux défis d'une évolution sociale et économique rapide et profonde.

De nombreux gouvernements et institutions non gouvernementales déploient de formidables efforts pour améliorer la nutrition des populations, et l'éducation nutritionnelle est souvent l'un des moyens qui permet de le faire. Pour être le plus efficace possible, l'éducation nutritionnelle doit appliquer les découvertes les plus récentes des sciences nutritionnelles. Elle doit aussi être conduite de façon à inciter véritablement les populations à adopter des régimes alimentaires et des modes de vie sains. Il faut que les programmes d'éducation tiennent compte du fait que nous comprenons mieux la nutrition et les modifications de comportement; le contenu des programmes doit donc être mis à jour en conséquence.

Le présent Guide de nutrition familiale peut faciliter cette tâche éducative. Il fournit un résumé actualisé des informations pertinentes en matière de nutrition et fait de nombreuses suggestions quant à la façon de mettre en commun ces informations lorsqu'on travaille avec des groupes. L'objectif général du Guide de nutrition familiale est d'aider les spécialistes en santé humaine des pays en développement à dispenser une éducation nutritionnelle plus efficace, qui donne aux familles les informations dont elles ont besoin pour préparer des repas sains et nutritifs et pour bien nourrir tous les membres de la famille, et qui incite la population à adopter de bonnes habitudes alimentaires.

Le présent guide s'adresse avant tout aux spécialistes qui souhaitent améliorer la nutrition des familles et leur façon de se nourrir. Il peut aussi être utile aux particuliers ou aux membres de groupements communautaires qui veulent en savoir davantage sur une alimentation familiale nutritionnellement adéquate.

Les illustrations de cet ouvrage et les exemples d'aliments qui sont donnés reflètent essentiellement la situation des pays d'Afrique orientale et australe, mais l'information de base s'applique à toutes les régions.

Nous espérons que vous, lecteur, trouverez ce livre utile en tant que guide technique et qu'il vous aidera à élaborer de nouveaux programmes et matériels d'éducation nutritionnelle, ou à améliorer ceux qui existent déjà. Nous espérons aussi que ce guide vous incitera à vous investir encore davantage dans l'éducation nutritionnelle. Il est important que nous connaissions votre opinion à ce sujet. C'est pourquoi nous vous invitions, vous qui utilisez ce guide, à nous faire part de vos observations sur son contenu, à partager vos expériences quant à son utilisation, et à faire des suggestions qui permettront d'améliorer les prochaines versions.

La FAO est prête à collaborer avec les gouvernements et les institutions qui souhaiteraient améliorer leurs activités d'éducation nutritionnelle. Elle pourrait par exemple, le cas échéant, aider à adapter le présent Guide de nutrition familiale aux besoins de certaines régions et/ou communautés.

Kraisid Tontisirin
Directeur
Division de l'alimentation et de la nutrition
FAO

Pour envoyer vos observations et obtenir plus d'informations, prière d'écrire à:
Directeur
Division de l'alimentation et de la nutrition
FAO
Viale delle Terme di Caracalla
00100 Rome, Italie
Courriel: nutrition@fao.org
Télécopie: +39 0657053152


Début de page Page suivante