SYSTEME MONDIAL D'INFORMATION ET D'ALERTE RAPIDE SUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE DE LA FAO

ALERTE  SPÉCIALE

No. 325

RÉGION: SOMALIE

DATE: 4 avril 2008

----

La crise humanitaire s'aggrave dans le sud de la Somalie
tandis que des milliers de familles fuient Mogadiscio

Du fait de l’escalade du conflit et de l'insécurité civile en certains endroits du sud de la Somalie, en particulier à Mogadiscio, des milliers de personnes fuient vers les régions voisines. Ces déplacements aggravent la crise humanitaire déjà préoccupante. Selon des rapports récents, environ 20 000 personnes en moyenne quittent leur foyer chaque mois. La route qui relie Mogadiscio à Afgooye (29 kilomètres seulement) compte à elle seule quelque 250 000 personnes déplacées. La situation humanitaire s’est particulièrement dégradée dans les régions de Shabelle, d'Hiran et du Centre. Selon les estimations, près de deux millions de personnes en tout, dont environ un million de PDI ont besoin d'une aide humanitaire de base et d'un appui aux moyens de subsistance pendant les six prochains mois au moins.

La perturbation du négoce et le pillage sur le marché de Bakara à Mogadiscio (principal marché du sud de la Somalie) ont fait flamber les prix des denrées de base, en augmentation constante depuis mai 2007. La hausse des prix des denrées de base a été encore plus marquée dans le nord-est du pays (région de Puntland) en raison de l’inflation catastrophique qui a suivi l’énorme afflux de devises. À Bossaso, la capitale commerciale de la région, le prix de 50 kg de farine de blé a pratiquement triplé en un an, pour passer de l’équivalent de 12 dollars EU à 33 dollars EU (soit 900 000 shillings somaliens). La hausse des prix, la dévaluation du shilling somalien et l’accroissement des prix du carburant et des coûts de transport posent à la population, et aux pauvres en particulier, de graves problèmes d’accès aux vivres.

Selon une alerte publiée récemment par l'Unité de l'analyse de la sécurité alimentaire de la Somalie, une nouvelle saison des pluies "gu" (avril-juin) insuffisante aggraverait encore la situation déjà précaire de la sécurité alimentaire – faisant augmenter le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire, et plongeant un grand nombre dans un état d’extrême insécurité alimentaire. La saison des pluies “gu”, selon l’appellation locale, correspond à la principale campagne agricole qui contribue à l’essentiel de la production végétale annuelle. Les cultures de la campagne “gu” sont normalement récoltées à partir du mois d’août. Selon les estimations, la production céréalière de la dernière campagne agricole principale "gu" dans le sud de la Somalie a atteint 48 600 tonnes, soit 31 pour cent seulement de la moyenne d'après guerre enregistrée de 1995 à 2006 et 43 pour cent de la production "gu" de l'année précédente. Une nouvelle mauvaise campagne "gu" aggravera encore la détresse du pays.

Selon les dernières estimations, près de deux millions de personnes auraient besoin d’une aide humanitaire. Près d'un cinquième d'entre elles connaissent une Crise humanitaire et ont besoin d'interventions pour assurer leur survie, tandis qu'un tiers subit de graves difficultés liées à l'alimentation et aux moyens de subsistance et a besoin d'un appui. Les organisations humanitaires sont invitées à renforcer leurs interventions de soutien actuelles, telles que les distributions d’eau et les services vétérinaires. Des plans d’urgence sont également nécessaires pour répondre à une éventuelle sécheresse de grande ampleur et à la crise humanitaire qu’elle causerait d'avril jusqu’à la fin 2008 au moins, en particulier dans les régions du centre et d’Hiran. Des renseignements et une analyse plus détaillés peuvent être consultés sur la page web de l'UESA, www.fsausomali.org.

Le présent rapport a été établi sous la responsabilité du Secrétariat de la FAO à partir d’informations provenant de sources officielles et officieuses. La situation pouvant évoluer rapidement, prière de s’adresser, pour tout complément d’information au Bureau du Chef, SMIAR, FAO; Télécopie: 0039-06-5705-4495, Mél: giews1@fao.org)

Prière de noter que le présent rapport est disponible sur Internet sur les serveurs World Wide Web de la FAO à l’adresse suivante: http://www.fao.org/giews/.

Il est également possible de recevoir automatiquement, par messagerie électronique, les Alertes spéciales et les Rapports spéciaux, dès leur publication, en souscrivant à la liste de distribution du SMIAR. A cette fin, veuillez envoyer un message électronique à l’adresse suivante: mailserv@mailserv.fao.org, sans indiquer la case “objet” en indiquant le message ci-après:

subscribe SMIARAlertes-L

Pour être rayé de la liste, envoyer ce message:

unsubscribe SMIARAlertes-L


back to the table of contents Retour au menu