Opening /docrep/012/ai484f/ai484f04.htm
Perspectives de récoltes et situation alimentaire , No.3,juillet 2009
No.3  juillet 2009  
   Perspectives de récoltes et situation alimentaire

Page pécédenteTable des matièresPage suivante

Faits saillants

PAYS EN CRISE AYANT BESOIN D'UNE AIDE EXTÉRIEURE1 (total: 30 pays)

Le point sur les crises alimentaires

Dossier sur la situation mondiale de l'offre et de la demande de céréales

Dossiers spéciaux: Les prix alimentaires intérieurs restent très élevés dans les pays en développement

Aperçu général de la situation des disponibilités vivrières dans les pays à faible revenu et à déficit vivrier

Examen par région

Annexe Statistique

Note

Dossier sur la situation mondiale de l'offre
et de la demande de céréales

VUE D'ENSEMBLE

Top

Les disponibilités céréalières mondiales restent satisfaisantes malgré une baisse de la production en 2009

Top

En dépit d'une chute prévue de 3 pour cent de la production céréalière mondiale en 2009 par rapport au chiffre record de 2008, les perspectives de la situation mondiale de l'offre et de la demande de céréales en 2009/10 sont satisfaisantes. L'offre mondiale de céréales, qui se compose des stocks de report et de la production actuelle, devrait rester quasiment identique au niveau élevé de l'année précédente. Au vu des prévisions sur l'utilisation mondiale de céréales, qui devrait augmenter beaucoup plus lentement qu'en 2008/09, les stocks de céréales mondiaux pourraient, à la fin de la campagne de 2010, ne reculer que légèrement par rapport à leur niveau d'ouverture très élevé et demeurer ainsi le deuxième plus gros volume depuis 2003. En 2009/10, le commerce mondial de céréales pourrait se contracter fortement par rapport au chiffre record de 2008/09, dû principalement à une réduction massive des importations mondiales de blé. La perspective de deux années consécutives de bonnes récoltes a déjà entraîné la baisse des prix internationaux des principales céréales bien en-deçà des records observés en 2008.

PRODUCTION

Top

Les dernières informations confirment la baisse de la production céréalière mondiale en 2009

Top

En 2009, la production céréalière mondiale devrait atteindre 2 208 millions de tonnes (y compris le riz usiné), en baisse de 3,4 pour cent par rapport au record de l'année précédente mais néanmoins la deuxième récolte la plus importante jamais rentrée. Des diminutions sont à prévoir pour le blé et les céréales secondaires tandis que la récolte de riz mondiale pourrait enregistrer une nouvelle fois une légère augmentation. La diminution de la production céréalière de cette année est due en partie au retour à des rendements tendanciels après des gains de productivités importants l'année précédente. Elle s'explique également par le recul des emblavures totales (principalement pour le blé) après le niveau exceptionnel de l'année précédente. Dans plusieurs grands pays producteurs, les agriculteurs ont été découragés par la perspective de voir leurs retours sur investissements baisser par rapport aux niveaux élevés de l'année précédente sous l'effet de la baisse du prix des céréales et du coût toujours élevé des intrants.


Tableau 1. Production mondiale de céréales1 ( en millions de tonnes)
  2007 2008
estimations
2009
prévisions
Variation de
2008
à 2009 (%)
Asie 955.7 968.7 980.2 1.2
Extrême-Orient852.3885.0884.0-0.1
Proche-Orient en Asie69.655.065.619.3
Pays asiatiques de la CEI33.728.730.56.3
Afrique 132.9 148.4 156.8 5.7
Afrique du Nord28.529.537.326.6
Afrique de l'Ouest46.454.052.8-2.2
Afrique centrale3.23.33.31.4
Afrique de l'Est32.633.834.72.7
Afrique australe22.127.828.62.9
Amérique centrale et Caraïbes 39.2 41.8 40.4 -3.3
Amérique du Sud 131.8 134.8 116.4 -13.6
Amérique du Nord 461.1 457.0 431.9 -5.5
Europe 389.7 501.8 448.7 -10.6
UE260.1314.6286.8-8.8
Pays européens de la CEI115.1169.3143.9-15.0
Océanie 25.4 34.4 35.3 2.5
Monde 2 134.5 2 285.5 2 208.5 -3.4
Pays en développement 1 206.9 1 240.0 1 239.9 0.0
Pays développés 927.5 1 045.5 968.6 -7.4
- Blé610.9683.8655.2-4.2
- Céréales secondaires1 082.51 142.71 093.1-4.3
- Riz (usiné)441.0459.1460.20.2
1Y compris le riz usiné.
Note: Total calculé à partir de chiffres non arrondis.



Perspectives de récoltes et situation alimentaire

 

La production mondiale de blé en baisse en 2009

Top

Selon les dernières prévisions de la FAO, la production mondiale de blé en 2009 s'établirait à 655 millions de tonnes, en baisse d'environ 4 pour cent par rapport au record de l'année précédente mais toutefois bien au-dessus de la moyenne des cinq dernières années. L'essentiel de la baisse devrait intervenir dans les plus gros pays producteurs mondiaux, en particulier ceux d'Europe de l'Est et les États-Unis. Un redressement est prévu dans certains pays qui ont souffert de la sécheresse l'année dernière, comme la République islamique d'Iran, la Turquie et la République arabe syrienne. Bien qu'importante au niveau national/régional, elle ne suffira pas à compenser la chute attendue au niveau mondial.

La production mondiale de céréales secondaires restera relativement importante en 2009, malgré une baisse des récoltes dans plusieurs régions

Top

Alors que l'essentiel des récoltes de céréales secondaires de l'hémisphère Sud sont déjà rentrées, les dernières prévisions de la FAO annoncent une production mondiale de céréales secondaires de 1 093 millions de tonnes en 2009, en baisse de 4,3 pour cent par rapport au niveau record de l'année précédente mais néanmoins la deuxième meilleure récolte de l'histoire. L'Afrique est la seule région où une hausse de la production est prévue en 2009 et cela tient essentiellement à un redressement en Afrique du Nord, après la sécheresse de l'année précédente. La production globale en Asie devrait rester pratiquement inchangée par rapport au niveau satisfaisant de l'année précédente, mais à travers les autres régions, on prévoit une baisse des récoltes en raison de la sécheresse ou de la réduction des zones emblavées, après les niveaux exceptionnels de l'année précédente.

La croissance de la production de riz devrait ralentir en 2009 après deux années de rendements importants

Top

La campagne de riz de 2009 est déjà bien avancée, les pluies de mousson étant arrivées fin juin dans toutes les principales zones productrices. À ce jour, les informations préliminaires sur les emblavures et les récoltes indiquent dans l'ensemble un début de la saison encourageant. En supposant que l'Asie connaisse un régime pluviométrique normal au cours des mois à venir, la production de riz mondiale en 2009 devrait augmenter légèrement par rapport au niveau record de l'année précédente et atteindre 689 millions de tonnes (460 millions de tonnes en équivalent riz usiné). La croissance relativement modeste attendue en 2009 tient aux perspectives de retours sur investissements plus faibles pour les producteurs, qui influenceraient les décisions des agriculteurs en matière de cultures et d'emblavures. Cependant, malgré des difficultés financières, de nombreux gouvernements continuent de soutenir le secteur avec des subventions en faveur des intrants, des programmes d'investissement et des incitations directes, des mesures qui, sauf problème majeur, devraient maintenir la croissance de la production.

UTILISATION

Top

La demande totale en céréales devrait stagner en 2009/10

Top

En 2009/10, l'utilisation mondiale de céréales devrait légèrement progresser (moins de 1 pour cent) par rapport à l'année précédente et atteindre 2 217 millions de tonnes. Ces chiffres ont été revus à la baisse depuis les Perspectives de l'alimentation de juin, ce qui reflète des prévisions plus pessimistes pour l'Amérique du Nord et les principaux marchés d'Amérique du Sud. La croissance inférieure à la moyenne prévue pour l'utilisation totale de céréales reflète de manière générale le ralentissement de la demande d'aliments pour animaux et de la croissance du secteur industriel, tandis que la consommation céréalière devrait suivre le mouvement mondial de croissance démographique. La consommation totale de céréales pour l'alimentation animale devrait rester inchangée (environ 771 millions de tonnes), la contraction observée dans les pays développés étant compensée par une expansion dans les pays en développement. Dans un contexte de problèmes économiques persistants, l'utilisation pour l'alimentation animale devrait connaître dans de nombreux pays une augmentation plus modérée qu'auparavant. Souvent, elle pourrait même baisser fortement, notamment au Brésil, au Mexique, aux États-Unis et dans plusieurs pays de la CEI. Parmi les autres catégories qui devraient souffrir des perspectives économiques actuelles figure l'utilisation industrielle des céréales. En particulier, la croissance de l'important secteur de l'éthanol à base de maïs, aux États-Unis, devrait être beaucoup moins prononcée en 2009/10 qu'au cours des années précédentes. En revanche, sur un plan plus positif, la consommation mondiale de céréales va probablement augmenter au même rythme que la croissance démographique et gagner 1,2 pour cent, atteignant ainsi 1 042 millions de tonnes en 2009/10. À ce niveau, la consommation annuelle mondiale moyenne de céréales par habitant devrait rester stable (environ 153 kg par personne).


Tableau 2. Données de base sur la situation céréalière mondiale ( en millions de tonnes)
  2007/08 2008/09 2009/10 Variation de
2008/09 à 2009/10
(%)
PRODUCTION 1    
Blé610.9683.8655.2-4.2
Céréales secondaires1 082.51 142.71 093.1-4.3
Riz (usiné)441.0459.1460.20.2
Total de céréales 2 134.5 2 285.5 2 208.5 -3.4
Pays en développement1 206.91 240.11 239.90.0
Pays développés927.51 045.5968.6-7.4
COMMERCE 2       
Blé112.8128.6114.0-11.3
Céréales secondaires129.5111.9112.00.0
Riz30.031.030.6-1.4
Total de céréales 272.3 271.5 256.6 -5.5
Pays en développement84.468.864.7-6.1
Pays développés187.9202.7191.9-5.3
UTILISATION       
Blé617.6644.4649.40.8
Céréales secondaires1 066.41 107.41 112.70.5
Riz437.9449.4455.31.3
Total de céréales 2 121.9 2 201.2 2 217.4 0.7
Pays en développement1 301.31 338.61 357.81.4
Pays développés820.6862.6859.6-0.4
Consommation humaine de
céréales par habitant
(kg par an)
152.9 153.5 153.4 0.0
STOCKS DE CLÔTURE 3       
Blé151.8186.8191.92.7
- Principaux exportateurs426.944.941.5-7.6
Céréales secondaires184.0217.9201.0-7.7
- Principaux exportateurs479.990.373.3-18.8
Riz109.2119.2124.34.3
- Principaux exportateurs425.828.828.8-0.1
Total de céréales 445.0 523.8 517.2 -1.3
Pays en développement313.8355.5367.83.4
Pays développés131.2168.3149.4-11.2
1 Les données se rapportent à l'année civile, première année mentionnée.
2 Pour le blé et les céréales secondaires, les chiffres se rapportent aux exportations de la campagne commerciale juillet/juin. Pour le riz, les chiffres se rapportent aux exportations pendant la deuxième année (année civile) mentionnée.
3 Les données sur les stocks sont fondées sur le total des stocks de report nationaux à la fin de la campagne agricole de chaque pays; elles ne représentent donc pas le niveau mondial des stocks à un moment précis
4 Les principaux pays exportateurs de blé et de céréales secondaires sont l'Argentine, l'Australie, le Canada, l'UE et les Etats-Unis. Les principaux pays exportateurs de riz sont l'Inde, le Pakistan, la Thaïlande, les États-Unis et le Viet Nam.


Perspectives de récoltes et situation alimentaire

 

Top

STOCK

Top

Les stocks mondiaux de céréales restent à des niveaux satisfaisants malgré la légère baisse prévue pour cette année

Top

En se basant sur les dernières prévisions de production et d'utilisation, les stocks céréaliers mondiaux de fin de saison devraient atteindre 517 millions de tonnes pour les campagnes agricoles se terminant en 2010, soit une légère baisse par rapport aux prévisions précédentes et 1,3 pour cent au-dessous de leurs niveaux d'ouverture relativement élevés. Cet ajustement tient essentiellement à la baisse des prévisions de la FAO sur la production de riz mondiale en 2009, suite à de moins bonnes prévisions concernant les pluies de mousson en Inde et par conséquent, des niveaux de stocks de riz plus bas. Le rapport stock-utilisation des céréales au niveau mondial devrait pourtant rester stable (légèrement au-dessus de 23 pour cent), bien au-dessus des bas niveaux touchés lors des précédentes campagnes. Parmi les principales céréales, les stocks de blé et de riz devraient augmenter mais ceux des céréales secondaires, baisser, principalement aux États-Unis, où l'on prévoit un recul de la production.


Perspectives de récoltes et situation alimentaire

 

COMMERCE

Top

Le commerce mondial des céréales en régression en 2009/10 sous l'effet de la réduction de la demande d'importation de blé

Top

En 2009/10, le commerce mondial des céréales devrait baisser et atteindre 257 millions de tonnes, en baisse de 5 pour cent par rapport au volume estimatif de 2008/09. Cette régression s'explique principalement par la forte baisse des importations de blé, due à la reprise de la production de blé observée dans plusieurs grands pays importateurs, notamment en Afrique du Nord et en Asie. La baisse anticipée de la demande d'importation de blé durant cette campagne coïncide avec une réduction significative des disponibilités exportables en Argentine, pays touché par la sécheresse. En revanche, le commerce international des céréales secondaires devrait rester inchangé, l'augmentation des achats de maïs compensant la baisse des importations de toutes les autres céréales secondaires, en particulier de l'orge. Des expéditions plus conséquentes de maïs des États-Unis devraient compenser la baisse des exportations de l'Argentine. Selon les prévisions, le commerce mondial du riz augmentera peu en 2009.

Perspectives de récoltes et situation alimentaire


PRIX

Top

Fléchissement marqué des cours céréaliers mondiaux ces dernières semaines qui, hormis le riz, restent pourtant fermes

Top

Les cours internationaux du blé ont fortement fléchi ces dernières semaines, sous l'effet de la pression exercée par l'arrivée de la récolte et des bonnes perspectives de production. Outre les perspectives de récolte favorables dans la CEI, en Afrique du Nord, en Chine et en Inde, le retour de conditions météorologiques douces et sèches dans les principales régions productrices de blé de printemps, aux États-Unis, allié à des précipitations favorables en Australie ont été les principaux facteurs qui, ces dernières semaines, ont pesé les prix du blé et sont venus compenser la détérioration des perspectives de production en Argentine. Le prix à l'exportation du blé des États-Unis (N°2 Hard Red Winter) était de 228 USD la tonne au début du mois de juillet, en baisse de 33 pour cent par rapport à la même période l'année précédente et d'environ 50 pour cent par rapport au chiffre record de 2008. Le prix du maïs des États-Unis (N°2 Jaune, Golfe) a également chuté fortement, reculant de 45 pour cent par rapport à la même période l'année précédente lorsqu'il avoisinait son niveau record. Aux États-Unis (le plus grand producteur de maïs), une faible demande et le retour à la normale des conditions météorologiques ont pesé ces dernières semaines sur les cours du maïs. Cependant, sur les marchés du riz, les prix ont montré plus de résistance, les prévisions défavorables des pluies de mousson en Inde les ayant soutenus ces dernières semaines.


Tableau 3. Prix à l'exportation des céréales* (USD/tonne)
  2008 2009
  juillet mars avril mai juin juillet
États-Unis      
Blé1341244242265263228
Maïs2267165168180177148
Sorgho2232153149167167141
Argentine 3      
Blé329214211210228230
Maïs252163166186185166
Thaïlande 4      
Riz blanc5835637592555583590
Riz, brisures6583335337315320325
*Les prix se réfèrent à la moyenne du mois. Pour juillet 2009, la moyenne se réfère à une semaine.
1 No.2 HRW (ordinaire), f.o.b. Golfe.
2 No.2 jaune, Golfe.
3 Up river, f.o.b.
4 Prix marchand indicatif.
5 100% deuxième qualité, f.o.b. Bangkok.
6 A1 super, f.o.b. Bangkok.


 

Page pécédenteTable des matièresPage suivante

 

SMIAR   système mondial d'information et d'alerte rapide sur l'alimentation et l'agriculture