SYSTÈME MONDIAL D'INFORMATION ET D'ALERTE RAPIDE
SUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE

ALERTE  SPÉCIALE

No. 330

PAYS: CHINE            DATE: 8 février 2011

 

La forte sécheresse hivernale dans la Grande Plaine de Chine du Nord compromet la production de blé


Les précipitations largement inférieures à la moyenne enregistrées depuis octobre 2010 (voir la figure 1a) dans la Grande Plaine du Nord de la Chine, la principale région productrice de blé d’hiver du pays, compromettent les moissons du mois de juin. Cette sécheresse a réduit la couverture neigeuse (voir la figure 1b) et donc également la protection des jeunes pousses de blé dormantes contre les gelées destructrices (généralement inférieures à -18°C) des mois d’hiver (de décembre à février). Les faibles précipitations et la couverture neigeuse ont également compromis les réserves d’humidité des sols nécessaires à la période de croissance post-dormance (voir le calendrier des cultures, figure 3). Ainsi, la poursuite de cette période de sécheresse pourrait-elle constituer un grave problème.

Les régions les plus touchées sont celles de Shandong, Jiangsu, Henan, Hebei et Shanxi, qui représentent 60 pour cent de la surface cultivée en blé et les deux tiers de la production nationale de cette céréale (voir le tableau 1). Selon les estimations officielles, quelque 5,16 millions d’hectares semés en blé d’hiver (sur un total d’environ 14 millions d’hectares) pourraient avoir été touchés dans ces provinces. L’on estime que cette sécheresse a également frappé quelque 2,57 millions de personnes et 2,79 millions de têtes de bétail, du fait de la rareté de l’eau potable.

À cette date, l’on note cependant quelques évolutions positives, notamment la persistance de températures relativement douces, et en particulier l’absence de gelées destructrices (voir la figure 2a), ainsi qu’un nombre de jours de températures négatives inférieur à la moyenne (figure 2b). Ces différents facteurs, associés au fait que le gouvernement a mis à disposition des cultivateurs des moyens d’irrigation supplémentaires, pourraient, dans une certaine mesure, contrebalancer l’incidence néfaste des faibles précipitations neigeuses et réserves d’humidité des sols. Cependant, de mauvaises conditions climatiques, en particulier des températures extrêmement basses, pourraient encore dévaster les cultures. Le gouvernement a alloué quelque 15 milliards USD afin de soutenir les revenus des cultivateurs et subventionner les achats de carburant diesel, d’engrais et de pesticides.

Cette sécheresse qui frappe le Nord de la Chine semble exercer une pression additionnelle sur les prix du blé qui ont augmenté rapidement au cours des derniers mois (voir la figure 4). En janvier 2011, le prix de détail de la farine de blé a augmenté de plus de 8 pour cent en deux mois et était supérieur de 16 pour cent à ce qu’il était il y a un an.

Bien que, à ce point, la sécheresse hivernale n’ait pas encore affecté la productivité des cultures de blé d’hiver, la situation pourrait devenir critique si elle était suivie d’une sécheresse printanière et/ou si les températures de février venaient à chuter en dessous des normales saisonnières. La FAO-SMIAR continuera de surveiller attentivement les éventuels risques climatiques ainsi que la croissance des cultures de blé.




Le présent rapport a été établi sous la responsabilité du Secrétariat de la FAO à partir d’informations provenant de sources officielles et officieuses. La situation pouvant évoluer rapidement, prière de s’adresser, pour tout complément d’information à EST/SMIAR, FAO; Télécopie: 0039-06-5705-4495, Mél: giews1@fao.org

Prière de noter que le présent rapport est disponible sur Internet sur les serveurs World Wide Web de la FAO à l’adresse suivante: http://www.fao.org/giews/.

Il est également possible de recevoir automatiquement, par messagerie électronique, les Alertes spéciales et les Rapports spéciaux, dès leur publication, en souscrivant à la liste de distribution du SMIAR. A cette fin, veuillez envoyer un message électronique à l’adresse suivante: mailserv@mailserv.fao.org, sans indiquer la case “objet” en indiquant le message ci-après:

subscribe SMIARAlertes-L

Pour être rayé de la liste, envoyer ce message:

unsubscribe SMIARAlertes-L


back to the table of contents Retour au menu