Analyse prospective du développement de l'aquaculture: la méthode Delphi

FAO Document technique sur les pêches et l'aquaculture. No. 521

Analyse prospective du développement de l'aquaculture
la méthode Delphi

par
Nathanael Hishamunda
Division des politiques et de l'économie de la pêche et de l'aquaculture
Département des pêches et de l'aquaculture de la FAO
Rome, Italie

Florence Poulain
Consultante
Division des politiques et de l'economie de la pêche et de l'aquaculture
Département des pêches et de l'aquaculture de la FAO
Rome, Italie

et
Neil Ridler
Expert invité par la FAO, professeur d'économie
Université du New Brunswick
Saint John, Canada



Télécharger version complète PDF pdf file -500Kb


Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
Rome 2011


Résumé

Hishamunda, N.; Poulain, F.; Ridler, N.
Analyse prospective du développement de l'aquaculture: la méthode Delphi.
FAO Document technique sur les pêches et l'aquaculture. No. 521. Rome, FAO. 2011. 77p.

Afin d'évaluer les principaux obstacles au développement de l'aquaculture dans différentes régions du monde et d'indiquer des alternatives pour son expansion, une analyse Delphi a été mise en œuvre. La méthode Delphi est particulièrement utile pour le secteur de l'aquaculture où on note clairement des discontinuités et où les tendances historiques peuvent ne pas être facilement transposables à l'avenir. La récente expansion globale de l'aquaculture ne continuera probablement pas au même rythme; cependant certaines régions possèdent des stocks de ressources sous exploitées et offrent un potentiel considérable. La méthode Delphi a permis aux experts œuvrant dans les diverses régions d'indiquer les secteurs au niveau desquels le potentiel et les contraintes sont situés; ils ont aussi été encouragés à proposer leurs suggestions sur l'élaboration des politiques.
Les experts dans les pays d'Amérique latine et des Caraïbes se sont montrés particulièrement optimistes quant aux opportunités pour une ultérieure expansion de l'aquaculture dans leur région. Possédant une abondance de ressources naturelles primaires et une demande en produits halieutiques suffisante, leur souci majeur était la pénurie de fonds et de capacités humaines. D'autres régions telles que l'Europe de l'Est étaient moins optimistes du fait de problèmes avec les espèces ou avec des facteurs externes, tels que l'attitude négative du public envers l'aquaculture. Cependant, il a été reconnu dans toutes les régions que l'aquaculture devrait être encouragée. Les raisons à l'appui de cette affirmation étaient la contribution de l'aquaculture à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté ainsi que son rôle dans la réduction de la pression exercée sur les populations naturelles de poissons.



Table des matières

Préparation du présent document
Résumé
Avant-propos


1. Contexte et résumé

1.1

Introduction


2. Méthode

2.1
2.2
2.3
2.4

La méthode Delphi
Application de la méthode Delphi dans l'étude
Pourcentage de réponses
Questions


3. Résultats globaux

3.1
3.2

3.3


3.4

L'aquaculture doit-elle être encouragée et pourquoi?
Quels sont les facteurs qui ont contribué au développement positif de l'aquaculture dans le passé?
Quels sont les facteurs qui ont affecté le plus négativement le développement de l'aquaculture dans le passé – sont-ils appelés à devenir plus déterminants au fil du temps?
Quelles sont les «opportunités inexplorées» qui pourraient avoir un impact positif considérable dans les régions?


4. Contraintes et stratégies les plus courantes

4.1
4.2
4.3

4.4
4.5
4.6
4.7

Manque de (bonnes) politiques
Financement
Contraintes et politiques du secteur de la production d'aliments
Contraintes et politiques au sujet du naissain
Image projetée et opposition suscitée par l'aquaculture
Technologie
Résumé


5. Résultats par régions

5.1
5.2
5.3
5.4
5.5
5.6

Afrique
Asie et Pacifique
Amerique latine
Amerique du Nord
Europe de l'Est
Europe de l'Ouest


6. Conclusions


Références


Annexes

1 –
2 –
3 –
4 –
5 –
6 –

Afrique
Asie et Pacifique
Amerique latine
Amerique du Nord
Europe de l'Est
Europe de l'Ouest




Les appellations employées dans ce produit d'information et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. La mention de sociétés déterminées ou de produits de fabricants, qu'ils soient ou non brevetés, n'entraîne, de la part de la FAO, aucune approbation ou recommandation desdits produits de préférence à d'autres de nature analogue qui ne sont pas cités.

Les opinions exprimées dans ce produit d'information sont celles du/des auteur(s) et ne reflètent pas nécessairement celles de la FAO.


ISBN 978-92-5-206338-4

Tous droits réservés. La FAO encourage la reproduction et la diffusion des informations figurant dans ce produit d'information. Les utilisations à des fins non commerciales seront autorisées à titre gracieux sur demande. La reproduction pour la revente ou d'autres fins commerciales, y compris pour fins didactiques, pourrait engendrer des frais. Les demandes d'autorisation de reproduction ou de diffusion de matériel dont les droits d'auteur sont détenus par la FAO et toute autre requête concernant les droits et les licences sont à adresser par courriel à l'adresse copyright@fao.org ou au Chef de la Sous-Division des politiques et de l'appui en matière de publications, Bureau de l'échange des connaissances, de la recherche et de la vulgarisation, FAO, Viale delle Terme di Caracalla, 00153 Rome (Italie).

© FAO 2011