Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial


Systèmes Ingénieux du
Patrimoine Agricole Mondial

Un héritage pour le futur



PDF Complet  -6.693kb       


ORGANISATION DES NATIONS-UNIES POUR L’ALIMENTATION ET L’AGRICULTURE
Rome 2011


Résumé

Pendant des millénaires, des communautés d’agriculteurs, d’éleveurs, de pêcheurs et de groupes vivant des ressources de la forêt ont mis au point des systèmes agricoles complexes, diversifiés et adaptés aux conditions locales. Des combinaisons de techniques et de pratiques ingénieuses et patiemment validées dans la durée sont à la base de la gestion de ces systèmes, ce qui a habituellement permis d’assurer la sécurité alimentaire de ces communautés ainsi que la conservation des ressources naturelles et celle de la biodiversité. De tels systèmes constituent le patrimoine agricole mondial, se rencontrent sur tout le globe et couvrent une surface d’environ 5 millions d’hectares qui assure à l’humanité un ensemble vital de services sociaux, culturels, écologiques et économiques. Ces Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM) ont permis la création de paysages d’une beauté esthétique remarquable, la préservation d’une biodiversité agricole significative au niveau mondial, d’écosystèmes résilients et d’un riche héritage culturel. Mais, fait encore plus important, ces systèmes fournissent à des millions de petits exploitants agricoles pauvres de multiples biens et services ainsi que les bases de leur alimentation et de leur bien être.

L’existence de nombreux SIPAM à travers le monde témoigne de l’inventivité et de l’ingéniosité de communautés en matière d’utilisation et des gestions de ressources limitées, de la biodiversité et des dynamiques des écosystèmes comme des éléments physiques des paysages. Cette gestion s’appuie sur des savoirs, des pratiques et des technologies qui sont à la fois traditionnels et évolutifs. Qu’ils soient ou non reconnus par la communauté scientifique, ces systèmes agricoles ancestraux constituent des fondations pour des innovations actuelles et futures en matière d’agriculture et de technologies. Leur diversité culturelle, écologique et agricole peut encore s’observer de façon évidente dans les nombreux endroits du monde où elle est préservée dans le cadre de systèmes agricoles uniques. Grâce à un processus de coévolution remarquable entre l’humanité et la nature, les SIPAM sont le résultat de siècles d’interactions et de synergies entre des processus culturels et biologiques et ils représentent les expériences de populations rurales qui se sont accumulées au fil des temps.



Table des matières

- Introduction
- Les systèmes du patrimoine agricole
- Les gardiens de notre patrimoine agricole
- Une Initiative du Partenariat Global
- Les caractéristiques remarquables des Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM)
- Le changement climatique et les systèmes du patrimoine agricole
- Héritage pour le futur

   - 2.952kb
   

- Les SIPAM pilotes à travers le monde

Le système agricole de Siloé (Île de Chiloé, Chili)
Le système agricole des Andes (Le couloir Cuzco-Puno, Pérou)
Les terrasses rizicoles d’Ifuago (Philippines)
L’association riz-poisson (Comté de Quingtian, Chine)
Les terrasses rizicoles de Hani (Chine)
La riziculture traditionnelle de Wannian (Chine)
Les oasis du Maghreb (El oued, Algérie et Gafsa, Tunisie)
Le système pastoral Masaï (Kenya et Tanzanie)

   - 2.703kb
   

- Rémunérer les agriculteurs traditionnels en tant que fournisseurs de services écologiques et culturels
- Opportunités pour promouvoir la conservation dynamique de Systèmes Ingénieux du Patrimoine Mondial
- Conclusions et chemins conduisant vers une agriculture et un développement rural durables

   - 1.120kb



Les appellations employées dans ce produit d'information et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. La mention de sociétés déterminées ou de produits de fabricants, qu'ils soient ou non brevetés, n'entraîne, de la part de la FAO, aucune approbation ou recommandation desdits produits de préférence à d'autres de nature analogue qui ne sont pas cités.

Les opinions exprimées dans ce produit d'information sont celles du/des auteur(s) et ne reflètent pas nécessairement celles de la FAO.


Tous droits réservés. La FAO encourage la reproduction et la diffusion des informations figurant dans ce produit d'information. Les utilisations à des fins non commerciales seront autorisées à titre gracieux sur demande. La reproduction pour la revente ou d'autres fins commerciales, y compris pour fins didactiques, pourrait engendrer des frais. Les demandes d'autorisation de reproduction ou de diffusion de matériel dont les droits d'auteur sont détenus par la FAO et toute autre requête concernant les droits et les licences sont à adresser par courriel à l'adresse copyright@fao.org ou au Chef de la Sous-Division des politiques et de l'appui en matière de publications, Bureau de l'échange des connaissances, de la recherche et de la vulgarisation, FAO, Viale delle Terme di Caracalla, 00153 Rome (Italie).

© FAO 2011