Procédures pour la mise en quarantaine d'animaux aquatiques vivants: un manuel

FAO Document technique sur les pêches et l'aquaculture. No. 502

Procédures pour la mise en quarantaine
d'animaux aquatiques vivants
Un Manuel


par

J. Richard Arthur
Consultant FAO
Barriere, Colombie-Britannique, Canada

Melba G. Bondad-Reantaso
Fonctionnaire d'Aquaculture
Service de l'aquaculture
Département des pêches et de l'aquaculture de la FAO
Rome, Italie

et

Rohana P. Subasinghe
Fonctionnaire principal d'Aquaculture
Service de l'aquaculture
Département des pêches et de l'aquaculture de la FAO
Rome, Italie

Télécharger version complète PDF pdf file -805 KB


Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
Rome 2012


Résumé

Arthur, J.R; Bondad-Reantaso, M.G.; Subasinghe, R.P.
Procédures pour la mise en quarantaine d'animaux aquatiques vivants: un manuel.
FAO Document technique sur les pêches et l'aquaculture. No. 502. Rome, FAO. 2012. 79pp.

La quarantaine est une mesure importante de gestion des risques et une activité essentielle à prendre en compte lors de l'élaboration d'une stratégie nationale de biosécurité des animaux aquatiques. Elle peut aussi être utilisée pour accroître significativement la sécurité sanitaire au niveau des fermes.

Ce manuel décrit les exigences techniques à respecter lors du confinement d'animaux aquatiques dans trois contextes différents, déterminés en fonction des dangers identifiés lors de l'analyse des risques: (i) Quarantaine des espèces présentant un «risque élevé» (par exemple, animaux aquatiques soumis à des mouvements internationaux à des fins d'introduction ou de transfert ou faisant l'objet de mouvements nationaux entre des régions ayant un statut sanitaire différent, et qui sont destinés à être utilisés pour le développement de l'aquaculture, de la pêche, ou toute autre utilisation au cours de laquelle les animaux ou les pathogènes qu'ils peuvent porter, sont susceptibles d'être volontairement libérés ou de s'échapper dans le milieu naturel); (ii) Quarantaine des espèces présentant un «risque faible» (par exemple animaux aquatiques destinés au marché de l'aquariophilie) visant essentiellement à améliorer la biosécurité d'animaux faisant déjà l'objet d'un commerce établi; (iii) Quarantaine de routine au niveau des structures de production (par exemple à l'occasion de l'introduction d'un nouveau stock d'alevins ou de géniteurs issus d'élevage ou capturés localement, dont le transfert aura été subordonné à d'autres mesures plus strictes de gestion des risques, telles que l'utilisation de stocks EOPS exempts d'organismes pathogènes spécifiques, une certification sanitaire internationale ou une mise en quarantaine avant ou lors du passage de frontière, etc.).

Ce manuel est destiné aux décideurs gouvernementaux et aux agences nationales et régionales en charge de la biosécurité, pour leur permettre d'évaluer leurs besoins et de mettre en place des dispositifs de quarantaine efficaces et économiques dans le cadre de programmes nationaux ou régionaux. Il fournit également des conseils pratiques aux organismes, à leur personnel technique et aux entreprises privées sur la mise en place de structures efficaces de quarantaine et leur gestion quotidienne



Table des matières

1.

Introduction

 

1.1

Objectif, approche et public visé

 

1.2

Définitions

 

1.3

Qu'est-ce que la quarantaine?

 

1.4

La quarantaine comme élément de la biosécurité des animaux aquatiques et du processus d'analyse des risques

 

1.5

Quelques exemples réels

   

1.5.1

Importation du saumon atlantique en Colombie-Britannique

   

1.5.2

Importation de la pétoncle de baie dans l'est du Canada

   

1.5.3

Quarantaine dans les pays en développement

 

1.6

Mesures de maîtrise du risque permettant de renforcer

   

1.6.1

Mesures qui s'appliquent avant le passage de la frontière

   

1.6.2

Mesures qui s'appliquent après le passage de la frontière

2.

Normes et guides techniques de quarantaine

3.

Considérations générales

 

3.1

Importance de l'analyse du risque

 

3.2

Principes généraux de la quarantaine

 

3.3

Facteurs qui limitent l'application de la quarantaine

 

3.4

Utilisation de désinfectants, d'antibiotiques et d'autres produits chimiques et substances médicamenteuses dans des installations de quarantaine

4.

Normes recommandées pour la construction, la sécurisation et le fonctionnement d'installations de quarantaine pour des mouvements à haut risque (introductions et transferts)

 

4.1

Généralités

 

4.2

Durée de la quarantaine

 

4.3

Normes de construction

   

4.3.1

Localisation des installations de quarantaine

   

4.3.2

Exigences générales

   

4.3.3

Exigences spécifiques pour la construction et les équipements

 

4.4

Normes de fonctionnement

   

4.4.1

Entrée d'eau

   

4.4.2

Stérilisation de l'eau usée et élimination

 

4.5

Désinfection des équipements

 

4.6

Élimination des animaux aquatiques morts

 

4.7

Élimination des emballages

 

4.8

Méthodes de travail

   

4.8.1

Nettoyage et désinfection

   

4.8.2

Manutention des animaux aquatiques

 

4.9

Survenue d'une maladie exotique grave

 

4.10

Système documentaire

   

4.10.1

Documents de synthèse

   

4.10.2

Tableau d'enregistrement des bacs

   

4.10.3

Registres de fonctionnement et d'entrées/sorties dans les installations

 

4.11

Audit

 

4.12

Sécurité

 

4.13

Plans d'urgence

5.

Normes recommandées pour la construction, la sécurisation et le fonctionnement d'installations de quarantaine pour des mouvements à faible risque: normes pour les animaux aquatiques d'ornement

 

5.1

Généralités

 

5.2

Durée de la quarantaine

 

5.3

Normes de construction

   

5.3.1

Localisation des installations de quarantaine

   

5.3.2

Exigences générales

   

5.3.3

Exigences spécifiques pour la construction et les équipements

 

5.4

Normes de fonctionnement

   

5.4.1

Élimination de l'eau usée

   

5.4.2

Stérilisation des eaux usées

 

5.5

Désinfection des équipements

 

5.6

Élimination des animaux aquatiques morts

 

5.7

Élimination des emballages

 

5.8

Méthodes de travail

   

5.8.1

Nettoyage et désinfection

 

5.9

Manutention des animaux aquatiques

 

5.10

Survenue d'une maladie exotique sérieuse

 

5.11

Système documentaire

   

5.11.1

Documents de synthèse

   

5.11.2

Tableau d'enregistrement des bacs

 

5.12

Registres

 

5.13

Audit

 

5.14

Sécurité

 

5.15

Plans d'urgence

6.

Normes recommandées pour la quarantaine des animaux aquatiques dans les installations de production aquacole

 

6.1

Généralités

 

6.2

Durée de la quarantaine

 

6.3

Normes de construction

   

6.3.1

Généralités

   

6.3.2

Localisation des installations de quarantaine

   

6.3.3

Exigences spécifiques pour la construction et les équipements

 

6.4

Normes de fonctionnement

   

6.4.1

Traitement de l'eau en entrée

   

6.4.2

Traitement de l'eau en sortie

   

6.4.3

Élimination des animaux morts

7.

Conclusions

8.

Références bibliographiques

Annexe

1.

Politique d'importation du saumon atlantique en Colombie-Britannique

Annexe

2.

Liste des désinfectants et procédures de désinfection mentionnés dans ce manuel


Les appellations employées dans ce produit d'information et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. La mention de sociétés déterminées ou de produits de fabricants, qu'ils soient ou non brevetés, n'entraîne, de la part de la FAO, aucune approbation ou recommandation desdits produits de préférence à d'autres de nature analogue qui ne sont pas cités.

Les opinions exprimées dans ce produit d'information sont celles du/des auteur(s) et ne reflètent pas nécessairement celles de la FAO.

ISBN 978-92-5-205977-6

Tous droits réservés. La FAO encourage la reproduction et la diffusion des informations figurant dans ce produit d'information. Les utilisations à des fins non commerciales seront autorisées à titre gracieux sur demande. La reproduction pour la revente ou d'autres fins commerciales, y compris pour fins didactiques, pourrait engendrer des frais. Les demandes d'autorisation de reproduction ou de diffusion de matériel dont les droits d'auteur sont détenus par la FAO et toute autre requête concernant les droits et les licences sont à adresser par courriel à l'adresse copyright@fao.org ou au Chef de la Sous-Division des politiques et de l'appui en matière de publications, Bureau de l'échange des connaissances, de la recherche et de la vulgarisation, FAO, Viale delle Terme di Caracalla, 00153 Rome (Italie).

© FAO 2012