next Table des matières

6. CONCLUSION

"La révolution de l'information offre à l'Afrique l'opportunité extraordinaire de faire un bond dans le futur, échappant ainsi à des décennies de stagnation et de déclin. L'Afrique doit saisir cette opportunité, et vite. Si les pays africains ne réussissent pas à tirer parti de cette révolution de l'information et à naviguer sur cette grande vague de progrès technologique, alors ils risquent d'être noyés par elle. Dans ce cas, il est probable que leur marginalisation et leur stagnation économique s'accentueront encore à l'avenir".
Banque Mondiale, 1996. Increasing Internet connectivity in Sub-Saharan Africa.

Les pionniers d'Internet dans les pays en développement ont prouvé qu'ils pouvaient créer des services locaux de qualité et des sources de connaissances appropriées au contexte local. Cependant, sans l'appui des agences de développement, ces efforts risquent de ne jamais satisfaire les besoins des communautés rurales éloignées.

Plusieurs agences d'aide travaillent déjà à l'expansion de services Internet gérés directement dans les pays en développement. Parmi elles, la FAO a expérimenté une approche de communication pour le développement pour encourager les services Internet, approche qui part des besoins des habitants des communautés agricoles et rurales. Des projets pilotes montés en collaboration avec d'autres organismes et associant les organisations agricoles et rurales locales peuvent permettre à ces dernières de rester partie prenante des actions Internet régionales et nationales.

L'approche intégrée proposée dans ce document, comme moyen de faciliter la communication horizontale et verticale et de favoriser la réussite à long terme des projets Internet, mérite d'être étudiée plus avant. Le meilleur moyen d'en apprendre davantage sur la façon de créer des services présentant un réel intérêt est de monter des projets pilotes, de capitaliser et de partager l'expérience ainsi acquise.

C'est aujourd'hui qu'il faut agir en faveur des systèmes d'information et de communication sur Internet dans les pays en développement. Nous vivons déjà dans un village mondial, mais c'est un village avec une élite restreinte qui a accès à l'information et une masse d'exclus de cette information. Les nouvelles technologies maintenant disponibles devraient nous permettre de changer cela.

Adopter une stratégie offensive et agir pour apporter Internet aux habitants des zones rurales enclavées des pays en développement peut aider ces ruraux à répondre aux nouveaux défis liés à l'évolution de l'économie mondiale, aux changements politiques, à la dégradation de l'environnement et aux pressions démographiques. Pour relever ces défis et prendre les bonnes décisions, tous les niveaux de la société, et notamment les habitants qui souffrent d'insécurité alimentaire et ceux qui leur viennent en aide et les représentent, doivent pouvoir accéder à l'information nécessaire et communiquer. Le développement économique et social dépend directement d'une amélioration de l'accès à l'information et à la communication (Banque Mondiale, 1995).

Bibliographie

Banque Mondiale. 1995. Harnessing information for development: a proposal for a World Bank group vision and strategy par Eduardo Talero et Philip Gaudette. E-mail Eduarto Talero pour plus d'information - etalero@worldbank.org.

Banque Mondiale. 1996. Increasing connectivity in Sub-Saharan Africa.Document de stratégie non publié, préparé pour la Banque mondiale.

Brummel, S. 1994. Information infrastructure: reaching society's goalsReport on the Information Infrastructure Task Force Committee on Applications and Technology, U.S. Department of Commerce, Technology Administration, National Institute of Standards and Technology.

Bruner, J., Villasenor, T., Cochrane, J., et Asoh, D. 1996), "Internet in Central Africa: issues and opportunities", document non publié présenté lors de la 1ère réunion du Regional Environmental Information Management Project, Yaoundé, 5-7 février, 1996.

Burke, J., et Ornstein, R. 1995, The axemaker's gift, G.P. Putnam's Sons, New York.

Carroll, J., et Broadhead, R. 1995, The Canadian Internet advantage: opportunities for business and other organizations, Scarborough, Canada.

Chambers, R., et Gujit, I. 1996, PRA - five years later: Where are we now? publication sur le World Wide Web du Forest Trees and People Network du Centre international de recherche pour le développement, de l'Université suédoise de sciences agronomiques (SLU),Uppsala, Suède, et de l'Unité de la foresterie communautaire, FAO.

Conférence inter-parlementaire sur l'éducation, la science, la culture et la communication à l'aube du XXIe siècle, Paris 3-6 juin 1996. Version provisoire non publiée des actes de la conférence76.

FAO. 1989. Guidelines on communication for rural development: a brief for development planners and project formulators. Groupe de la communication pour le développement, Service de la vulgarisation, de l'éducation et de la communication, Division de la recherche, de la vulgarisation et de la formation, FAO. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

FAO. 1990a. Towards putting farmers in control: a second case study of the rural communication system for development in Mexico's tropical wetlands. op. cit.. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

FAO. 1990b. Communication strategies for rural development: a case study of the use of campaigns in Lesotho. op. cit.. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

FAO. 1994. Applying DSC methodologies to population issues: a case study in Malawi. op. cit.. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

FAO. 1995a. Farmer-first approaches to communicaton: a case study from the Phillippines. op. cit.. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

FAO. 1995b. Understanding farmers' communication networks: an experience in the Phillipines. op. cit.. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

FAO. 1996a. Communication for development. op. cit.. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

FAO. 1996b. Communication for development in Latin America: a regional experience: GCP/RLA/114/ITA. Rapport de projet non publié. op. cit.. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

Fraser, C.

1996. À paraître - Information as a valued farm input: a pilot experience in Sonora, Mexico. Groupe de la communication pour le développement, Service de la vulgarisation, de l'éducation et de la communication, Division de la recherche, de la vulgarisation et de la formation, FAO. E-mail loyvan.crowder@fao.org pour plus d'information.

Hegener, M. 1996. Telecommunications in Africa - via the Internet in particular.

Hudson, H. 1996. Economic and social benefits of rural telecommunications: a report to the World Bank. Rapport non publié. Banque mondiale, Washington, DC.

Jensen, M. 1996. African networking initiative report. Rapport non publié pour le Centre international de recherche pour le développement.

Kenney, G., et Hendi, K. 1996. The village well, or What happened to us on the Internet while we were planning something else. Rapport pour l'Agence canadienne de développement international, juillet 1996,

Leitch, C. 1996. Internet use soars to 29% among adult Canadians The Globe and Mail, juillet 23, C1. Toronto, Canada.

Mayhew, L., et Richardson, D. 1996. Internet use in rural areas: 1996 survey report. Département des études sur la vulgarisation en milieu rural, Université de Guelph. Guelph, Canada.

Negroponte, N. 1995. Being digital. Hodder & Stoughton. Royaume-uni.

Ontario Federation of Agriculture. 1996. Survey of rural economic development officers. Article non publié présenté au Ontario Agriculture Electronic Communications Working Group, janvier 1995.

Richardson, D. 1995. Community electronic networks: sharing lessons learned in Canada with our African colleagues. Présentation à la MacBride Roundtable on Communication: Africa and the Information Highway83, Tunis.

Richardson, D. 1996. The Internet and rural development: recommendations for strategy and activity - final report. FAO, Département du développement durable84. Rome.

Richardson, D. 1997. Finger on the pulse survey' of key rural stakeholders in Ontario with regard to telecommunication service enhancement. Rapport d'enquête non publié pour Bell Canada. Département des études sur la vulgarisation en milieu rural, Université de Guelph. Guelph, Canada.

Saunders et al. 1994. Telecommunication and development. Deuxième édition. Banque Mondiale, Washington.

Smolan, R.1996. 24 hours in cyberspace: painting on the walls of the digital cave. Somerville House Publishers86. Toronto, Canada.

Stackhouse, J. 1997. Canada to change foreign-aid focus media training, Internet sites priorities. Globe and Mail, janvier 15, 1997. Toronto, Canada.

Woods, B. 1996. A public good, a private responsibility. "Ceres", Revue de la FAO No. 158, mars-avril 1996.

Glossaire

Dorsale satellitaires:

Liaison principale à très haut débit au coeur du réseau qui permet à d'autres réseaux plus petits ou plus lents de communiquer.

Bande passante :

Capacité de débit d'un support de transport de données, correspond en fait à la "largeur du tuyau".

Meilleures pratiques :

Méthodologies et stratégies pratiques qui permettent la réalisation des objectifs de projets et programmes de développement.

cyber-café :

Service communautaire fournissant des ordinateurs capables d'accéder à l'Internet à ceux qui n'en possèdent pas. En général, les cyber-cafés sont gérés par des entrepreneurs et sont souvent intégrés dans des télécentres ou des centres commerciaux munis de services de télécommunication, de restaurants, de bars et de boutiques. Les tarifs sont d'habitude horaires.

Cyber-citoyens :

Personnes ayant intégré l'Internet dans leur vie et dans leur travail. Le mot indique le caractère "sans frontières" de l'Internet et le caractère "universel" de son utilisation.

Cyber-espace :

Terme qui sert à désigner l'univers numérique constitué de réseaux d'ordinateurs, en particulier le réseau Internet.

systèmes d'aide à la décision :

Bases de données mises en réseau afin de fournir aux preneurs de décisions des analyses d'informations et de connaissances obtenues de sources complexes.

Tableau numérique:

Tableau comparable a ceux des salles de classe ou de conférence qui permet aux utilisateurs de réseaux informatiques d'esquisser, de dessiner ou d'écrire, même à distance, sur un écran d'ordinateur en commun avec les autres utilisateurs du même réseau.

Systèmes experts :

Programme ou ensemble de programmes simulant les jugements et comportements d'un individu ou d'une organisation. Un système expert spécialisé en agriculture peut permettre à des producteurs ou à des vulgarisateurs de bénéficier de recherches ou d'analyses sans avoir à contacter les experts directement.

Ecoles aux champs :

Formation continue pour les agriculteurs et populations rurales. Pratiquée généralement sous forme d'aprentissage en groupe et parfois dans des "écoles sans murs" en zone rurale.

Expérience directe :

Contact ou expérience directe de la technologie informatique ou des réseaux Internet.

Appels de fichier :

Le nombre d'appels de fichiers effectués par l'ensemble des utilisateurs de l'Internet relevés sur une page du World Wide Web (WWW).

Page d'accueil :

Première page d'un site World Wide Web qui sert de point de départ pour naviguer sur le réseau.

Hôte :

Ordinteur lié à l'Internet, géré par un individu ou une organisation, faisant office de serveur d'information ou de services pour d'autres utilisateurs d'Internet.

Autoroute de l'information :

Métaphore parfois controversée qui se réfère à l'Internet et à d'autres réseaux informatiques, ainsi qu'aux technologies d'information et de communication.

Dernier kilomètre de connexion:

Phrase qui s'applique généralement aux communautés rurales et souvent isolées qui sont les dernières à recevoir les avantages des services de communication et d'Internet. Certains membres de ces comunautés préfèrent le terme "premier kilomètre de connexion" pour sensibiliser les preneurs de décision à l'importance de permettre aux communautés rurales d'accéder aux télécommunications et à l'Internet.

Ligne à bail :

Ligne téléphonique louée exclusivement pour établir une connexion entre deux localités. Les lignes à bail sont fréquemment utilisées pour connecter des réseaux locaux de taille moyenne à un fournisseur de services Internet.

Site miroir :

Collections de copies identiques de pages Web conservées sur des ordinateurs hôtes indépendants permettant aux utilisateurs d'Internet d'accéder plus rapidement aux informations et sevices à travers des serveurs plus rapprochés géographiquement. Des services du World Wide Web du Nord visant des utilisateurs dans le Sud peuvent ainsi fournir un "site miroir" au Sud pour ces utilisateurs. Les services les plus fréquentés peuvent également fournir des sites miroir pour éviter l'encombrement du réseau.

Nodule :

Point de connection ou d'accès dans un réseau.

En ligne :

Etre en état de connection ou de liaison avec un réseau.

Moteurs de recherche :

Désigne les programmes d'Internet qui permettent à l'utilisateur d'interroger de gigantesques bases de données pour repérer de l'information.

Serveur :

Un ordinateur partagé par plusieurs utilisateurs d'un réseau. Les serveurs Internet sont ainsi partagés par tous les utilisateurs du Net lorsqu'ils sont connectés à un point d'accès Internet. Dans un environnement client-serveur, ce terme désigne un ordinateur hôte qui traite les demandes des clients. Le terme serveur désigne également le logiciel qui permet à l'ordinateur de fonctionner en mode hôte.

Surfer :

Explorer le Web à la recherche d'information en se déplacant de façon non linéaire dans le cyberespace.

Télécentre :

Bureau ou centre de télécommunication qui est ouvert au public pour lui permettre d'accéder aux services téléphoniques, de télécopie et/ou d'Internet tels que le courrier éléctronique (E-mail) et le World Wide Web. Un télécentre peut être de propriété privée et géré par des entrepreneurs ou des sociétés téléphoniques ou bien il peut être tenu et géré par des organismes non-gouvernementaux, des coopératives, des autorités locales ou des institutions sans but lucratif. Les utilisateurs sont généralement tenus de payer des charges pour l'utilisation du matériel et pour les communications téléphoniques.

next Table des matières