Previous Page Table of Contents Next Page


Enquête de la FAO sur la capacité mondiale de production de pâte et de papier 1997-2002

par le Secrétariat

Le recensement FAO des capacités mondiales de production de pâte et de papier se fonde sur les chiffres envoyés en début d'année par les correspondants de nombreux pays du monde, ainsi que sur des estimations du Secrétariat pour les autres pays. Dans la plupart des cas, les données sont fournies par les associations professionnelles nationales du secteur de la pâte et du papier. Les renseignements concernant les projets de développement pour le futur sont obtenus auprès des compagnies elles-mêmes en moyenne environ six mois avant que les données ne soient communiquées à la FAO. En conséquence, les résultats reflètent les opinions et les prévisions des industries du secteur au milieu de la première année de la période couverte. Des changements ultérieurs des conditions économiques, financières et commerciales peuvent entre-temps avoir modifié leurs projets et leurs prévisions. Pour l'étude 1997-2002, de nouvelles estimations nous sont parvenues à temps pour 38 pays. Pour les autres, on a conservé les estimations de l'enquête 1996-2001, en reprenant pour 2002 les chiffres donnés pour 2001.

La couverture et le contenu de l'étude sont les mêmes que l'année dernière. Les données ont été classées et traitées sur ordinateur, et on a utilisé un questionnaire informatisé. La présentation des données est caractérisée par les points suivants:

(i) Les tableaux par pays pour la pâte et le papier sont présentés chacun sur une page.

(ii) Les tableaux régionaux reproduisent tous les détails donnés dans les tableaux par pays. En outre, ces tableaux indiquent, pour chaque groupe de produits, le volume pour lequel on ne connaît pas la ventilation détaillée par produit spécifique. On voit ainsi tout de suite la portée de l'information détaillée.

(iii) Les tableaux par produit indiquent la capacité de production par pays, pour tous les produits et groupes de produits codés. Ils y figurent dans l'ordre du numéro de code.

Les pays suivants ont fourni des données à temps pour que l'on puisse en tenir compte: Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Bulgarie, Canada, Colombie, Corée (République de), Danemark, El Salvador, Espagne, Etats-Unis d'Amérique, Fédération de Russie, Finlande, France, Honduras, Hongrie, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Malaisie, Maroc, Myanmar, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume Uni, Suède, Swaziland, Tunisie, Turquie. Ces 38 pays représentent 82 pour cent de la capacité mondiale. Les réponses des pays en développement couvraient 26 pour cent de leur capacité totale de production. Les données relatives à la Chine excluent la province de Taïwan. Les données relatives à l'ancienne URSS concernent seulement la Fédération de Russie.

Les correspondants nationaux qui ont renvoyé le questionnaire FAO, en temps utile, pour l'inclusion de leurs données dans la publication "Capacités de la Pâte et du Papier, enquête 1997-2002", sont indiquées dans l'annexe 1. Leur appui a rendu possible cette publication. Leur collaboration à partager et à échanger les données est très appréciée. Pour toute informations sur ces données, veuillez contacter les correspondants nationaux où bien le Département des forêts de la FAO, Sous-Division de la planification et des statistiques forestières, Via delle Terme di Caracalla, 00100 Rome/Italie. Fax: (+39-6) 5705.5514. Courier électronique: Felice.Padovani@FAO.ORG. Ces données sont également disponibles sur Internet à la page FAO: http://www.fao.org/waicent/faoinfo/forestry/forestry.htm

SYMBOLES UTILISÉS DANS LES TABLEAUX

·

DONNÉES GLOBALES

*)

DONNÉES ESTIMÉES

LATE DATE

DONNÉES RECUES APRÈS LA DATE LIMITE POUR LE RAPPORT RÉVISION NON INCLUSE DANS LES TABLEAUX

UNITÉS

METRIC TONS - TONNES METRIQUE

RESUME

Les principales conclusions de l'enquête 1997-2002 sont les suivantes:

Les tendances (tableaux 1 et 2)

Pendant la période 1997-2002, il est prévu que la capacité industrielle augmente de 1,3 pour cent par an pour la pâte de bois et de 1,5 pour cent par an pour le papier et le carton. Ces taux de croissance sont tous les deux inférieurs à ceux qui étaient annoncés dans l'étude de 1996-2001. La capacité mondiale totale devrait atteindre, en l'an 2002, 198 millions de tonnes pour la pâte de bois et 350 millions de tonnes pour le papier et le carton.

Sur les 198 millions de tonnes de capacité totale prévus pour la pâte de bois en l'an 2002, les pays développés (qui comprennent l'ex-URSS et les pays d'Europe centrale et orientale en transition) assureront 85 pour cent et les pays en développement le reste; en 1997, le chiffre correspondant était de 87 pour cent. Sur les 350 millions de tonnes prévus pour le papier et le carton, les pays développés compteront pour 77 pour cent tandis qu'en 1997, la proportion correspondante était de 78 pour cent.

En ce qui concerne l'accroissement de la capacité de la pâte de bois, la région à croissance la plus rapide devrait être l'Amérique du Sud, et en particulier Honduras et Chili. Dans l'industrie du papier, c'est en Europe Orientale également que l'expansion sera la plus rapide et en particulier en Hongrie et République Tchèque. Les régions à croissance la plus lente, pour la pâte comme pour le papier, devrait être l'ancienne URSS et l'Afrique, exception faite de l'Afrique du Sud. La pâte chimique serait le type de pâte à croissance la plus rapide tandis que, pour le papier, ce serait le papier d'impression.

Pâte de bois pour papiers et cartons (tableau 3)

Pendant la période 1997-2002, la capacité de l'industrie de la pâte de bois devrait garder un accroissement de 1,3 pour cent par an la même expansion enregistré en 1992-1997. Dans les pays développés, on s'attend à une augmentation de la capacité de 0,7 pour cent par an. Des expansions remarquables sont prévues en Europe de l'Est, dans les pays nordiques et en Océanie respectivement de l'ordre de 3,3 pour cent, 1,4 pour cent et 3,1 pour cent par an. La capacité des pays en développement devrait continuer à augmenter, avec cependant un rythme d'expansion un peu plus lent que les rythmes précédents, particulièrement rapides. La croissance prévue serait de 4,9 pour cent par an, contre les 7,9 pour cent de la période 1992-1997.

Pâte de bois mécanique (tableau 4)

La capacité mondiale de la pâte de bois mécanique ne devrait pas s'accroître pendant la période 1997-2002, après les reculs enregistrés au cours des périodes précédentes. Dans les pays développés, une diminution est prévue dans l'ensemble. Cependant, l'accroissement de la capacité annoncé pour l'Europe orientale (le plus important des pays développés en particulier la Roumanie), la CEE (en particulier l'Espagne) et les pays Scandinaves devrait compenser le déclin de Norvège, qui prévoit de réduire sa capacité de quelque 0,15 million de tonnes. Une augmentation de 0,3 pour cent est annoncée dans les pays en développement, essentiellement en Asie, et une diminution de 0,4 pour cent est prévue pour l'Amérique latine, notamment au Chili.

Pâte de bois thermo-mécanique (tableau 5)

La capacité mondiale de la pâte de bois thermo-mécanique devrait progresser de 1,3 pour cent par an pendant la période 1997-2002, ce qui est largement inférieur à la forte croissance précédente. Les pays développés, où est située la majeure partie de la capacité, projettent également de la développer au rythme de 1,1 pour cent par an, la hausse la plus importante étant prévue pour la Norvège (2,8 pour cent par an). Pour la période 1997-2002, le Canada, la Finlande et la Norvège envisagent d'accroître leur capacité de 1 million de tonnes. Par ailleurs, dans les pays en développement, elle devrait progresser de 4,6 pour cent par an, la croissance la plus forte étant attendue en Amérique latine (6,9 pour cent) notamment en Chili. Toutes les autres régions, pays développés et pays en développement, devraient enregistrer un net ralentissement dé leur croissance.

Pâte de bois semi-chimique (tableau 6)

Pour la pâte de bois semi-chimique, un accroissement de la capacité mondiale de 0,2 million de tonnes est prévu pendant la période 1997-2002. Sa progression totale annuelle devrait être de 0,6 pour cent. Dans les pays développés, le taux serait de 0,6 pour cent, la croissance la plus forte étant le fait des pays nordiques (2,5 pour cent par an notamment en Norvège). Dans les pays en développement, le taux annuel d'expansion devrait être de 0,5 pour cent, la plus forte croissance étant attendue dans l'Amérique du Sud (environ 1,2 pour cent par an).

Pâte de bois chimique (tableau 7)

Pour la pâte de bois chimique, un accroissement mondial modéré est prévu pour la période 1997-2002 (environ 1,5 pour cent par an). Dans les pays développés, où la croissance annuelle devrait atteindre 0,7 pour cent, l'expansion la plus importante est attendue en Océanie (6,6 pour cent), et en particulier en Australie. Des progressions notables sont également annoncées dans les pays Scandinaves qui devraient augmenter leur capacité de 1,2 million de tonnes, surtout en Suède, Finlande, et dans une moindre mesure en Allemagne. Les pays en développement, où la hausse sera cependant plus lente qu'au cours des périodes précédentes, prévoient d'augmenter leur capacité pour la pâte de bois chimique de 5,6 pour cent par an, avec une forte expansion en Asie et l'Amérique du Sud. On projeté une expansion de la capacité particulièrement rapide en Indonésie (7,3 pour cent), Malaisie (52,2 pour cent), Chili (10,2 pour cent), Brésil (5,8 pour cent), Colombie (12,2 pour cent) et Honduras (24,6 pour cent). On prévoit que l'Afrique (à l'exception de l'Afrique du Sud) aura la croissance la plus faible parmi les régions en développement, avec un taux annuel de 0,3 pour cent. L'Afrique (en dehors de l'Afrique du Sud) devrait enregistrer la croissance la plus lente parmi les régions en développement (0,3 pour cent par an).

Pâte d'autres fibres (tableau 8)

L'industrie de la pâte d'autres fibres est presque exclusivement située dans les pays en développement, où la capacité s'élevait en 1997 à quelque 21,5 millions de tonnes sur un total mondial de 22,8 millions de tonnes. Pour la période 1997-2002, les prévisions indiquent un accroissement annuel de la capacité de 0,9 pour cent. Cette hausse sera presque entièrement le fait de la Chine. La capacité des pays développés devrait diminuer de 0,2 pour cent par an, principalement en Espagne où elle passera du niveau actuel de 141,000 mt à 16,000 mt en 1998.

Pâte soluble (tableau 9)

Pour ce qui est de la pâte soluble, la capacité mondiale devrait diminuer légèrement, avec une réduction annuelle de 0,4 pour cent. Il est prévu que la capacité des pays en développement progresse annuellement de 0,8 pour cent, la croissance la plus rapide étant attendue en Asie. La diminution annuelle correspondante dans les pays développés devrait être de 0,9 pour cent surtout au Japon et aux Etats-Unis.

Pâte marchande

La capacité mondiale de production de pâte marchande est estimée à 44,8 millions de tonnes en 1997, et l'on prévoit une augmentation en 2000, ce qui porterait ce chiffre à 45,5 millions de tonnes. Les principales régions productives comprennent: Amérique du Nord (6,7 millions de tonnes), Pays Nordiques (4,6 millions de tonnes), CEE et le reste de l'Europe (4,6 millions de tonnes), Amérique latine (5,2 millions de tonnes) et pays en développement de l'Asie (3,6 millions de tonnes).

Papiers et cartons (tableau 10)

Pour 1997-2002, le rythme d'accroissement prévu pour la capacité de l'industrie du papier et du carton est plus lent que la période 1992-1997. En Europe de l'Est, de 1997 à 2002, on prévoit une augmentation de la capacité de 3,3 pour cent par an. Cette expansion est remarquable vu la contraction significative enregistrée de 1992 à 1997. La capacité de l'industrie du papier et du carton dans les pays en développement continuera à progresser, mais à un rythme sensiblement plus lent que dans le passé. En effet, pendant la période précédente, ces pays ont enregistré un taux annuel de croissance de 6,3 pour cent; pendant la prochaine période, la croissance annuelle devrait être réduite, passant à 1,8 pour cent.

Papier journal (tableau 11)

Pour le papier journal, il est prévu que la capacité augmente de 1,1 pour cent par an pendant la période 1997-2002. La croissance de la capacité planifiée pour la période 1997-2002 devrait être marginale dans les pays développés, avec quelque 0,7 pour cent par an essentiellement au Japon et dans certains pays de la CEE (Espagne, France, Pays-Bas). Un progrès beaucoup plus net est prévu dans les pays en développement, où les projections pour la capacité du papier journal correspondent à une croissance d'environ 3,6 pour cent par an pendant la période 1997-2002. Des expansions significatives de la capacité sont attendues en Malaisie et Brésil.

Papier d'impression et d'écriture (tableau 12)

Pour le papier d'impression et d'écriture, la capacité, qui a progressé très rapidement pendant les périodes précédentes, devrait augmenter plus lentement pendant la période 1997-2002, avec un accroissement annuel de 2,0 pour cent. Cependant, cette industrie devrait maintenir le taux très élevé de croissance de la capacité (au niveau mondial) pour l'ensemble de la pâte et du papier. Dans les pays développés, la capacité devrait progresser de 2,4 pour cent par an, soit légèrement moins que le taux de croissance précédent. Les expansions majeures sont prévues en Océanie et en Europe orientale, où la croissance régionale sera la plus forte (8,2 pour cent par an et 7,2 pour cent par an respectivement). Un accroissement notable, inférieur au taux précédent, est également attendu dans les pays Scandinaves et de l'Europe occidentale. Dans les pays en développement, le rythme d'accroissement de la capacité devrait se ralentir considérablement, passant de 7,0 pour cent pendant la période 1992-1997 à quelque 1,4 pour cent par an. Parmi les diverses régions, l'Amérique du Sud devrait connaître la croissance la plus rapide (1,9 pour cent par an), le Brésil prévoyant d'augmenter fortement sa capacité de 0,3 million de tonnes.

Autres papiers et cartons (tableau 13)

Le développement de la capacité des autres papiers et cartons devrait se ralentir pendant la période 1997-2002. L'accroissement prévu au niveau mondial sera de 1,3 pour cent par an, contre 2,7 pour cent pendant la période précédente. Les pays développés devraient accroître leur capacité de 1,1 pour cent par an, soit légèrement plus que pendant la période précédente. Un redressement notable est prévu en Europe orientale et dans les pays nordiques, région où la croissance est la plus rapide. Des expansions importantes sont également attendues dans les pays de l'Océanie, jusqu'à 2,6 pour cent. D'autre part, les pays en développement devraient enregistrer un net fléchissement du taux d'accroissement de leur capacité par rapport à sa forte expansion précédente. Leur progrès annuel atteindrait 1,7 pour cent par an, ce qui est largement inférieur aux 5,9 pour cent précédents. Il y a deux exceptions notables à ce ralentissement: deux pays d'Amérique latine, le Brésil et la Colombie, prévoient de développer chacun leur capacité de 0,6 million de tonnes et de 0,2 million de tonnes respectivement.

Rapport entre la capacité de pâte pour papier et la capacité de papiers et cartons (tableau 14)

Le rapport apparent entre la capacité de la pâte pour papier (pâte de bois plus pâte d'autres fibres) et la capacité de papier et carton, qui était de 6,4 pour cent en 1997, devrait tomber à 63,5 pour cent en 2002. Ce déclin reflète un usage majeur de vieux papiers et d'additifs tels que l'argille, en particulier dans les dix dernières années.

Comparaison avec les enquêtes précédentes (tableaux 15+16)

Le tableau 15 donne l'estimation de la capacité totale pendant la première année de chaque enquête et l'estimation de l'augmentation pendant la période étudiée. Il convient de noter que les données publiées dans les enquêtes pour 1980, 1981 et 1982 ont été révisées ultérieurement, certains pays ayant communiqué trop tard leurs statistiques pour qu'il soit possible d'en tenir compte. Les statistiques pour 1982, 1983 et 1991 tiennent compte des données fournies par la Chine et les statistiques pour 1993 tiennent compte des données fournies par l'Inde.

Utilisation de la capacité installée (tableau 17)

Pour les pays qui rapportent la production et l'utilisation de la capacité installée pour 1997, le ratio montrant l'utilisation apparente de la capacité installée est indiqué.

Les tableaux 1 à 17 et les figures 1 à 12 illustrent le développement de la capacité mondiale de production de pâte et de papier.


Previous Page Top of Page Next Page