FAO.org

Accueil > Foresterie dans les terres arides > Aperçu > Que sont les terres arides ?
Foresterie dans les terres arides

Que sont les terres arides ?

Les terres arides sont caractérisées par la rareté de l’eau, qui affecte les écosystèmes naturels et gérés, limitant l’élevage, les cultures et la production de bois, de fourrage et d’autres plantes, et restreignant l’approvisionnement en services environnementaux. Durant des millénaires, les terres arides ont été façonnées par une combinaison de facteurs tels que faibles précipitations, sécheresses fréquentes, parfois longues et intenses, et vagues de chaleur, et par des activités humaines telles que le brûlage, la pâture, la récolte de bois et de produits forestiers non ligneux (PFNL), et la culture des terres. Le sol des terres arides tend à être vulnérable à l’érosion éolienne et hydrique, sujet à une altération intense des minéraux, et marqué par une faible fertilité (en raison du faible contenu en matière organique dans la couche superficielle).

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) définit les terres arides en fonction d’un indice d’aridité (IA), qui est le rapport entre les précipitations annuelles moyennes et l’évapotranspiration potentielle; les régions arides sont des terres ayant un IA inférieur à 0,65. Les terres arides sont ensuite subdivisées, en fonction de l’IA, en régions hyperarides, régions arides, régions semi-arides et régions subhumides sèches

Les terres arides se trouvent dans la plupart des biomes et des zones climatiques de la planète et constituent 41 pour cent de la superficie terrestre.

Les terres arides avec leurs sous-types. Carte préparée en utilisant les données spatiales de PNUE–WCMC (2007).