FAO.org

Accueil > Foresterie dans les terres arides > Ressources
Foresterie dans les terres arides

Ressources

Créer des ponts entre la Turquie et la Grande Muraille Verte d'Afrique

2017
En partenariat avec le Ministère Turc des Forêts et de l’Eau, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) appuie l’Erythrée, la Mauritanie et le Soudain dans leur lutte contre la dégradation et la désertification par la gestion durable de leurs ressources naturelles et la restauration des forêts et paysages. A travers le programme du partenariat FAO-Turquie pour les forêts, la FAO est en train de développer le projet (en anglais) Boosting Restoration, Income, Development, Generating Ecosystem Services (ou BRIDGES), un projet qui contribue à l’initiative africaine de la Grande Muraille Verte et travaillera en synergie avec le projet Action Contre la Désertification.

La Plateforme pour la Restauration des Terres Arides (DRIP)

2017
La plateforme pour la restauration des terres arides (ou DRIP, de Dryland Restoration Initiative Platform en anglais) est un portail Web interactif avec un outil en ligne qui vise à appuyer les praticiens de la restauration des terres, les gestionnaires de projet, les décideurs et hommes politiques dans la compilation et l’analyse de données, et l’assimilation et le partage des leçons tirées des initiatives de restauration, contribuant ainsi au suivi et à l’évaluation de ces initiatives au niveau mondial. DRIP a été développé et testé avec la participation active d’experts et de praticiens de la restauration des terres arides à travers le monde.

Arbres, forêts et utilisation des terres dans les zones arides - Première évaluation mondiale

Résultats préliminaires

2017
Les terres arides couvrent environ 41 pour cent de la surface terrestre et sont caractérisées par la rareté des ressources en eau (voir l’encadré 1 pour une définition complète). Sur les 2 milliards d’habitants estimés dans ces régions, environ 90 pour cent se trouvent dans des pays en voie de développement (Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire, 2005). La population y est fortement dépendante des ressources provenant des forêts et autres terres boisées, des pâturages et des arbres présents sur les terres agricoles pour subvenir à leurs besoins fondamentaux en termes d’aliments, de médicaments, d’abri, de combustible pour la cuisson et le chauffage, de bois, de fourrage pour le bétail et pour leurs revenus.

Directives mondiales pour la restauration des forêts et des paysages dégradés dans les terres arides

Renforcer la résilience et améliorer les moyens d’existence

2016
Les terres arides couvrent près de la moitié de la surface terrestre et abritent un tiers de la population mondiale. Elles sont confrontées à des défis hors du commun, notamment ceux posés par la désertification, la perte de biodiversité, la pauvreté, l’insécurité alimentaire et les changements climatiques. Quelque 20 pour cent des terres arides de la planète sont dégradées, et les personnes qui vivent sur ces terres sont souvent piégées dans un cercle vicieux de pauvreté, pratiques destructrices et détérioration de l’environnement. Il est clair que des efforts sérieux sont nécessaires pour enrayer la dégradation des terres arides et restaurer les terres dégradées, et l’objectif simple mais pressant de ces directives est d’appuyer de tel efforts. C’est la première fois que des directives mondiales sur la restauration des terres arides sont mises à la disposition du public. Elles s’adressent à deux groupes d’acteurs principaux – les responsables politiques et autres décideurs, et les praticiens de la restauration des terres–, parce que tous deux ont le pouvoir d'apporter des changements positifs.

Unasylva - No. 245 - Restauration du paysage forestier

2015
La publication de ce numéro d’Unasylva coïncide avec deux événements marquants pour les forêts. Les 196 Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques viennent de se réunir à la Conférence Paris climat 2015 en vue de négocier un accord qui soit en mesure de changer la donne en matière de changement climatique. Toujours à Paris, le Global Landscapes Forum 2015, Forum mondial sur les paysages, a été le théâtre de discussions de haut niveau portant sur la recherche et les politiques qui sous-tendent les questions d’utilisation des terres. La restauration des paysages forestiers est une pièce clé du puzzle. Le dictionnaire Oxford de la langue anglaise définit la «restauration» comme «l’action consistant à ramener quelque chose à un état ou à une position précédente».

La Promesse de Rome

Semaine sur le suivi des terres arides 2015

2015
Du 19 au 23 janvier 2015, à Rome, la FAO, WRI et IUCN, avec l’appui financier de l’Union Européenne-ACP et du FEM, ont organisé un atelier sur le «Suivi et Evaluation des Terres Arides: Forêts, Arbres, Parcours et Systèmes Agrosylvopastoraux». Rassemblant 80 participants d’organisations nationales et internationales, cet évènement a donné lieu à la «Promesse de Rome» à travers laquelle les participants ont convenu de: (i) Former un réseau collaboratif ouvert ou une communauté de pratiques pour améliorer le suivi et l’évaluation des terres arides, notamment la compréhension de leurs usagers, (ii) Communiquer la valeur et l’importance du suivi des terres arides aux acteurs concernés, entre autres, les décideurs politiques et les partenaires financiers, et (iii) Développer une feuille de route dynamique pour une action concertée

Unasylva - No. 242 - Une nouvelle dynamique pour les forêts meditérranéennes

2014
Les forêts méditerranéennes sont étroitement liées à la vie des populations de la région. Elles fournissent du bois, du liège et divers autres produits, et sont également une source de revenus pour de nombreuses personnes. Elle contribuent à la conservation de la biodiversité, piègent et stockent le carbone, protègent les sols et l’eau, et offrent des espaces de récréation. Elles sont cependant soumises à une pression croissante. Elles doivent non seulement répondre aux exigences des êtres humains, dont les besoins sont grandissants et changeants, mais aussi à l’impact du changement climatique, caractérisé par des hausses de température, une baisse des précipitations et des sécheresses prolongées.

Lutte contre l’ensablement - L’exemple de la Mauritanie

2010
La Mauritanie est l’un des pays du Sahel les plus touchés par les périodes de sécheresse qui se succèdent depuis 1968. La désertification qui en a résulté est d’autant plus forte que l’action du climat, conjuguée à celle de l’homme, a entraîné des conséquences directes sur un milieu déjà précaire, à savoir la dégradation de l’environnement et des conditions socio-économiques générales du pays, ainsi que l’appauvrissement progressif d’une population à 70 pour cent rurale. Les impacts les plus importants de la désertification ont été la réduction des superficies de terres arables, de pâturages et de forêts, ainsi que la diminution des ressources en eau. Il ressort des différentes études que les dunes de sable mobiles recouvrent actuellement les deux tiers de la superficie globale du territoire national.

Les forêts et le changement climatique dans la région du Proche-Orient

2010
La présente publication a pour objectif principal de fournir un aperçu des impacts réels et potentiels du changement climatique sur les forêts et les populations tributaires des forêts dans la région du Proche-Orient, des possibilités d'atténuer l’impact du changement climatique sur le secteur forestier, et des besoins de réponses efficaces à l’échelle nationale et régionale. L'étude examine les questions et faits principaux liés aux impacts du changement climatique et les mesures à prendre dans la région concernant les forêts, et met en évidence les possibilités d’actions régionales aptes à combler les lacunes et identifier les besoins. La FAO œuvre par l’entremise de ses Commissions régionales des forêts, ainsi que d'autres processus régionaux et sous-régionaux pour encourager la coopération régionale dans le domaine des forêts et du changement climatique. Cette publication vise à fournir un point de départ permettant d’identifier et de catalyser l’action régionale en vue de compléter et de renforcer les efforts nationaux.

Unasylva - No. 197 - La Forêt Méditerranéenne

1999
Les vastes étendues de forêts denses ne sont certes pas une caractéristique typique des paysages méditerranéens - les forêts méditerranéennes représentent à peine 1,5 pour cent de la superficie totale boisée de la planète - mais les forêts des pays riverains de la Méditerranée ont joué, et jouent encore, un rôle clé dans le développement de ces civilisations. Comme partout ailleurs, les forêts méditerranéennes fournissent des produits essentiels à l'activité économique. Pourtant, dans cette région, le bois d'œuvre tient une place moins importante et de nombreux produits différents, tels que les fruits, l'écorce (liège), le caoutchouc, les résines et le fourrage contribuent à la diversification de l'économie.
1 2