FAO.org

Accueil > Economic > Division de l’économie du développement agricole (ESA)

Division de l’économie du développement agricole (ESA)

©FAO/A. K. Kimoto

La division de l’économie du développement agricole (ESA) est le point focal pour les études économiques, l’analyse des politiques relatives à l’agriculture et au développement économique.

La division produit des analyses de politiques circonstanciées et renforce la capacité des pays membres dans l’amélioration des processus décisionnels sur les questions de sécurité alimentaire et de nutrition, de résilience, d’agriculture intelligente face au climat ainsi que les questions d’agro-industrie et de transformation rurale. 

Domaines de travail

Dimensions mondiales de la sécurité alimentaire et de la nutrition

La FAO soutien la transition des pays vers des systèmes alimentaires et agricoles durables en examinant les tendances mondiales et en soutenant les mécanismes de gouvernance liés à la sécurité alimentaire et à la nutrition.

Contact: Marco Sanchez-Cantillo

Sécurité alimentaire et résilience

La FAO favorise l’analyse de la sécurité alimentaire et les politiques à travers deux aires thématiques reliées : des systèmes d’information sur la sécurité alimentaire axés sur les politiques et des processus politiques basés sur des preuves qui impliquent une vaste gamme de plateformes politiques.

Contact: Luca Russo

Marchés durables, agro-industrie et transformations rurales

Le travail de la FAO vers la transformation structurelle et durable des systèmes alimentaires et la transition de l’agro-industrie qui va de pair, comprend les systèmes de petits exploitants, les agro-industries, les chaînes de valeur, l’analyse des politiques agro-alimentaires et les investissements en faveur du climat.

Contact: David Neven

Agriculture intelligente face au climat

La FAO travaille avec des partenaires pour soutenir la transition vers une agriculture intelligente face au climat en constituant des preuves sur les interactions entre les systèmes agricoles, le changement climatique et la sécurité alimentaire.

Contact: Ada Ignaciuk