Commerce et marchés
 

Oléagineux

 Suivi du marché des graines oléagineuses, des huiles et des farines - novembre 2019.
Résumé:  Selon les premières estimations de la FAO, la situation des marchés des graines oléagineuses et de leurs produits dérivés devrait être relativement équilibrée au cours de la campagne 2019/20. Après avoir atteint un niveau record en 2018/19, la production mondiale de graines oléagineuses devrait se contracter pour la première fois depuis 2015/16, en raison principalement de replis probables de la production de soja et de colza, qui devraient être supérieurs aux gains prévus dans la production d’autres graines oléagineuses. La production de soja pourrait chuter à un niveau inférieur au record de la précédente campagne, en raison principalement d’une contraction des superficies ensemencées et d’une baisse des rendements aux États-Unis d’Amérique, dans un contexte de marges de production peu attractives et de conditions météorologiques défavorables. En ce qui concerne le colza, les perspectives d’exportation incertaines ont limité les semis au Canada, tandis que dans l’UE et en Australie, les récoltes ont été compromises par la sécheresse prolongée. S’agissant de l’huile de palme, la production mondiale pourrait ralentir, en raison d’un fléchissement de l’expansion des superficies cultivées et de perspectives de rendements modestes en Indonésie et en Malaisie. Sur le plan de la demande, l’utilisation mondiale de farines devrait recommencer à croître, quoique timidement – après avoir été gravement touchée par les épidémies de peste porcine africaine (PPA) en 2018/19. La consommation d’huiles et de farines devrait également croître à un rythme inférieur à la moyenne, du fait de la croissance économique globalement stagnante et de l’utilisation modérée par le secteur du biodiésel. Toutefois, sur la base des prévisions actuelles, l’utilisation mondiale de farines et d’huiles devrait dépasser la production et se traduire par des réductions conséquentes des réserves d’huiles et de farines par rapport à l’an dernier. Malgré le resserrement prévu des stocks mondiaux de report, le rapport entre les stocks détenus par les principaux pays exportateurs et l’utilisation totale laisse envisager une situation du marché toujours confortable. Le commerce international des farines et des huiles devrait continuer de croître en 2019/20, mais à un rythme relativement faible, en raison des ralentissements prévus de l’utilisation mondiale et des réductions attendues des disponibilités exportables. Les tensions commerciales actuelles entre différents pays devraient continuer de nuire aux marchés des graines oléagineuses et de leurs produits dérivés et d’exacerber les incertitudes concernant les perspectives commerciales.Au cours des prochains mois, les cours seront influencés par les conditions météorologiques en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est, l’évolution de l’épidémie de PPA, la mise en œuvre des politiques sur le biodiesel dans les pays et l’évolution des politiques commerciales. Si les prévisions actuelles concernant les prélèvements sur les stocks mondiaux venaient à se concrétiser, les prix des produits dans le secteur des cultures oléagineuses pourraient progresser par rapport aux faibles niveaux observés depuis plusieurs années. (Cliquez ici pour télécharger le rapport complet)

Indices des prix des oléagineuses et produits dérivés
Les indices sont calculées sur la base de la moyenne ponderée des échanges internatiounax d’une selection des produits representatifs sur les marchés mondiaux. Veuillez noter que en novembre 2013 quelques modifications ont été apportées à la façon dont les indices sont calculés est; pour plus de détails et avoir accès aux séries des indices des prix ainsi qu’aux commentaires de leur évolution récente, cliquer ici.

Le bulletin intitulé Monthly Price and Policy Update (MPPU) est une note d'information publiée par la section Oléagineux de la Division commerce international et marchés. Cette note succincte, qui vient compléter nos rapports bisannuels sur les marchés, a deux objectifs: premièrement, passer en revue l'évolution des cours des graines, huiles et farines d'oléagineux sur le marché international, dont témoignent les indices de prix spécifiques de la FAO; deuxièmement, repérer - à partir de diverses sources - les faits nouveaux concernant les politiques et les marchés qui semblent importants pour l'économie mondiale des oléagineux. La note paraîtra la première semaine de chaque mois, à raison de dix numéros par an. Disponible en anglais seulement, elle sera placée sur la présente page web et envoyée également aux abonnés du Réseau sur le marchés des oléagineux.

Filière Oléagineuses: Èvolution Des Politiques Et Mesures Sectorielles – Recueil Annuel
Le présent recueil expose les principales politiques publiques et mesures connexes prises par le secteur privé concernant les marchés mondiaux et nationaux des cultures oléagineuses et de leurs produits dérivés. Son but est de faciliter le travail des décideurs, des experts du marché, des analystes et autres parties intéressées, en leur fournissant une vue d’ensemble, brève et concise, de l'évolution des politiques pertinentes pour le secteur. Les nouvelles politiques et mesures sont présentées de manière détaillée sous forme de tableau – en anglais seulement –, précédées d'une brève présentation des principales tendances en matière de politique observées au cours de l'année considérée.télécharger le dernier numéro

Réseau sur les marchés des oléagineux - Abonnement gratuit !
Pour s'inscrire au réseau, prière d'envoyer un message électronique à mailserv@mailserv.fao.org sans remplir la rubrique objet, puis taper dans la première ligne du message le texte suivant: subscribe Oilcrops-L  ...voir page spécifique


Perspectives agricoles de l’OCDE et de la FAO: perspectives pour les produits d'oléagineux 2019-2028
Principaux éléments: La production mondiale de soja devrait continuer de progresser de 1.6 % par an au cours de la période de projection, l’extension des superficies exploitées étant à l’origine de 53 % de cette croissance à l’échelle mondiale. Avec une production intérieure qui atteindra 144 Mt d’ici à 2028, le Brésil deviendra le premier producteur mondial et détrônera lesÉtats-Unis, dont la production devrait s’établir à 121 Mt à l’horizon 2028. La production d’autres oléagineux augmentera de 1.4 % par an au cours de la décennie à venir, à un rythme plus modéré que durant les dix années précédentes, sous l’effet d’un ralentissement de la demande d’huile de colza en tant que matière première pour la production de biodiesel européen. Le soja et les autres oléagineux resteront pour l’essentiel triturés pour produire des tourteaux et de l’huile ; ces utilisations augmentant plus vite que les autres, notamment la consommation alimentaire ou animale directe de soja, d’arachide ou de tournesol. Dansl’ensemble, la trituration devrait absorber 91 % de la production mondiale de soja et 87 % de la production mondiale d’autres oléagineux en 2028. ... plus
>> Lire le chapitre complet sur les produits d'oléagineux
Voir ègalement:
>> Chapitre sur les biocarburants (bioéthanol, biodiesel)

Oilcrops

Oil crops include both annual (usually called oilseeds) and perennial plants whose seeds, fruits or nuts are either consumed directly as food or crushed to obtain oil (used by the food, oleochemical, biofuel and other industries) as well as protein-rich meal (used as feed in the livestock sector).

Some of the crops included are also fibre crops in that both the seeds and the fibres are harvested from the same plant. Such crops include coconuts, kapok fruit, cotton, linseed and hempseed.