Commerce et marchés
 > Economic > Commerce et Marchés > Commerce > Normes et certification
 
©FAO/Alberto Conti

Normes environnementales et sociales volontaires:
Systèmes de certification qui ajoutent de la valeur

L'adoption de pratiques de développement durable en ce qui concerne la production et le commerce agricoles représente une priorité pour la FAO. Les systèmes de  certification et de normes volontaires peuvent profiter aux exploitants et aux ouvriers agricoles dans la mesure où ces systèmes peuvent potentiellement entraîner une augmentation de leur productivité, de meilleures conditions de travail et une amélioration environnementale à plus long terme. Ils donnent également aux petits exploitants agricoles l'opportunité de rester concurrentiels grâce au soutien des consommateurs qui sont disposés à payer un prix plus élevé. Ce sont des initiatives dont peuvent également bénéficier les communautés locales aux alentours des exploitations. Lorsque ces initiatives entraînent un développement local à travers l'augmentation de revenus, la création d'emploi et le renforcement des capacités, elles profitent à la société dans son ensemble.

Toutefois, des inquiétudes se sont manifestées, notamment dans les pays en développement, car certains systèmes de certification pourraient constituer des barrières à l'accès aux marchés et augmenter les coûts de production et commercialisation. Quand les coûts de certification sont élevés et ne sont pas suffisamment compensés par le marché, les agriculteurs et entreprises de petite taille risquent d'être exclus de certains marchés d'exportation. Ces acteurs ont besoin d'informations fiables, d'appui technique et de soutien institutionnel afin de profiter des opportunités offertes par la certification volontaire tout en en réduisant les risques inhérents.

La Division du Commerce International et des Marchés de la FAO s'occupe de la certification environnementale et sociale en agriculture depuis 1999. Elle a effectué des études de marché et des analyses économiques relatives aux échanges des produits certifiés. Elle a organisé des conférences et ateliers permettant l'échange d'informations et le renforcement des capacités. Elle a également produit une série de manuels sur les normes et les certifications pour l'exportation agricole dans diverses régions du monde.